Académie brésilienne des lettres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

22° 54′ 38″ S 43° 10′ 22″ O / -22.9105357, -43.1727458 L'Académie brésilienne des lettres est la principale institution linguistique et littéraire du Brésil. Elle siège à Rio de Janeiro depuis le 20 juillet 1897

Image représentant le "Père" de l'ABL, Lúcio de Mendonça et son Président perpétuel, Machado de Assis
Le batiment de l'Académie brésilienne des lettres, sur le modèle architectural du Petit Trianon.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, quelques auteurs et intellectuels brésiliens éprouvèrent le désir de créer une Académie nationale, sur le modèle de l'Académie française.

L'initiative fut prise par Lúcio de Mendonça, et fut concrétisée par des réunions préparatoires qui se sont tenues le 15 décembre 1896, sous la présidence d'Ache d'Assis (élu par acclamation), dans les locaux de la rédaction de Revista brésilienne. Ces réunions ont permis d'approuver les statuts de l'Académie brésilienne de lettres le 28 janvier 1897 et d'arrêter la liste des 40 membres fondateurs. La session inaugurale se tint le 20 juillet de la même année, dans un immeuble du centre de Rio de Janeiro.

L'Académie, qui ne possédait pas de ressource financières, fut itinérante jusqu'en 1904, date à laquelle elle s'installa dans une partie d'un immeuble gouvernemental de Rio qui abritait d'autres institutions culturelles.

En 1923, grâce à l'initiative de son président, Afrânio Peixoto, et de l'ambassadeur de France, Raymond Conty, le gouvernement français lui céda l'immeuble du Pavillon français, réplique du Petit Trianon de Versailles construit pour l'exposition du centenaire de l'indépendance du Brésil de 1922.

Ces installations se trouvent renversées (?) par l'Institut d'État du patrimoine culturel (INEPAC), du Secrétariat d'État de la Culture, depuis le 9 novembre 1987. Leurs salons fonctionnent jusqu'à maintenant en abritant les réunions réglementaires, les sessions solennelles commémoratives, les sessions de réception des nouveaux académiciens, ainsi que le traditionnel thé du jeudi. Elles peuvent être visitées par le public ou dans le cadre de programmes culturels, de concerts de musique de chambre, lors du lancement de livres dont les membres sont les auteurs, dans des cycles de conférences et lors de représentation dz pièces de théâtre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les membres[modifier | modifier le code]

Le statut de l'Académie brésilienne des lettres est calqué sur celui de l'Académie française. Elle comporte quarante "membres effectifs", élus à titre viager et surnommés les "immortels", auxquels il faut ajouter vingt membres "correspondants étrangers". Pour devenir membre, il faut être né brésilien, et avoir publié des œuvres au mérite reconnu, quel qu'en soit le genre.

Lorsqu'un académicien décède, le fauteuil est déclaré vacant et les candidats ont un mois pour se signaler au Président. L'élection, à bulletin secret, a lieu trois mois après la déclaration de la vacance. L'uniforme, là encore inspiré de celui des académiciens français (vert foncé, brodé d'or, accompagné d'un chapeau de velours noir) est offert au nouveau membre par l'État de la Fédération brésilienne dont il est originaire. Lors de la séance de réception, le nouvel occupant du siège fait l'éloge de ses prédécesseurs, avant de recevoir le collier, le diplôme et l'épée. Puis un autre académicien prononce le discours de réception où il fait l'éloge du nouvel immortel.

Institution originellement masculine, l'Académie a élu une première femme le 4 novembre 1977, en la personne de Rachel de Queiroz, pour qui fut dessinée une version féminine du costume.

le président[modifier | modifier le code]

Le président est élu annuellement par les académiciens.

Le premier Président, Machado de Assis, fut gratifié du titre honorifique de Président perpétuel.

La charge est en principe remise en jeu annuellement, contrairement à la présidence de l'Académie française. Cependant, le président sortant a le droit de se représenter indéfiniment. Austregésilo de Athayde usa de cette possibilité en parvenant à rester président près de 34 ans (1959-1993)! Ses successeurs ont abandonné cet état d'esprit et sont revenus au principe d'une présidence tournante.

Protecteurs des chaises[modifier | modifier le code]

Une des spécificités de l'Académie brésilienne, par rapport à son modèle français, est l'institution de "protecteurs" (en portugais, patron). Les premiers membres ont voulu rendre hommage à de grands écrivains brésiliens disparus en en faisant les "protecteurs" de leurs fauteuils. Ce système de patronage littéraire a été par la suite étendu aux vingt sièges réservés aux "correspondants étrangers". Malgré tout, certains grands noms ont été oubliés, et les choix initiaux ont parfois accordé cet honneur à des écrivains aujourd'hui considérés comme secondaire, voire totalement oubliés.

Les activités[modifier | modifier le code]

L'institution s'est attribué comme tâche essentielle la défense de la langue et de la littérature nationale. Ainsi, la "Casa de Machado de Assis" publie dans sa revue des œuvres rédigées par les académiciens, et s'engage a préparer le dictionnaire de langue, après s'être occupé de l'organisation du Vocabulaire orthographique de la langue portugaise.

Membres, passés et présents[modifier | modifier le code]

Chaire Fondateur Successeurs
1 Luís Murat Afonso d’Escragnolle TaunayIvan LinsBernardo EliasEvandro Lins e SilvaAna Maria Machado
2 Coelho Neto João Neves da FontouraGuimarães RosaMário PalmérioTarcisio Padilha
3 Filinto de Almeida Roberto SimonsenAníbal Freire da FonsecaHerberto SalesCarlos Heitor Cony
4 Aluísio Azevedo Alcides MaiaVianna MoogCarlos Nejar
5 Raimundo Correia Oswaldo CruzAloísio de CastroCandido Motta FilhoRachel de QueirozJosé Murilo de Carvalho
6 Teixeira de Melo Artur JaceguaiGoulart de AndradeBarbosa Lima SobrinhoRaimundo FaoroCícero Sandroni
7 Valentim Magalhães Euclides da CunhaAfrânio PeixotoAfonso Pena JúniorHermes LimaPontes de MirandaDinah Silveira de QueirozSérgio Corrêa da CostaNelson Pereira dos Santos
8 Alberto de Oliveira Oliveira VianaAustregésilo de AthaydeAntônio CalladoAntonio OlintoCleonice Berardinelli
9 Carlos Magalhães de Azevedo Marques RebeloCarlos Chagas FilhoAlberto da Costa e Silva
10 Ruy Barbosa Laudelino FreireOsvaldo OricoOrígenes LessaLêdo Ivo
11 Lúcio de Mendonça Pedro LessaEduardo RamosJoão Luís AlvesAdelmar TavaresDeolindo CoutoDarcy RibeiroCelso FurtadoHelio Jaguaribe
12 Urbano Duarte Antônio Augusto de LimaVítor VianaJosé Carlos de Macedo SoaresAbgar Renault►Dom Lucas Moreira NevesAlfredo Bosi
13 Visconde de Taunay Francisco de CastroMartins JúniorSousa BandeiraHélio LoboAugusto MeyerFrancisco de Assis BarbosaSérgio Paulo Rouanet
14 Clóvis Beviláqua Carneiro LeãoFernando de AzevedoMiguel RealeCelso Lafer
15 Olavo Bilac Amadeu AmaralGuilherme de AlmeidaOdylo Costa Filho►Dom Marcos BarbosaFernando Bastos de Ávila
16 Araripe Júnior Félix PachecoPedro CalmonLygia Fagundes Telles
17 Sílvio Romero Osório Duque-EstradaRoquette-PintoÁlvaro LinsAntônio HouaissAfonso Arinos de Melo Franco
18 José Veríssimo Barão Homem de MeloAlberto FariaLuís CarlosPereira da SilvaPeregrino JúniorArnaldo Niskier
19 Alcindo Guanabara Dom Silvério Gomes PimentaGustavo BarrosoSilva MeloAmérico Jacobina LacombeMarcos Almir MadeiraAntonio Carlos Secchin
20 Salvador de Mendonça Emílio de MenesesHumberto de CamposMúcio LeãoAurélio de Lira TavaresMurilo Melo Filho
21 José do Patrocínio Mário de AlencarOlegário MarianoÁlvaro MoreyraAdonias FilhoDias GomesRoberto CamposPaulo Coelho
22 Medeiros e Albuquerque Miguel Osório de AlmeidaLuís Viana filsIvo Pitanguy
23 Machado de Assis Lafayette Rodrigues PereiraAlfredo PujolOtávio MangabeiraJorge AmadoZélia Gattai
24 Garcia Redondo Luís Guimarães FilhoManuel BandeiraCyro dos AnjosSábato Magaldi
25 Franklin Dória Artur Orlando da SilvaAtaulfo de PaivaJosé Lins do RegoAfonso Arinos de Melo FrancoAlberto Venâncio Filho
26 Guimarães Passos Paulo BarretoConstâncio AlvesGilberto AmadoMauro MotaMarcos Vilaça
27 Joaquim Nabuco Dantas BarretoGregório da FonsecaLevi CarneiroOtávio de FariaEduardo Portela
28 Inglês de Sousa Xavier MarquesMenotti del PicchiaOscar Dias CorrêaDomício Proença Filho
29 Artur Azevedo Vicente de CarvalhoCláudio de SousaJosué MontelloJosé MindlinGeraldo Holanda Cavalcanti
30 Pedro Rabelo Heráclito GraçaAntônio AustregésiloAurélio Buarque de Holanda FerreiraNélida Piñon
31 Luís Guimarães Júnior João RibeiroPaulo SetúbalCassiano RicardoJosé Cândido de CarvalhoGeraldo Franca de LimaMoacyr Scliar
32 Carlos de Laet Ramiz GalvãoViriato CorreiaJoraci CamargoGenolino AmadoAriano Suassuna
33 Domício da Gama Fernando MagalhãesLuís EdmundoAfrânio CoutinhoEvanildo Cavalcante Bechara
34 Pereira da Silva Barão do Rio BrancoLauro Müller►Dom Aquino CorreiaMagalhães JúniorCarlos Castelo BrancoJoão Ubaldo Ribeiro
35 Rodrigo Octavio Rodrigo Octavio FilhoJosé Honório RodriguesCelso CunhaCândido Mendes
36 Afonso Celso Clementino FragaPaulo CarneiroJosé Guilherme MerquiorJoão de Scantimburgo
37 Silva Ramos Alcântara MachadoGetúlio VargasAssis ChateaubriandJoão Cabral de Melo NetoIvan Junqueira
38 Graça Aranha Santos DumontCelso VieiraMaurício de MedeirosJosé Américo de AlmeidaJosé Sarney
39 Oliveira Lima Alberto de FariaRocha PomboRodolfo GarciaElmano CardimOtto Lara RezendeRoberto MarinhoMarco Maciel
40 Eduardo Prado Afonso ArinosMiguel CoutoAlceu Amoroso LimaEvaristo de Moraes Filho

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]