Zakaria Mohieddin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zakaria Mohieddin
Illustration.
Fonctions
Premier ministre d'Égypte

(11 mois et 7 jours)
Président Gamal Abdel Nasser
Prédécesseur Ali Sabri
Successeur Mohamed Sedki Sulayman (en)
Vice-président de la République arabe d'Égypte

(7 ans)
Président Gamal Abdel Nasser
Successeur Ali Sabri
Membre du Conseil de commandement révolutionnaire égyptien (en)

(4 ans)
Président Mohammed Naguib (-)
Gamal Abdel Nasser (-)
Directeur du Service de renseignement général égyptien

(3 ans)
Président Mohammed Naguib (-)
Gamal Abdel Nasser (-)
Successeur Ali Sabri
Biographie
Nom de naissance زكريا محيي الدين
Date de naissance
Lieu de naissance Gouvernorat de Dakhleya (Drapeau du Sultanat d'Égypte Sultanat d'Égypte)
Date de décès (à 94 ans)
Lieu de décès Le Caire (Drapeau de l'Égypte Égypte)
Nationalité Égyptien
Parti politique Union socialiste arabe
Profession Militaire

Zakaria Mohieddin (arabe : زكريا محيي الدين), né le et mort le , est un militaire et un homme d'État égyptien. Il est Premier ministre d'Égypte d'octobre 1965 à septembre 1966.

Zakaria Mohieddin et Yuri Gagarin (2 février 1962)

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il suit des études à l'académie militaire royale et accède au grade de lieutenant-colonel. Il rejoint le groupe d'officiers qui renverse le roi Farouk en juillet 1952. Il entre au Conseil révolutionnaire égyptien chargé de diriger le pays. Il est nommé ministre de l'intérieur d'Égypte (1953-1958, 1961-1962) et de 1958 à 1961 ministre supérieur de l'intérieur pendant la République arabe unie. Il dirige de 1954 à 1956 le Service de renseignement général égyptien. Il occupe le poste de vice-président de l'Égypte de 1961 à 1968. Après avoir siégé au conseil présidentiel de 1962 à 1964 il est nommé premier ministre par Nasser le 3 octobre 1965. Il démissionne le 10 septembre 1966. Appelé à succéder à Nasser après le projet de ce dernier de démissionner après la Guerre des six jours, Nasser fait volte-face et reste au pouvoir. De 1967 à 1968 Mohieddin est vice-premier ministre. Après l'élection en 1970 d'Anouar el-Sadate Mohieddin se retire de la politique.

Source[modifier | modifier le code]

  • Harris Lentz Heads of governments and states since 1945 p. 250 éd.Routledge 1994 (ISBN 1-884964-44-3)