Élection présidentielle croate de 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1997 Drapeau de la Croatie 2005 Suivant
Élection présidentielle croate de 2000
les 24 janvier et 7 février 2000
Type d’élection  Élection présidentielle
Électorat et résultats
Inscrits  4 251 109
Votants au 1er tour 2 667 561
  
62,98 % Green Arrow Up.svg 15,3 %
Votants au 2e tour 2 598 120
  
60,88 % Red Arrow Down.svg 3,3 %
Votes valables au 1er tour 2 654 349
Votes valables au 2e tour 2 559 321
Votes nuls au 1er tour 13 212
Votes nuls au 2e tour 38 799
StipeMesic1.jpg
Stjepan Mesić – HNS
Voix au 1er tour 1 100 671
Voix au 2e tour 1 433 372 Green Arrow Up.svg 30,2 %
  
41,11 %
  
55,17 %
Pd croatian drazen budisa 9Feb02 932.jpg
Dražen Budiša – HSLS
SDP
Voix au 1er tour 741 837 Red Arrow Down.svg 11,8 %
Voix au 2e tour 1 125 969 Green Arrow Up.svg 51,8 %
  
27,71 %
  
43,34 %
Mate Granic N d 060509.jpg
Mate Granić – HDZ
Voix au 1er tour 601 588 Red Arrow Down.svg 55 %
  
22,47 %
Président de la République
Sortant
Élu

L’élection présidentielle croate de 2000 (en croate : Hrvatski predsjednički izbori 2000.) s'est tenue les dimanche 24 janvier et 7 février 2000, afin d'élire le président de la République de Croatie pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.

Le scrutin a vu la victoire au second tour du candidat social-libéral Stjepan Mesić face au candidat libéral Dražen Budiša.

Contexte[modifier | modifier le code]

Indépendante depuis janvier 1992, la Croatie connaît depuis le règne de l'Union démocratique croate (HDZ), parti conservateur et nationaliste fondé par Franjo Tuđman, premier président de la République démocratiquement choisi. En 1992 comme en 1997, il remporte l'élection présidentielle dès le premier tour avec une nette avance sur ses opposants, de centre-droit comme de centre-gauche, tandis que la HDZ dispose, à la suite des législatives de 1992 puis 1995, de la majorité absolue à la Chambre des représentants.

Le 10 décembre 1999, Tuđman meurt d'une hémorragie interne sans doute liée au cancer dont il souffre depuis 1993. Sa mort intervient à trois semaines des élections législatives et conduit à la convocation d'une élection présidentielle anticipée. L'intérim est alors exercé par Vlatko Pavletić, membre de la HDZ et président de la Chambre des représentants.

Lors du scrutin parlementaire du 3 janvier 2000, la coalition entre le Parti social-démocrate de Croatie (SDP) et le Parti social-libéral croate (HSLS) emmenée par Ivica Račan devance largement l'Union démocratique, qui pâtit de la mort de son leader historique et charismatique. Račan entreprend alors des négociations avec l'alliance qui réunit le Parti paysan croate (HSS), le Parti populaire croate (HNS) et le Parti libéral (LS) en vue de former une coalition majoritaire.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le président de la République de Croatie (en croate : Predsjednik Republike Hrvatske) est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois. Au premier tour, est déclaré élu le candidat ayant remporté la majorité absolue des suffrages exprimés.

Si cette situation ne se produit, un second tour est organisé quatorze jours plus tard et voit s'affronter les deux candidats arrivés en tête du premier tour. Est élu celui qui remporte le plus de suffrages. En 1992 et 1997, le chef de l'État a été élu dès le premier tour.

Pour pouvoir se présenter devant les électeurs, tout candidat doit fournir les parrainages d'au moins 10 000 citoyens croates.

Candidats[modifier | modifier le code]

Candidat Parti(s) Remarque(s)
Dražen Budiša HSLS
SDP
Ancien ministre
Président du HSLS
Député
Anto Đapić HSP, HDKU Député
Mate Granić HDZ Ministre des Affaires étrangères
Ante Ledić Indépendant Ancien athlète international yougoslave
Proche de Franjo Tuđman
Slaven Letica Indépendant Journaliste
Ancien conseiller politique de Franjo Tuđman
Tomislav Merčep HPS Ancien sénateur
Stjepan Mesić HNS
HSS, LS, IDS
Ancien Premier ministre
Ancien président fédéral de la Yougoslavie
Ancien président de la Chambre des représentants
Ante Prkačin NH Ancien général paramilitaire
Ancien député
Zvonimir Šeparović Indépendant Ministre de la Justice
Dissident conservateur

Résultats[modifier | modifier le code]

Voix[modifier | modifier le code]

Candidat Premier tour Second tour
Voix  % Voix  %
Stjepan Mesić 1 100 671 41,11 % 1 433 372 55,17 %
Dražen Budiša 741 837 27,71 % 1 125 969 43,34 %
Mate Granić 601 588 22,47 %
Slaven Letica 110 782 4,14 %
Anto Đapić 49 288 1,84 %
Ante Ledić 22 875 0,85 %
Tomislav Merčep 22 672 0,85 %
Ante Prkačin 7 401 0,28 %
Zvonimir Šeparović 7 235 0,27 %
Suffrages exprimés 2 254 349 99,51 % 2 559 321 98,51 %
Blancs et nuls 13 212 0,49 % 38 799 1,49 %
Votants 2 267 561 62,98 % 2 598 120 60,88 %

Analyse[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]