1 contre 100

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le jeu vidéo, voir 1 contre 100 (jeu vidéo).
1 contre 100
Image illustrative de l'article 1 contre 100
Autre titre francophone Un contre 100
Programme adapté Eén tegen 100
Genre Jeu télévisé
Présentation Benjamin Castaldi
Musique Haris Berberian
Slogan « Soit vous gagnez, soit ils gagnent ! »
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 3
Nombre d’émissions 180
Programme similaire Au pied du mur
Production
Durée 47 minutes environ
Société de production Endemol France
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion 8 janvier 2007
Date de dernière diffusion 25 avril 2008
Public conseillé Tout public
Chronologie
Précédent Star Academy
Secret Story
Une famille en or
Star Academy
Ghost Whisperer
Suivant

1 contre 100 était un jeu télévisé français d'origine hollandaise diffusé sur TF1 du 8 janvier 2007 au 25 avril 2008 et présenté par Benjamin Castaldi. Une reprise de ce jeu, nommé Au pied du mur ! est diffusée en 2012 et présentée par Jean-Luc Reichmann.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le jeu a été diffusé au cours de trois saisons :

Le lundi 10 septembre 2007, le jeu a fêté sa 100e émission.

L'émission fut déprogrammée le 26 avril 2008 en raison de contre-performance d'audience. En effet, la veille, l'émission Un dîner presque parfait sur M6 a devancé pour la première fois le jeu de Benjamin Castaldi[1].

Règles du jeu[modifier | modifier le code]

Principe général[modifier | modifier le code]

Le but du jeu est de répondre à des questions de culture générale à choix multiple. Un candidat affronte un groupe de 100 personnes appelé le Mur afin de remporter une somme d'argent. Les questions sont de difficulté aléatoire.

À chaque question, le mur dispose de six secondes pour choisir une réponse parmi les trois qui lui sont proposées. Puis c'est au tour du candidat de répondre, sachant que celui-ci dispose de tout son temps. Pour répondre, il dispose de trois boutons devant lui représentant les trois réponses ; sa réponse est définitivement validée une fois qu'il a appuyé sur le bouton correspondant.

En cas de bonne réponse, le candidat remporte une certaine somme d'argent qui est multipliée par le nombre de personnes qui, dans le mur, ont donné une mauvaise réponse. Ces personnes sont définitivement éliminées et doivent attendre la venue d'un nouveau candidat. En cas de mauvaise réponse, le candidat repart les mains vides et la somme qu'il a accumulée avant cette question est partagée entre les personnes qui, dans le mur, n'ont commis aucune erreur. Si le candidat réussit à éliminer les 100 personnes qui constituent le mur et qu'il répond correctement à la question où il a éliminé les dernières personnes, il remporte 200 000 €.

Après chaque question, le candidat a le choix entre deux possibilités :

  • Soit s'arrêter et repartir avec la somme déjà accumulée
  • Soit affronter de nouveau le mur avec une nouvelle question

Il peut aussi arrêter de jouer en cours de question, mais dans ce cas il ne repart qu'avec 25 % de ses gains, tandis que les personnes restantes dans le mur se partagent les 75 % restants.

L'échelle des gains[modifier | modifier le code]

Le candidat répond à des questions lui rapportant entre 100 € et 1 000 € par adversaire éliminé, selon l'échelle des gains suivante :

  • Question 1 : 100 €
  • Question 2 : 150 €
  • Question 3 : 200 €
  • Question 4 : 250 €
  • Question 5 : 300 €
  • Question 6 : 350 €
  • Question 7 : 400 €
  • Question 8 : 500 €
  • Question 9 : 600 €
  • Question 10 : 700 €
  • Question 11 et suivantes : 1 000 €

Sur n'importe quelle question, les 200 000 € sont possibles si le mur tombe intégralement.

Les jokers[modifier | modifier le code]

Le candidat dispose en outre de trois jokers qu'il peut utiliser à n'importe quel moment du jeu. Cependant ils ne peuvent être utilisés que dans l'ordre. Par exemple, un candidat ne peut pas utiliser son joker no 2 avant le joker no 1.

  • Joker no 1 (Je passe) : Ce joker permet au candidat de ne pas répondre à la question et d'empocher tout de même les gains liés aux défaites du mur sur cette question.
  • Joker no 2 (Seconde Chance) : Ce joker permet, si le candidat donne une mauvaise réponse, de donner une deuxième proposition de réponse à la question.
  • Joker no 3 (Qui pense comme moi ?) : Ce joker permet au candidat de sonder le mur. Il peut être utilisé en complément du joker 2 si une mauvaise réponse a été donnée. Pour cela, il émet une proposition de réponse provisoire ; s'éclairent alors dans le mur les personnes qui ont donné cette proposition comme réponse. Cependant, ce joker est moins utile que les autres si le nombre de personnes dans le mur est faible ou si la question est difficile : il arrive que certains candidats partent sans utiliser ce joker.

Le rôle du mur[modifier | modifier le code]

Le mur fait onze mètres de haut et se compose de 100 personnes. Un tel dispositif est assez rare sur les plateaux de télévision (il peut toutefois rappeler celui de Que le meilleur gagne dans les années 1990). Onze caméras, dont deux sur des grues télescopiques, filment l'émission. Le mur peut essayer de déstabiliser le candidat (en le sifflant, par exemple). Celui-ci riposte la plupart du temps, afin d'entretenir le rythme de l'émission. Le présentateur, lui, prend le parti du candidat et le défend contre les invectives en provenance du mur, allant même jusqu'à se moquer (gentiment) de ceux qui le composent.

Les personnes qui constituent le mur sont renouvelées à la fin de chaque semaine.

Liste des gagnants à 200 000 €[modifier | modifier le code]

Certains de ces gagnants ont commencé la veille et terminé leur partie à l'émission suivante, d'où les deux dates ci-dessus. À noter que Xavier, Doan et Géraldine ont remporté les 200 000 euros en ayant encore leur dernier joker.

Plusieurs personnes sont aussi parvenues à éliminer intégralement le mur, mais ont mal répondu à l'ultime question, ce qui fait que personne dans l'émission (ni le mur, ni le candidat) ne gagne de l'argent (mathématiquement, il est impossible de diviser la cagnotte du candidat en cours par 0 candidat restant).

À partir du 14 avril 2008, cinq d'entre eux jouent dans le mur, formant le groupe des imbattables. Si le candidat parvient à tous les éliminer, 5 000 € sont ajoutés à ses gains s'il répond correctement à la question.

Production[modifier | modifier le code]

1 contre 100 est produite par une société d'Hervé Hubert, filiale du groupe Endemol France. Le jeu est enregistré dans les studios de La Plaine Saint-Denis.

  • Producteur : Bruno Tiret
  • Directeur de production : Philippe Boulègue
  • Rédacteur en chef : Arnaud Gibert
  • Réalisateur : Gabriel Cotto
  • Musique : Haris Berberian
  • Équipe de casting : Sophie Ramadier, Grégoire Valentin, Jocelin Beslier, Jérémy Brion, Cécilie Conhoc

Autres versions diffusées en France[modifier | modifier le code]

Le jeu aurait du s'intituler La 13ème question et aurait dut être présenté et produit par Vincent Lagaf' ou Guillaume Zublena mais à la place la chaîne mettra Crésus suite aux mauvais pilotes des animateurs qui n'étaient pas à leur place. Le grand prix était, dans ces pilotes, de 50 000 € à partager avec un téléspectateur.

Le jeu 1 contre 100, sous le nom 1 contre tous, a été diffusé pour la première fois sur France 3 dès le lundi 27 juin 2005. Bien que le principe soit le même, cette version comporte quelques différences par rapport à la version courante.

Le jeu, inspiré de la version belge (Septante et un) a été diffusé du lundi au vendredi à 13h25 sur France 3 pendant l'été 2005.

Présenté par Vincent Perrot, le mur ne comportait que 70 personnes. À la fin de chaque question, l'écran dans le mur indiquait le nombre d'adversaires restant, tandis que la réponse était indiquée dans un petit écran à côté du candidat.

Pour répondre à la question choisie parmi 3 thèmes, il y avait 3 propositions comme dans la version 2007, et la possibilité d'utiliser un "blik".

Le nombre de questions était limité à 10, et les 10 questions étaient posées quoi qu'il arrive (le candidat ne pouvait pas repartir avec ses gains courants)

Durant l'été 2012, TF1 relança le concept de l'émission sous un autre nom, Au pied du mur !, et avec un autre animateur, Jean-Luc Reichmann.

Échelle des gains[modifier | modifier le code]

Dans cette version du jeu, les gains n'étaient pas multipliés comme aujourd'hui : le gain de la question était reporté par bonne réponse :

  • question 1 = 100 €
  • question 2 = 100 €
  • question 3 = 100 €
  • question 4 = 200 € + un blik
  • question 5 = 200 €
  • question 6 = 200 €
  • question 7 = 400 €
  • question 8 = 400 €
  • question 9 = 400 €
  • question 10 = 500 €
  • total = 2 600 €

Lorsqu'une personne du public répond mal à la question, elle est éliminée, et lorsque la personne sur le plateau se trompe, elle ne gagne pas d'argent et est remplacée par l'ordinateur, qui choisit au hasard une personne déjà éliminée. Si un ou des membres du public n'avaient pas été éliminés à la fin de la 10e question, ils remportent la partie et partagent la cagnotte amassée par le candidat (toutefois, le joueur devait quand même répondre aux 10 questions, même s'il ne restait aucun candidat, car un membre éliminé pouvait revenir dans le jeu). Dans ce cas-là, le joueur ne remporte pas la cagnotte (200 000 €) mais peut repartir avec 2 600 € en cas de sans faute (question 10 à 500 €).

Cette version n'a cependant pas rencontré le succès escompté par la chaîne, et à la rentrée France 3 remettra Télé la question.

Le 8 janvier 2007, le jeu revient, comme La Roue de la fortune revenue 6 mois auparavant à 18h15, et sera interrompu provisoirement à l'été 2007 pour le retour d'Une famille en or, à la rentrée le jeu fête sa 100e (non inclus la version France 3).

À partir du 9 juillet 2012, TF1 lancera une nouvelle version identique de ce jeu mais les candidats seront disposés par groupe (métier, occupations...). L'émission s'appellera Au pied du mur ! (jeu télévisé) et sera présenté par Jean-Luc Reichmann et l'émission sera diffusé avant le journal du soir.

Jeu de société[modifier | modifier le code]

Le jeu télévisé a été adapté en jeu de société en 2007 par TF1 Games.

Audiences[modifier | modifier le code]

  • Dès la première émission, le jeu réunissait près de 3.9 millions de téléspectateurs pour 25.5 % de part d'audience[2]
  • Le lundi 22 janvier 2007, 1 contre 100 a atteint son record d'audience avec 4.88 millions de téléspectateurs pour 29.4 % de part d'audience. TF1 devance ainsi le jeu Questions pour un champion sur France 3, et réalise sa meilleure audience depuis plusieurs saisons dans la case du 18 heures.
  • Depuis l'arrivée de l'émission à succès de M6, Un dîner presque parfait, en février 2008, le jeu de TF1 se fait battre par le docu-réalité de la chaîne concurrente sur la cible des ménagères de moins de 50 ans.
  • Le vendredi 25 avril 2008, l'émission de M6 a devancé pour la première fois le jeu de TF1 qui ne comptait plus que 1.5 million de téléspectateurs (16.5% de part d'audience). La première chaîne a donc pris la décision de déprogrammer immédiatement 1 contre 100 et décide de rediffuser la série américaine Ghost Whisperer.
  • De plus, tous les candidats des émissions non diffusées ont été remboursés, contrairement à certaines rumeurs[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]