Élection présidentielle croate de 2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2000 Drapeau de la Croatie 2009-2010 Suivant
Élection présidentielle croate de 2005
les 2 et 16 janvier 2005
Type d’élection  Élection présidentielle
Électorat et résultats
Inscrits  4 403 933
Votants au 1er tour 2 227 073
  
50,57 % Red Arrow Down.svg 19,7 %
Votants au 2e tour 2 241 760
  
51,04 % Green Arrow Up.svg 0,9 %
Votes valables au 1er tour 2 206 804
Votes valables au 2e tour 2 206 143
Votes nuls au 1er tour 20 269
Votes nuls au 2e tour 35 617
StipeMesic1.jpg
Stjepan Mesić – HNS-LD
Voix au 1er tour 1 089 389 Red Arrow Down.svg 1 %
Voix au 2e tour 1 454 451 Green Arrow Up.svg 33,5 %
  
48,92 %
  
64,87 %
16 obljetnica vojnoredarstvene operacije Oluja 04082011 Jadranka Kosor crop 924.jpg
Jadranka Kosor – HDZ
Voix au 1er tour 452 218 Red Arrow Down.svg 24,8 %
Voix au 2e tour 751 692 Green Arrow Up.svg 66,2 %
  
20,31 %
  
33,53 %
No flag.svg
Boris Mikšić – Ind.
Voix au 1er tour 396 093
  
17,79 %
Président de la République
Sortant
Élu

L’élection présidentielle croate de 2005 (en croate : Hrvatski predsjednički izbori 2005.) s'est tenue les dimanche 2 et 16 janvier 2005, afin d'élire le président de la République de Croatie pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.

Le scrutin a vu la victoire au second tour du président sortant social-libéral Stjepan Mesić face à la ministre conservatrice de la Famille Jadranka Kosor.

Contexte[modifier | modifier le code]

En février 2000, à la suite du décès du premier président de la République de Croatie, l'ultra-nationaliste Franjo Tuđman, le social-libéral pro-européen Stjepan Mesić est élu à la tête de l'État. Il appuie alors les efforts du gouvernement de coalition du Premier ministre social-démocrate Ivica Račan pour engager l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne.

Les dissensions entre les multiples forces qui composent la coalition au pouvoir conduisent, à l'occasion des élections législatives de novembre 2003, à la victoire de l'Union démocratique croate (HDZ). Le parti de feu Tuđman, désormais dirigé par le pro-européen Ivo Sanader, reprend la direction de l'exécutif et forme un gouvernement minoritaire dont l'objectif principal reste l'adhésion à l'UE.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le président de la République de Croatie (en croate : Predsjednik Republike Hrvatske) est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois. Au premier tour, est déclaré élu le candidat ayant remporté la majorité absolue des suffrages exprimés.

Si cette situation ne se produit, un second tour est organisé quatorze jours plus tard et voit s'affronter les deux candidats arrivés en tête du premier tour. Est élu celui qui remporte le plus de suffrages. En 1992 et 1997, le chef de l'État a été élu dès le premier tour, contrairement aux scrutins de 2000 et 2005 où il a fallu deux tours pour pourvoir la présidence de la République.

Pour pouvoir se présenter devant les électeurs, tout candidat doit fournir les parrainages d'au moins 10 000 citoyens croates.

Candidats[modifier | modifier le code]

Candidat Parti(s) Remarque(s)
Đurđa Adlešič HSLS
Miroslav Blažević HSB Entraîneur de football international
Dissident conservateur
Ljubo Ćesić Rojs Indépendant Ancien général de l'armée croate
Député HDZ à la Diète
Dissident conservateur
Mladen Kešer Indépendant
Jadranka Kosor HDZ Vice-Première ministre, ministre de la Famille
Vice-présidente de la HDZ
Doris Košta Indépendant
Anto Kovačević HDKU Ancien député nationaliste
Slaven Letica Indépendant Journaliste
Ancien conseiller politique de Franjo Tuđman
Stjepan Mesić HNS-LD
SDP, HSS, IDS, LIBRA, LS, PGS, SDAH
Président de la République
Boris Mikšić Indépendant Homme d'affaires nationaliste
Ivić Pašalić HB Ancien député de la HDZ
Tomislav Petrak HPS
Miroslav Rajh HSM

Résultats[modifier | modifier le code]

Voix[modifier | modifier le code]

Candidat Premier tour Second tour
Voix  % Voix  %
Stjepan Mesić 1 089 398 48,92 % 1 454 451 64,87 %
Jadranka Kosor 452 218 20,31 % 751 692 33,53 %
Boris Mikšić 396 093 17,79 %
Đurđa Adlešič 59 725 2,68 %
Slaven Letica 57 748 2,59 %
Ljubo Ćesić Rojs 41 216 1,85 %
Ivić Pašalić 40 637 1,82 %
Anto Kovačević 19 145 0,86 %
Miroslav Blažević 17 847 0,80 %
Miroslav Rajh 14 766 0,66 %
Doris Košta 8 271 0,37 %
Mladen Kešer 7 056 0,32 %
Tomislav Petrak 2 614 0,12 %
Suffrages exprimés 2 206 804 99,09 % 2 206 143 98,42 %
Blancs et nuls 20 269 0,91 % 35 617 1,58 %
Votants 2 227 073 50,57 % 2 241 760 51,04 %

Analyse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]