Darcy Ribeiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ribeiro.

Darcy Ribeiro

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Darcy Ribeiro

Activités Romancier, anthropologue, professeur, homme politique
Naissance 22 octobre 1922
Montes Claros, Minas Gerais,
Drapeau du Brésil Brésil
Décès 17 février 1997 (à 74 ans)
Brasilia, District fédéral,
Drapeau du Brésil Brésil
Langue d'écriture Portugais brésilien
Genres Roman, essai

Œuvres principales

  • Maíra
  • Utopie sauvage

Darcy Ribeiro, né le 22 octobre 1922 à Montes Claros dans l'État brésilien du Minas Gerais, et mort le 17 février 1997 à Brasilia, est un célèbre anthropologue, professeur, homme politique et romancier brésilien qui a consacré son œuvre aux Indiens d'Amazonie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie les Urubu-Kaapor (en), descendants des célèbres Tupinambas anthropophages, indiens de langue tupi, qui furent décimés par les épidémies véhiculées par la colonisation. Un carnet de ses notes, accompagnant ses recherches menées dans les années 1950, a été publié en 1996. Le chercheur donne également de nombreux et importants ouvrages en ethnologie et en anthropologie.

En 1962, il est l'un des fondateurs de l’Université de Brasilia, notamment avec Héron de Alencar. Il devint le premier recteur de l'institution. Il est nommé ministre de l'Éducation sous le gouvernement du président João Goulart du 18 septembre 1962 au 24, puis devient chef de cabinet entre le 18 juin 1963 et le 31 mars 1964. Pendant la dictature militaire au Brésil (1964-1985), comme un grand nombre d'intellectuels brésiliens, ses droits politiques sont abolis et il est contraint à l'exil. Il séjourne dans plusieurs pays sud-américains, où il agit à titre de conseiller en éducation, et s'installe pendant quelques années en Uruguay.

En 1976, il se lance dans l'écriture romanesque et publie quatre romans qui mettent en scène les tribus de l'Amazonie, dont Maíra (1976) et Utopie sauvage (Utopia selvagem, 1982).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Maíra (1976)
    Publié en français sous le titre Maíra, traduit par Alice Raillard, Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1980 (ISBN 2-07-022026-5) ; réédition, Paris, Gallimard, « L'Étrangère », 1997 (ISBN 2-07-074887-1)
  • O mulo (1981)
  • Utopia selvagem (1982)
    Publié en français sous le titre Utopie sauvage, traduit par Ana de Alencar, Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1990 (ISBN 2-07-071806-9) ; réédition, Paris, Gallimard, « L'Imaginaire », 2015
  • Migo (1988)

Ouvrages d'ethnologie[modifier | modifier le code]

  • Culturas e línguas indígenas do Brasil (1957)
  • Arte plumária dos índios Kaapo (1957)
  • A política indigenista brasileira (1962)
  • Os índios e a civilização (1970)
    Publié en français sous le titre Frontières indigènes de la civilisation, traduit par Christiane Bricot-d'Ans, Paris, UGE, 10/18, « Série 7 » no 1316, 1979 (ISBN 2-264-00202-6)
  • Uira sai, à procura de Deus (1974)
  • Configurações histórico-culturais dos povos americanos (1975)
  • Suma etnológica brasileira (1986)
  • Diários índios – os urubus-kaapor (1996)
    Publié en français sous le titre Carnets indiens : avec les indiens Urubus-Kaapor, Brésil, traduit par Jacques Thiériot, Paris, Plon, « Terre humaine », 2002 (ISBN 2-259-18835-4)

Ouvrages d'anthropologie[modifier | modifier le code]

  • O processo civilizatório – etapas da evolução sócio-cultural (1968)
  • As Américas e a civilização – processo de formação e causas do desenvolvimento cultural desigual dos povos americanos (1970)
  • Os índios e a civilização – a integração das populações indígenas no Brasil moderno (1970)
  • Os brasileiros – teoria do Brasil (1972)
  • The culture – historical configurations of the American peoples (1975)
  • O dilema da América Latina – estruturas do poder e forças insurgentes (1978)
  • O povo brasileiro – a formação e o sentido do Brasil (1995)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Kadiwéu – ensaios etnológicos sobre o saber, o azar e a beleza (1950)
  • Propuestas – acerca da la renovación (1970)
    Publié en français sous le titre L'Enfantement des peuples, traduit par François Malley, Paris, Éditions du Cerf, « Terres de feu » no 4, 1970
  • Configurações histórico-culturais dos povos americanos (1975)
  • Sobre o óbvio - ensaios insólitos (1979)
  • Aos trancos e barrancos – como o Brasil deu no que deu (1985)
  • América Latina: a pátria grande (1986)
  • Testemunho (1990)
  • A fundação do Brasil – 1500/1700 (1992), ouvrage écrit en collaboration
  • O Brasil como problema (1995)
  • Noções de coisas (1995)

Liens externes[modifier | modifier le code]