Élections législatives et présidentielle centrafricaines de 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coat of arms of the Central African Republic.svg

Les élections présidentielles et législatives centrafricaines ont eu lieu le 13 mars 2005 (premier tour) et le 8 mai 2005 (second tour). Elles marquent la fin du processus de transition qui a commencé avec la prise du pouvoir par François Bozizé en mars 2003.

Présentation[modifier | modifier le code]

François Bozizé s'est présenté aux élections présidentielles pour tenter de chef d'État pour un mandat présidentiel de cinq ans. Il fut pendant deux ans, le chef de la période de transition. Dix autres candidats ont également participé à ces élections. L'ancien président Ange-Félix Patassé, renversé par Bozizé, a été exclu de la campagne électorale. Lors des élections législatives simultanées, les 105 sièges de la nouvelle Assemblée nationale ont été pourvus.

Les élections générales de 2005, la première du pays depuis la victoire de Patassé à l'élection présidentielle septembre 1999, ont pu être organisées au moyen d'une nouvelle constitution qui a pris effet à la fin de décembre 2004, après avoir été approuvée par le peuple lors d'un référendum. Un scrutin qui donna lieu à un ballottage entre Bozizé, qui a remporté le plus de voix lors du premier tour selon les résultats officiels, et Martin Ziguélé, un ancien premier ministre sous Patassé. C'est Bozizé qui remporta ce deuxième tour avec 64,6% des voix. La passation du pouvoir eut lieu officiellement le 11 juin 2005.

Résultats[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Premier tour
Candidats Partis politiques Bulletins  %
François Bozizé
Convergence Nationale Kwa Na Kwa
382 241 42,97|
Martin Ziguélé
Mouvement de libération du peuple centrafricain
209 357 23,53|
André Kolingba
Rassemblement démocratique centrafricain
145 495 16,36
Jean-Paul Ngoupandé
Parti de l'unité nationale
45 182 5,08
Charles Massi
Forum démocratique pour la modernité
28 618 3,22
Abel Goumba
FPP
22 297 2,51
Henri Pouzère
sans étiquette
18 647 2,10
Josué Binoua
sans étiquette
13 559 1,52
Jean-Jacques Demafouth
sans étiquette
11 279 1,27
Auguste Boukanga
Union pour la Rénovation et la démocratie
7 085 0,80
Olivier Gabirault
Alliance pour la démocratie et le progrès
5 834 0,66
Total des bulletins valides 889 594 93,98 %
Bulletins nuls 52 852 5,58 %
Bulletins blancs 4 170 0,44 %
Total des suffrages exprimés 946 616 100 %
Total des inscrits 1 302 930 Abstention: 27,3 %
Second tour
Candidats Partis politiques Bulletins  %
François Bozizé
Convergence Nationale Kwa Na Kwa
610 903 64,60
Martin Ziguélé
Mouvement de libération du peuple centrafricain
334 716 35,40
Total des bulletins valides 945 619 96,72 %
Bulletins nuls 28 175 2,88 %
Bulletins blancs 3 936 0,40 %
Total des suffrages exprimés 977 730 100 %
Total des inscrits 1 452 211 Abstention: 32,7 %

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Élections législatives du 13 mars et 8 mai 2005.
Partis politiques Sièges
Convergence Nationale Kwa Na Kwa 42
Mouvement de libération du peuple centrafricain 11
Rassemblement Démocratique Centrafricain 8
Parti Social Démocratique 4
Front Patriotique pour le Progrès 2
Alliance pour la Démocratie et le Progrès 2
Association Löndö 1
sans étiquette 34
Invalidé 1
Total 105

Sources[modifier | modifier le code]