Celso Furtado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Furtado.
Celso Furtado (à droite) avec Lula en juillet 2003.

Celso Furtado (né en 1920 à Pombal (Paraíba) et décédé le 20 novembre 2004 à son domicile de Rio de Janeiro au Brésil des suites de problèmes cardiaques), est un économiste brésilien. Il fut ministre de la Planification du gouvernement de João Goulart et élabora en tant que tel le Plan triennal (pt) visant à lutter contre l'hyperinflation. Il s'exila après le coup d'État de 1964. En 1985, avec la redemocratisation du Brésil, il a été ambassadeur auprès de la CEE, à Bruxelles, et ministre de la Culture du gouvernement José Sarney (1986-88), quand il a créé la première législation d'incitations fiscales à la culture. Il est l'auteur d'une trentaine de livres sur l'économie du développement, le Brésil, l'Amérique Latine, dont une dizaine en français.

Il était un des plus proches amis du président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva et l'un de ses maîtres à penser. Il était aussi l'une des figures de référence du Partido dos Trabalhadores, au pouvoir actuellement.

Il avait obtenu son doctorat en économie à la Sorbonne à Paris. Puis il s'est consacré à l'étude du développement économique au Brésil et en Amérique latine. Son travail s'est inscrit dans le courant structuraliste et dépendantiste qui a marqué profondément la pensée économique et politique dans les pays en développement dans les années 1960-1970. En 1964, il est exilé après l'instauration de la dictature.

Il a enseigné aux États-Unis, à l'université Yale, en Angleterre, à Cambridge, et à Paris, de 1965 à 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]