Élections législatives et présidentielle centrafricaines de 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en République centrafricaine
Image illustrative de l'article Élections législatives et présidentielle centrafricaines de 2011

Les élections générales centrafricaines de 2011 ont lieu le , dans le but d'élire l'Assemblée nationale et le président de la République centrafricaine.

Contexte[modifier | modifier le code]

Ces élections furent repoussées deux fois, de par des difficultés d'organisation, présentes encore en partie le jour du scrutin, amenant des critiques de l'opposition qui craint des fraudes[1].

Candidats[modifier | modifier le code]

5 candidats ont été entérinés pour l'élection à la présidence[2] :

Un autre candidat avait été enregistré dans un premier temps, mais a été exclu le à cause d'un chèque sans provision[3]:

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats provisoires[modifier | modifier le code]

Les résultats de l'élection présidentielle ont été proclamés par la Commission électorale indépendante, et doivent encore être validés par le conseil constitutionnel[4].

Résultats provisoires des élections présidentielles centrafricaines de 2011
François Bozizé Ange-Félix Patassé Martin Ziguélé Emile Gros-Raymond Nakombo Jean-Jacques Demafouth
Parti Convergence Nationale "Kwa Na Kwa" sans étiquette Mouvement de libération du peuple centrafricain Rassemblement démocratique centrafricain Armée du Peuple pour la restauration de la démocratie
Nombre de voix 607 184 184 716 59 370 42 591 24 980
Pourcentage 66,08 % 20,10 % 6,46 % 4,64 % 2,72 %

Réactions[modifier | modifier le code]

Le parti au pouvoir salue des élections libres et démocratiques, tandis que l'opposition dénonce des irrégularités qui ne seront, selon elle, pas prises en compte par le conseil constitutionnel[4].

Références[modifier | modifier le code]