Grippe asiatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La grippe asiatique était une pandémie de grippe aviaire qui a duré de 1956 à 1958.

Traitement épidémique dans un hôpital de Suède, photo prise en 1957.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle trouve son origine en Chine et est née de la mutation des canards sauvages en les combinant avec une souche humaine de grippe. Le virus a été identifié pour la première fois dans la province du Guizhou et s'est étendu à Singapour en février 1957. Il a atteint Hong Kong en avril, et les États-Unis en juin. Aux États-Unis, le nombre de décès était d'environ 69 800. Les estimations de décès dans le monde entier par cette pandémie est très variable en fonction de la source, allant de 1 à 4 millions. L'OMS les estime à 2 millions.

La grippe asiatique a été un sous-type H2N2. Sa souche a ensuite évolué par la suite pour passer en H3N2 antigénique, qui a entraîné une légère pandémie de 1968 à 1969.

Voir aussi[modifier | modifier le code]