Épagny (Haute-Savoie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épagny.
Épagny
Vue d'une voie routière à Épagny
Vue d'une voie routière à Épagny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Annecy
Canton Annecy-Nord-Ouest
Intercommunalité Communauté de l'agglomération d'Annecy
Maire
Mandat
Roland Daviet
2014-2020
Code postal 74330
Code commune 74112
Démographie
Gentilé Épaniens, Épaniennes
Population
municipale
3 984 hab. (2011)
Densité 592 hab./km2
Population
aire urbaine
139 693 hab.
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 18″ N 6° 05′ 30″ E / 45.93833333, 6.09166666745° 56′ 18″ Nord 6° 05′ 30″ Est / 45.93833333, 6.091666667  
Altitude Min. 452 m – Max. 770 m
Superficie 6,735 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Épagny

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Épagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Épagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Épagny
Liens
Site web www.epagny.mairies74.org

Épagny est une commune française, située dans le département de la Haute-Savoie en région Rhône-Alpes.

La commune se trouve au sein des Alpes et fait partie intégrante du bassin annécien. Sa proximité avec la ville d'Annecy lui permet de bénéficier de nombreuses infrastructures collectives publiques ainsi qu'en matière de voies de communication pour le transport.

Les habitants d'Épagny sont nommés les Épaniens et les Épaniennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune d'Épagny, d'une altitude moyenne de 455 m, est située dans les Préalpes, à environ 5 km à vol d'oiseau au nord-ouest de la ville d'Annecy. C'est pour l'essentiel une vallée glaciaire bordée au sud par le Nant de Gillon (affluent du Fier) et dominée au nord-ouest par la Montagne de la Mandallaz.

D'une superficie de 6,7 km2, le territoire communal est le prolongement nord-ouest du bassin annécien et principalement une vallée de 2 km de large qui était à l'origine une zone marécageuse. Aujourd'hui largement asséchée, cette vallée est vidangé au sud par le Nant de Gillon, lui-même surplombé par le plateau de la commune de Poisy.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Différents hameaux historiques ont été largement étendus ces dernières années par de nombreuses constructions :

  • Gillon (452 m) sur les rives du Nant de Gillon au sud ;
  • Saint-Paul (470 m) au nord du centre ;
  • Chez Pinget (500 m) au nord de Saint-Paul ;
  • Chez les Favres (706 m) sur les pentes sud-est de la montagne de la Mandallaz.

Logement[modifier | modifier le code]

Le nombre total de logements dans la commune est de 1 306[1]. Parmi ces logements, 94,9 % sont des résidences principales, 1,8 % sont des résidences secondaires et 3,2 % sont des logements vacants. Ces logements sont pour une part de 49,7 % des maisons individuelles, 48,6 % sont des appartements et enfin seulement 1,7 % sont des logements d'un autre type. Le nombre d'habitants propriétaires de leur logement est de 71,7 %[1]. Ce qui est largement supérieur à la moyenne nationale qui se monte à près de 55,3 %. Le nombre de locataires est de 25,7 % sur l'ensemble des logements qui est inférieur à la moyenne nationale qui est de 39,8 %[1]. On peut noter également que 2,6 % des habitants de la commune sont des personnes logées gratuitement alors qu'au niveau de l'ensemble de la France le pourcentage est de 4,9 %. Toujours sur l'ensemble des logements de la commune, 4,1 % sont des studios, 19 % sont des logements de deux pièces, 19,2 % en ont trois, 23,4 % des logements disposent de quatre pièces, et 34,3 % des logements ont cinq pièces ou plus[1].

Projets d'aménagements[modifier | modifier le code]

Séisme[modifier | modifier le code]

La commune a été l'épicentre d'un tremblement de terre le 15 juillet 1996, d'une magnitude de 5,2. Dégâts matériels importants (principalement chutes de cheminées et fissures de murs), chiffrés à l'époque à 300-400 millions de francs.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1900 1919 Jean-François Pinget    
1919 1922 Joseph-Antoine Roux    
1922 1925 Jean Favre    
1925 1929 Joseph Paris    
1929 1936 François-Henri Lavorel    
1936   Sylvain-François Fumex    
  1945 Conseil de la Résistance    
1945 1949 Édouard Paclet    
1949 1965 Jean Gruffy    
1965 1971 Eugène Lavorel    
1971 2001 Jean Maulet    
2001 2008 François Blanchut    
2008 en cours Roland Daviet    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 984 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
169 110 196 255 294 368 398 400 374
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
425 407 410 431 401 392 387 400 396
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
364 390 371 360 345 397 393 512 940
1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011 - -
1 266 2 061 3 233 3 509 3 631 3 899 3 984 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Évolution de la pyramide des âges de la ville d'Épagny, comparaison entre l'année 1999 et 1982[5] :

Pyramide des âges en 1999 en nbre d'individus.
Hommes Classe d’âge Femmes
31 
75 à plus
40 
137 
60 à 74
122 
418 
40 à 59
406 
590 
20 à 39
571 
474 
0 à 19
444 
Pyramide des âges en 1982 en nbre d'individus.
Hommes Classe d’âge Femmes
75 à plus
21 
44 
60 à 74
47 
180 
40 à 59
154 
192 
20 à 39
175 
250 
0 à 19
196 

Le nombre total de ménages à Épagny est de 1 240. Ces ménages ne sont pas tous égaux en nombre d'individus. Certains de ces ménages comportent une personne, d'autres deux, trois, quatre, cinq voire plus de six personnes. Voici ci-dessous, les données en pourcentage de la répartition de ces ménages par rapport au nombre total de ménages.

Les Ménages

Ménages de : 1 personne 2 pers. 3 pers. 4 pers. 5 pers. 6 pers. ou +
Épagny 23,6 % 30 % 17,7 % 21,1 % 6,4 % 1,1 %
Moyenne Nationale 31 % 31,1 % 16,2 % 13,8 % 5,5 % 2,4 %
Sources des données : INSEE[6]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Le revenu moyen par ménage épagnien, en 2004, est de 20 621 €/an, ce qui est supérieur à la moyenne nationale qui s'élève à près de 15 027 €/an[7].

Emploi[modifier | modifier le code]

Le taux de chômage, en 1999, pour la commune s'élève à 5,3 %[7], avec un nombre totale de 98 chomeurs. Le taux d'activité entre 20 et 59 ans s'établit à 91 % ce qui est supérieur à la moyenne nationale qui est de 82,2 %. On comptait 56,8 % d'actifs contre 8,9 % de retraités dont le nombre est supérieur à la moyenne nationale (18,2 %). Il y avait 24,7 % de jeunes scolarisés et 9,6 % de personnes sans activité[7].

Répartition des emplois par domaine d'activité

  Agriculteurs Artisans, commerçants, chefs d'entreprise Cadres, professions intellectuelles Professions intermédiaires Employés Ouvriers
Épagny 0,2 % 8 % 12 % 29,7 % 27,9 % 22,2 %
Moyenne nationale 2,4 % 6,4 % 12,1 % 22,1 % 29,9 % 27,1 %
Sources des données : INSEE[8]

Entreprises de l'agglomération[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Données INSEE compulsées par le JDN - Logement à Épagny
  2. Épagny, Metz-Tessy racontés en quelques décennies, ouvrage collectif, ColorPress, Cran-Gevrier, 2005
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  5. Recensement de l'INSEE en 1999 - Population totale par sexe et âge
  6. Données démographiques cités par le l'JDN
  7. a, b et c Données INSEE cités par le JDN - Emploi
  8. Données démographiques d'après l'INSEE citées par le JDN

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Bouverat, Histoire d'Épagny, Mairie d'Epagny, 1996
  • Ouvrage collectif, Épagny, Metz-Tessy racontés en quelques décennies, ColorPress, Cran-Gevrier, 2005