Équipe de Norvège de football féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article traite de l'équipe féminine. Pour l'équipe masculine, voir Équipe de Norvège de football.
Drapeau : Norvège Équipe de Norvège féminine
{{#if:
logo
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs Rouge, blanc et bleu
Surnom The Grasshoppers
Classement FIFA en augmentation 8e (13 décembre 2013)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Norvège Even Pellerud
Record de sélections Hege Riise (188)
Meilleur buteur Marianne Pettersen (66)
Rencontres officielles historiques
Premier match Suède Drapeau : Suède 2 - 1 Drapeau : Norvège Norvège
(7 juillet 1976)
Plus large victoire Norvège Drapeau : Norvège 17 - 0 Drapeau : Slovaquie Slovaquie
(19 septembre 1995)
Plus large défaite Suède Drapeau : Suède 5 - 0 Drapeau : Norvège Norvège
(22 août 1985)
Chine Drapeau : République populaire de Chine 5 - 0 Drapeau : Norvège Norvège
(4 juillet 1999)
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 6
médaille d'or, Coupe du Monde Vainqueur en 1995
Championnat d’Europe Phases finales : 11
médaille d'or, Europe médaille d'or, Europe Vainqueur en 1987 et 1993
Jeux olympiques médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'or en 2000
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe de Norvège de football féminin en 2014

L'équipe de Norvège de football féminin est l'équipe nationale qui représente la Norvège dans les compétitions majeures du football féminin : la coupe du monde, les Jeux olympiques, le championnat d'Europe et l'Algarve Cup. Elle est sous l'égide de la fédération de Norvège de football (NFF : Norges FotballForbund en norvégien).

La Norvège est considérée comme l'une des plus fortes nations de football féminin sur le plan mondial. Elle est l'une des trois sélections à avoir déjà remporté le titre de la coupe du monde avec l'Allemagne et les États-Unis, ce fut lors de l'édition 1995, elle a également remporté le championnat d'Europe à deux reprises en 1987 et 1993, le titre olympique en 2000 et l'Algarve Cup à quatre reprises (1994, 1996, 1997 et 1998). Elle est actuellement 7e au classement FIFA.

Elles évoluent avec un maillot rouge, un short bleu ainsi que des chaussettes blanches.

Histoire[modifier | modifier le code]

1978-1984 : Début de la sélection et premier compétition officielle[modifier | modifier le code]

La sélection norvégienne dispute son premier match officiel le 7 juillet 1978 contre la Suède au Danemark, elle est battue 2-1[2]. Durant les premières années, elle joue régulièrement des matchs amicaux contre ses voisins scandinaves : la Suède, le Danemark, la Finlande, hormis quelques rencontres contre l'Italie, l'Irlande du Nord ou la France[3]. Elle prend part aux éliminatoires en 1982 pour le championnat d'Europe 1984 où elle subit la loi de Suédoises qui la devancent aux classement, ne lui permettant pas de se qualifier pour les demi-finales[4].

1984-1989 : la Norvège domine le continent européen avec l'Allemagne[modifier | modifier le code]

Pour l'édition suivante du championnat d'Europe de 1987, la Norvège effectue un meilleur parcours, elle termine en tête de son groupe devant le Danemark, l'Allemagne de l'Ouest et la Finlande avec trois victoires et trois nuls. Elle organise le tournoi final mettant aux prises les quatre demi-finalistes, en demi-finale elle bat l'Italie 2-0 à Oslo et s'impose en finale contre la Suède 2-1 (toujours à Oslo), elle conquiert alors son premier titre officiel de son histoire[5]. Ensuite lors des éliminatoires pour l'Euro 1989, elle termine deuxième de son groupe derrière le Danemark mais devant l'Angleterre et la Finlande, néanmoins cette place lui permet de se qualifier pour les quarts-de-finale. Ces quarts-de-finale sont disputés en match aller-retour, opposée aux Pays-Bas, elle remporte le match aller en Norvège 2-1 et confirme aux Pays-Bas 3-0. Qualifiée pour le tournoi final entre demi-finalistes qui se déroule en Allemagne de l'Ouest, la Norvège bat la Suède 2-1 mais ne conserve pas son titre contre le pays-hôte après une défaite 1-4 en finale[6].

1989-1991 : Finaliste de la première coupe du monde[modifier | modifier le code]

1991 est une date importante pour le football féminin avec la mise en place de la coupe du monde, la Norvège dispute donc les éliminatoires de l'Euro 1991 avec pour objectif de s'y qualifier. Facile vainqueur de son groupe (5 victoires et un nul), elle devance l'Angleterre, la Finlande et la Belgique, en quart-de-finale elle gagne son opposition contre la Hongrie (2-1 en Norvège, 2-0 en Hongrie) et se qualifie pour le tournoi final organisé au Danemark. Durant ce tournoi, elle élimine le pays-hôte au terme de la séance de tirs aux buts (0-0; 8-7 t.a.b.) mais perd de nouveau en finale contre la tenante du titre l'Allemagne, cette fois-ci après les prolongations 3-1. Sa place de finaliste lui permet en revanche de se qualifier pour la coupe du monde[7]. La coupe du monde 1991 est organisée en Chine, elle perd le match d'ouverture contre le pays-hôte la Chine 4-0, cependant elle réussit à remporter les deux matchs suivants de sa poule, tout d'abord contre la Nouvelle-Zélande (4-0) puis le Danemark (2-1), elle termine deuxième de son groupe et se qualifie pour les quarts-de-finale. En quart, elle bat difficilement l'Italie après prolongation 3-2 grâce à un penalty de Tina Svensson à la 96e minute, puis en demi-finale elle écarte plus facilement sa voisine suédoise 4-1 et se qualifie pour la première finale de la coupe du monde. Au terme de ce match contre les États-Unis, la Norvège est défaite 2-1 devant 65 000 spectateurs[8].

1991-1996 : la Norvège devient championne du monde[modifier | modifier le code]

Elle compte sur le championnat d'Europe 1993 pour rebondir. Après être sortie en tête de son groupe composé de la Belgique et de la Suisse, elle écarte les Pays-Bas en quart-de-finale (3-0 en Norvège, 3-0 aux Pays-Bas). Au tournoi final organisé en Italie, elle bat le Danemark 1-0 et remporte son deuxième titre dans cette compétition après être sortie victorieuse de la finale contre le pays-hôte l'Italie[9]. Deux ans plus tard, le championnat d'Europe 1995 est organisée dans le but de déterminer les nations européennes qualifiées pour la coupe du monde 1995. Après avoir écarté dans son groupe la Finlande, la Hongrie et la République tchèque, elle domine en quart l'Italie (victoires 3-1 en Italie, 4-2 en Norvège). En demi-finale, elle bat la Suède 4-3 au match aller mais perd 4-1 en Suède, cependant cette place de demi-finaliste lui permet de sa qualifier pour la coupe du monde[10]. Durant cette coupe du monde organisée en Suède, elle maîtrise ses trois adversaires de son groupe avec trois victoires : 8-0 contre le Nigeria, 2-0 contre l'Angleterre et 7-0 contre le Canada. Qualifiée en quart, elle y bat le Danemark 3-1, en demi-finale elle retrouve la tenante du titre les États-Unis, Ann Kristin Aarønes permet à la Norvège à la 10e minute de mener, avantage qui est maintenu jusqu'au coup de sifflet final. Les Norvégiennes jouent leur deuxième finale d'affilée de coupe du monde, elle y dominent l'Allemagne 2-0 et remporte la compétition, Aarønes y termine meilleure buteuse avec 6 buts[11]. Ce résultat leur permet de se qualifier pour les Jeux olympiques de 1996 à Atlanta, le CIO donnant l'accord pour qu'une compétition de football féminin puisse être organisée pour la première fois. Après un entame du tournoi difficile (2-2 contre le Brésil), la Norvège bat coup sur coup l'Allemagne (3-2) et le Japon pour terminer en tête de son groupe. En demi-finale, les États-Unis reprennent leur revanche de leur défaite en demi-finale de la coupe du monde 1995 en battant les Norvégiennes 2-1 après prolongation. Finalement les Norvégiennes se contentent de la médaille de bronze après une victoire contre le Brésil 2-0 dans le match de classement[12].

1996-2000 : la Norvège devient la première sélection européenne à avoir remporté les trois titres majeurs[modifier | modifier le code]

Elle participe ensuite au championnat d'Europe 1997, après avoir dominé l'Allemagne, la Finlande et la Slovaquie en phase éliminatoires. Elle coorganise le tournoi final avec la Suède. Elle gagne le premier match 5-0 contre le Danemark, puis est tenue en échec par l'Allemagne au second (0-0), au troisième match de poule elle perd 2-0 contre l'Italie et se trouve élimine dès le premier tour[13]. Derrière elle participe à la phase éliminatoire pour la coupe du monde 1999 dans la zone Europe. Elle sort vainqueur de son groupe devant l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Angleterre pour se qualifier directement au tournoi mondial[14]. Durant cette coupe du monde organisée aux États-Unis, elle termine en tête de son groupe après trois victoires : 2-1 contre la Russie, 7-1 contre le Canada et 4-0 contre le Japon. En quart-de-finale, elle confirme son statut après une qualification aux dépens de la Suède (3-1) mais est inexistante en demi-finale contre la Chine où elle est battue 5-0 et doit céder son titre. En match de classement, elle perd de nouveau mais à la séance de tirs aux buts contre le Brésil (0-0; 4-5 t.a.b.) et termine quatrième du tournoi[15]. Cette performance lui permet néanmoins de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2000 en Australie. Durant le tournoi olympique, elle perd son premier match contre les États-Unis 2-0 mais se reprend les deux matchs suivants (victoires 3-1 contre le Nigeria et 2-1 contre la Chine), qualifiée pour les demi-finales elle y élimine l'Allemagne 1-0 et à Sydney elle remporte son premier titre olympique en dominant les États-Unis 3-2 après prolongation sur un but de Dagny Mellgren à la 102e minute[16]. Elle devient alors la seule nation à avoir remporté les trois titres majeurs : coupe du monde - Jeux olympiques - championnat d'Europe.

2001-2004 : contre-performances de la Norvège[modifier | modifier le code]

La Norvège se qualifie pour l'Euro 2001 en devançant l'Angleterre, le Portugal et la Suisse dans son groupe d'éliminatoires. Lors de la phase finale organisée en Allemagne, elle se qualifie pour les demi-finales en se plaçant à la deuxième de son groupe en raison d'une victoire contre la France (3-0), un nul contre l'Italie (1-1) et une défaite contre le Danemark (0-1), mais elle est éliminée en demi-finale, battue par le pays-hôte l'Allemagne 1-0[17]. Ensuite elle participe aux qualifications pour la coupe du monde 2003, elle arrive première de son groupe devant la France, l'Ukraine et la République tchèque[18]. Au premier de cette coupe du monde organisée aux États-Unis, elle s'impose contre la France (2-0) au premier match mais subit au match suivant un cuisant revers contre le Brésil avant de se qualifier en battant la Corée du Sud (7-1). Mais elle doit affronter le pays-hôte en quart-de-finale les États-Unis et est battue par le plus petit des scores : 1-0[19]. Ce résultat ne lui permet pas de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2004 d'Athènes[20].

2004-2007 : la Norvège subit la domination allemande[modifier | modifier le code]

Elle prend part ensuite aux éliminatoires pour l'Euro 2005, elle termine seconde de son groupe derrière le Danemark mais devant l'Espagne, les Pays-Bas et la Belgique. Cela l'oblige à disputer des barrages de qualification contre l'Islande qu'elle remporte facilement en les dominant 7-1 en Islande puis 2-1 en Norvège. Au tournoi final organisée en Angleterre, la Norvège débute la compétition par une défaite 1-0 contre l'Allemagne puis est tenue en échec par la France (1-1), lors de l'ultime match de la poule elle gagne enfin contre l'Italie 5-3 et doit sa qualification pour les demi-finales grâce à une meilleure différence de buts par rapport à la France. En demi-finale, elle élimine la Suède 3-2 après prolongations mais doit subir en finale la suprématie de la tenante du titre l'Allemagne 3-1[21]. Derrière, elle prend part aux éliminatoires pour la coupe du monde 2007 et s'y qualifie facilement en remportant sept matchs sur huit, elle sera tenue en échec seulement contre l'Ukraine lors du dernier match de poule (1-1)[22]. Durant cette édition 2007 organisée en Chine, elle domine tout d'abord le Canada (2-1), est ensuite tenue en échec par l'Australie mais termine à la première de son groupe en battant le Ghana 7-2. En quart-de-finale, elle bat le pays-hôte la Chine 1-0 et rencontre en demi-finale la tenante du titre l'Allemagne, mais cette dernière la bat 3-0. Elle se classe finalement quatrième après une nouvelle défaite contre les États-Unis 4-1 au match de classement pour la troisième place[23].

Parcours dans les compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Le football féminin au niveau des sélections nationales en Europe est organisé autour de trois grandes compétitions internationales : la Coupe du monde mis en place en 1991 par la FIFA qui réunit les meilleures nations mondiales et où tous les continents y ont leur(s) représentant(s), les Jeux olympiques mis en place en 1996 par le CIO qui autorise une compétition de football féminin (sans restriction d'âge[24] contrairement aux hommes[25]) où tout comme la Coupe du monde chaque continent dispose d'un représentant ou plus, enfin les championnats d'Europe mise en place par l'UEFA qui est un tournoi continental où seules les sélections européennes y sont réunies. Il existe d'autres tournois comme l'Algarve Cup, mais qui revêtent d'une importance moindre par rapport aux trois autres compétitions et sont disputés en général dans le cadre d'une préparation à un mondial[26].

Parcours en Coupe du Monde[modifier | modifier le code]

Performances de la Norvège en Coupe du monde.
Édition Performance J V N D BP BC
Drapeau : République populaire de Chine 1991 Finaliste 6 4 0 2 14 10
Drapeau : Suède 1995 Vainqueur 6 6 0 0 23 1
Drapeau : États-Unis 1999 Quatrième 6 4 1 1 16 8
Drapeau : États-Unis 2003 Quart de finale 4 2 0 2 10 6
Drapeau : République populaire de Chine 2007 Quatrième 6 3 1 2 12 11
Drapeau : Allemagne 2011 Phase de poule 3 1 0 2 2 5
Drapeau : Canada 2015 À déterminer - - - - - -
Total 6/6 31 20 2 9 77 41

Le tableau ci-contre récapitule les performances de la Norvège en coupe du monde. Elle a participé à toutes les phases finales et est l'une des trois sélections à avoir remporté le titre avec l'Allemagne et les États-Unis, ce fut lors de l'édition 1995.

Parcours aux Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Performances de la Norvège aux jeux Olympiques.
Édition Performance J V N D BP BC
Drapeau : États-Unis 1996 Finaliste 4 2 1 1 12 6
Drapeau : Australie 2000 Vainqueur 5 4 0 1 9 6
Drapeau : Grèce 2004 Non qualifié - - - - - -
Drapeau : République populaire de Chine 2008 Quart de finale 4 2 0 2 5 7
Drapeau du Royaume-Uni 2012 Non qualifié - - - - - -
Drapeau : Brésil 2016 À déterminer - - - - - -
Total 3/5 13 8 1 4 26 19

Le tableau ci-contre récapitule les performances de la Norvège aux Jeux olympiques.

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Performances de la Norvège à l'Euro.
Édition Performance J V N D BP BC
Drapeau : Suède Drapeau : Angleterre 1984 Non qualifié - - - - - -
Drapeau : Norvège 1987 Vainqueur 2 2 0 0 4 1
Drapeau : Allemagne de l'Ouest 1989 Finaliste 2 1 0 1 3 5
Drapeau : Danemark 1991 Finaliste 2 0 1 1 1 3
Drapeau : Italie 1993 Vainqueur 2 2 0 0 2 0
Drapeau : Allemagne 1995 Non qualifié - - - - - -
Drapeau : Norvège Drapeau : Suède 1997 1er tour 3 1 1 1 5 2
Drapeau : Allemagne 2001 Demi-finale 4 1 1 2 4 3
Drapeau : Angleterre 2005 Finaliste 5 2 1 2 10 10
Drapeau : Finlande 2009 Demi-finale 5 2 1 2 6 9
Drapeau : Suède 2013 Finaliste 6 3 2 1 7 4
Total 9/11 31 14 7 10 42 37

Le tableau ci-contre récapitule les performances de la Norvège aux championnats d'Europe depuis sa création en 1984. Les Norvégiennes ont remporté le trophée à deux reprises faisant d'elle la sélection la plus victorieuse dans cette compétition derrière l'Allemagne.

Autres tournois[modifier | modifier le code]

La Norvège a souvent participé à d'autres tournois annexes dont l'Algarve Cup remportée à quatre reprises en 1994, 1996, 1997 et 1998[27].

Personnalités historiques de l'équipe de Norvège[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Les 22 joueuses suivantes ont été convoquées pour participer à l'Algarve Cup 2014.

Effectif et encadrement de l'équipe de Norvège féminine au 25 février 2014
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
999 G Vesterbekkmo, SiljeSilje Vesterbekkmo 11 392 22/6/1983 (31 ans) 3 0 Drapeau : Norvège Røa IL 2013
1 G Hjelmseth, IngridIngrid Hjelmseth 12 560 10/4/1980 (34 ans) 78 0 Drapeau : Norvège Stabæk FK 2003
12 G Gjøen, Nora NesetNora Neset Gjøen 8 227 20/2/1992 (22 ans) 1 0 Drapeau : Norvège Kolbotn IL 2013
999 D Ryland, IngridIngrid Ryland 9 224 29/5/1989 (25 ans) 19 0 Drapeau : Norvège Arna-Bjørnar 2010
2 D Lund, Marita SkammelsrudMarita Skammelsrud Lund 9 344 29/1/1989 (25 ans) 47 2 Drapeau : Norvège LSK Kvinner 2007
6 D Mjelde, MarenMaren Mjelde 9 063 6/11/1989 (24 ans) 67 6 Drapeau : Allemagne 1. FFC Turbine Potsdam 2007
7 D Rønning, TrineTrine Rønning 11 765 14/6/1982 (32 ans) 140 20 Drapeau : Norvège Stabæk FK 1999
8 D Schjelderup, IngridIngrid Schjelderup 9 749 21/12/1987 (26 ans) 5 0 Drapeau : Norvège Vålerenga Fotball
11 D Berge, Nora HolstadNora Holstad Berge 10 019 26/3/1987 (27 ans) 33 0 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 2011
18 D Minde, KristineKristine Minde 8 057 8/8/1992 (22 ans) 31 6 Drapeau : Norvège Arna-Bjørnar 2011
999 M Dekkerhus, Cathrine HøeghCathrine Høegh Dekkerhus 8 017 17/9/1992 (21 ans) 15 0 Drapeau : Norvège Stabæk FK 2013
999 M Stensland, IngvildIngvild Stensland 12 080 3/8/1981 (33 ans) 132 9 Drapeau : Norvège Stabæk FK 2003
5 M Tomter, AndrineAndrine Tomter 7 146 5/2/1995 (19 ans) 3 0 Drapeau : Norvège Kolbotn IL
17 M Mykjåland, LeneLene Mykjåland 10 053 20/2/1987 (27 ans) 58 9 Drapeau : Norvège LSK Kvinner 2007
18 M Reiten, GuroGuro Reiten 7 340 26/7/1994 (20 ans) 3 0 Drapeau : Norvège Trondheims-Ørn SK 2013
19 M Isaksen, Ingvild LandvikIngvild Landvik Isaksen 9 332 10/2/1989 (25 ans) 39 1 Drapeau : Norvège Kolbotn IL 2009
20 M Haavi, Emilie BosshardEmilie Bosshard Haavi 8 110 16/6/1992 (22 ans) 24 5 Drapeau : Norvège LSK Kvinner 2010
999 A Herlovsen, IsabellIsabell Herlovsen 9 564 23/6/1988 (26 ans) 85 31 Drapeau : Norvège LSK Kvinner 2005
9 A Hegerberg, AdaAda Hegerberg 6 991 10/7/1995 (19 ans) 18 7 Drapeau : Allemagne 1. FFC Turbine Potsdam 2011
10 A Enget, Ida EliseIda Elise Enget 9 208 14/6/1989 (25 ans) 3 0 Drapeau : Norvège Stabæk FK
13 A Bjånesøy, MelissaMelissa Bjånesøy 8 169 18/4/1992 (22 ans) 11 3 Drapeau : Norvège IL Sandviken 2013
16 A Thorsnes, EliseElise Thorsnes 9 512 14/8/1988 (26 ans) 72 15 Drapeau : Norvège Stabæk FK 2006
Sélectionneur
  • Drapeau : Norvège Even Pellerud
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Inconnu
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Inconnu



Légende

Mise à jour de l'effectif le 25 février 2014


Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Joueuses les plus sélectionnées[modifier | modifier le code]

Rang Joueuse Sélections Buts Années
1 Hege Riise 188 58 1990–2004
2 Bente Nordby 172 0 1991–2007
3 Solveig Gulbrandsen 172 50 1998–
4 Linda Medalen 152 64 1987–1999
5 Heidi Støre 151 - 1980–1997
6 Trine Rønning 140 20 1999–
7 Unni Lehn 134 24 1996–2007
8 Ingvild Stensland 132 9 2003–
9 Brit Sandaune 120 9 1995–2003
10 Ann Kristin Aarønes 111 60 1990–1999

Meilleures buteuses[modifier | modifier le code]

Rang Joueuse Buts Sélections Années
1 Marianne Pettersen 66 98 1994–2003
2 Linda Medalen 64 152 1987–1999
3 Ann Kristin Aarønes 60 111 1990–1999
4 Hege Riise 58 188 1990–2004
5 Solveig Gulbrandsen 50 172 1998–
6 Dagny Mellgren 49 95 1999–2005
7 Isabell Herlovsen 31 84 2005–
8 Ragnhild Gulbrandsen 30 80 1997–2007
9 Unni Lehn 24 134 1996–2007
10 Birthe Hegstad 23 84 1987–1995

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Nom Année Matchs Victoire Nul Défaite
Drapeau de la Norvège Per Pettersen 1978–1982 24 6 7 11
Drapeau de la Norvège Erling Hokstad 1983–1989 12 6 4 2
Drapeau de la Norvège Erling Hokstad/Dag Steinar Vestlund 1987–1989 29 19 3 7
Drapeau de la Norvège Even Pellerud 1989–1996 104 75 12 17
Drapeau de la Norvège Per-Mathias Høgmo 1997–2000 64 44 11 9
Drapeau de la Norvège Age Steen 2000–2004 59 35 11 13
Drapeau de la Norvège Bjarne Berntsen 2005–2009 76 36 11 29
Drapeau de la Norvège Eli Landsem 2009–2012 49 22 6 15
Drapeau de la Norvège Even Pellerud 2013– 19 8 5 6
Total 436 251 70 109

Principales joueuses d'hier et d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Autres articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial féminin de la FIFA », sur fr.fifa.com,‎ 13 décembre 2013 (consulté le 26 décembre 2013).
  2. Feuille de match du premier match de la Norvège sur football.no.
  3. Résultats de la Norvège entre 1978 et 2004 sur football.no.
  4. Résultats de l'Euro 1984 sur rsssf.com.
  5. Résultats de l'Euro 1987 sur rsssf.com.
  6. Résultats de l'Euro 1989 sur rsssf.com.
  7. Résultats de l'Euro 1991 sur rsssf.com.
  8. résultats de la coupe du monde 1991 sur rsssf.com.
  9. Résultats de l'Euro 1993 sur rsssf.com.
  10. Résultats de l'Euro 1995 sur rsssf.com.
  11. Résultats de la coupe du monde 1995 sur rsssf.com.
  12. Résultats des JO de 1996 sur rsssf.com.
  13. Résultats de l'Euro 1997 sur rsssf.com.
  14. Éliminatoires pour la coupe du monde 1999 sur rsssf.com.
  15. Résultats de la coupe du monde 1999 sur rsssf.com.
  16. Résultats des JO de 2000 sur rsssf.com.
  17. Résultats de l'Euro 2001 sur rsssf.com.
  18. Éliminatoires pour la coupe du monde 2003 sur rsssf.com.
  19. Résultats de la coupe du monde 2003 sur rsssf.com.
  20. Choix des équipes européennes pour les JO de 2004 sur rsssf.com.
  21. Résultats de l'Euro 2005 sur rsssf.com.
  22. Éliminatoires de la coupe du monde 2007 sur rsssf.com.
  23. Parcours de la Norvège pour la coupe du monde 2007 sur fifa.com.
  24. Histoire du football féminin sur cio.org, "Contrairement au football masculin, aucune restriction d’âge ne s’applique au tournoi."
  25. Dans le tournoi olympique, les équipes nationales masculines se voient obliger d'aligner seulement de joueurs de moins de 23 ans, à l'exception de trois joueurs s'ils le désirent.
  26. Mondial : surnom de la Coupe du monde.
  27. Palmarès de l'Algarve Cup sur rsssf.com.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]