Zanamivir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zanamivir
Zanamivir
Identification
No CAS 139110-80-8
Code ATC J05AH01
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C12H20N4O7  [Isomères]
Masse molaire[1] 332,3098 ± 0,0139 g/mol
C 43,37 %, H 6,07 %, N 16,86 %, O 33,7 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le zanamivir (Relenza) est un inhibiteur de la neuraminidase utilisé dans le traitement et la prophylaxie de l'influenza (grippe) A et de l'influenza B. Le zanamivir a été la première molécule de ce groupe à avoir été mise sur le marché.

En traitement curatif, son efficacité sur l'incidence des décès et des complications liées à la grippe n'a cependant pas été prouvée[2]. Son utilisation chez des enfants de 5 à 12 ans a permis de raccourcir la durée des symptômes d'environ 1 jour[3].

Chez des personnes atteintes de la grippe, son efficacité est identique à celle de l'oseltamivir (Tamiflu) et reste modérée (diminution de la durée des symptômes d'une demi-journée[2]) mais les effets secondaires sont moindres[4]. Chez les personnes en bonne santé, le zanamivir a permis une réduction de l'incidence de la grippe[3].

En traitement préventif, chez des personnes à risque accru, son efficacité n'a pas été démontrée (idem pour son concurrent l'oseltamivir)[4].

Récemment, des études ont montré que le zanamivir aurait des avantages par rapport à l'oseltamivir concernant son pouvoir de liaison à la neuraminidase du virus H5N1[5],[6],[7].

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, ce médicament antiviral, lorsqu'il est administré par inhalation (tel qu'avec le Relenza produit par GlaxoSmithKline), aurait des effets sur le virus de grippe H1N1 apparu au Mexique en mars 2009[8],[9].

D'ailleurs, le Centers for Disease Control and Prevention préconise l'utilisation du Relenza à la place du Tamiflu pour tous les types de virus grippaux, y compris H1N1. En effet, trop de virus commencent à se montrer résistants à l'oseltamivir[10].

Développement[modifier | modifier le code]

Le zanamivir a été découvert en 1989 par des chercheurs de la compagnie australienne de biotechnologie Biota.

Références[modifier | modifier le code]

  • Meindl P, Bodo G, Palese P, Schulman J, Tuppy H (1974). Inhibition of neuraminidase activity by derivatives of 2-deoxy-2,3-dehydro-N-acetyl-neuraminic acid. Virology 58 (2), 457-463.
  • von Itzstein M, Wu W-Y, Kok GB, Pegg MS, Dyason JC, Jin B, Phan TV, Smythe ML, White HF, Oliver SW, et al. (1993). Rational design of potent sialidase-based inhibitors of influenza virus replication. Nature 363 (6428), 418-423.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Heneghan CJ, Onakpoya I, Thompson M, Spencer EA, Jones M, Jefferson T, Zanamivir for influenza in adults and children: systematic review of clinical study reports and summary of regulatory comments, BMJ, 2014;348:g2547
  3. a et b Revue Prescrire, no 288, octobre 2007, Zanamivir. Grippe : chez les enfants comme chez les adultes, traiter les symptômes ou vacciner
  4. a et b http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=868591
  5. (en) Du QS, Wang SQ, Chou KC, « Analogue inhibitors by modifying oseltamivir based on the crystal neuraminidase structure for treating drug-resistant H5N1 virus », Biochemical and Biophysical Research Communications, vol. 362, no 2,‎ , p. 525–31 (PMID 17707775, DOI 10.1016/j.bbrc.2007.08.025)
  6. (en) Collins PJ, Haire LF, Lin YP, Liu J, Russell RJ, Walker PA, Skehel JJ, Martin SR, Hay AJ, Gamblin SJ., « Crystal structures of oseltamivir-resistant influenza virus neuraminidase mutants », Nature, vol. 453,‎ , p. 1258 (DOI 10.1038/nature06956)
  7. (en) Garcia-Sosa AT, Sild S, Maran U., « Design of Multi-Binding-Site Inhibitors, Ligand Efficiency, and Consensus Screening of Avian Influenza H5N1 Wild-Type Neuraminidase and of the Oseltamivir-Resistant H274Y Variant », J. Chem. Inf. Model., vol. 48, no 10,‎ , p. 2074–2080 (PMID 18847186, DOI 10.1021/ci800242z)
  8. http://www.who.int/csr/disease/swineflu/faq/fr/index.html#how
  9. http://www.lefigaro.fr/sante/2009/04/28/01004-20090428ARTFIG00004-eviter-de-prendre-des-medicaments-pour-rien-.php
  10. http://www.medpagetoday.com/MeetingCoverage/ACIP/14896
Zanamivir
Noms commerciaux
  • Relenza (Belgique, France, Suisse)
Classe Antiviral
Autres informations Sous classe : Inhibiteur de la neuraminidase