Yona Harvey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yona Harvey
Description de cette image, également commentée ci-après
Yona Harvey lors de la soirée micro ouvert Sunday Kind of Love organisée par Busboys and Poets pour Split This Rock, en mars 2014 à Washington, D.C.
Naissance
Nationalité Américaine
Pays de résidence États-Unis
Activité principale
Formation
Université Howard, Université d'État de l'Ohio, Université de Pittsburgh
Distinctions
Prix Kate Tufts (2014), Prix Carol R. Brown (2016)
Conjoint
Terrance Hayes
Auteur
Langue d’écriture Anglais

Œuvres principales

Hemming the Water (2013)

Yona Harvey, née en 1974, est une poétesse américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yona Harvey est diplômée de l'Université Howard, où elle côtoie l'écrivain Ta-Nehesi Coates, le dramaturge Kemp Powers et le poète Doug Kearney. Elle est également diplômée de l'Université d'État de l'Ohio et de l'Université de Pittsburgh[1].

Elle est mariée au poète Terrance Hayes. Les deux auteurs se sont rencontrés lors d'une retraite destinée aux poètes noirs, un événement organisé par la fondation Cave Canem en 1966[2].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Yona Harvey est professeure adjointe à l'Université de Pittsburgh[3]. Elle enseigne au sein du programme d'écriture du département en langue anglaise. Ses cours traitent de la littérature et de la culture africaine, des médias numériques et nouveaux médias, de la poésie, des essais lyriques et de la composition multimodale[4].

Poésie[modifier | modifier le code]

En 2013, Yona Harvey publie son premier recueil de poésie, Hemming the Water, inspiré par la pianiste et compositrice de jazz Mary Lou Williams[5],[6]. En 2014, elle est lauréate du prix Kate Tufts Discovery[7]. La même année, elle est nommée finaliste pour le prix Hurston / Wright Legacy Award, dans la catégorie poésie[8].

Peu à peu sa prose s'impose dans les pages de la presse américaine. Ses travaux sont édités dans les titres Columbia Daily Tribune[9], jubilat, Ploughshares, Gulf Coast, Callaloo et West Branch[10],[11],[12],[13].

Pour l’auteure, l’intérêt artistique de ses textes vise à exprimer : « […] les vies diverses et les expériences des femmes américaines noires à travers la littérature... la visibilité et l'invisibilité des femmes noires, notre santé mentale, nos besoins personnels et l’importance de notre imagination dans la société telle qu’elle se manifeste à travers nos cheveux, nos vêtements, nos discours, nos parents, nos décisions qui ne sont pas uniquement parentales et nos interactions avec d'autres femmes[14]. »

En novembre 2016, elle obtient le prix Carol R. Brown pour l'ensemble de sa production. Une récompense décernée par la Fondation Pittsburgh et l'organisation américaine The Heinz Endowments[15].

En 2017, elle participe à la Conférence de The Frost Place sur la poésie[16]. La même année, une partie de son travail est éditée dans l'anthologie Poet’s Craft : A Comprehensive Guide to Making and Sharing Your Poetry, dirigée par Annie Finch[17].

Yona Harvey est membre de l'Académie des poétes américains, fondée en 1934[18].

Comics[modifier | modifier le code]

En juin 2016, l'écrivain Ta-Nehisi Coates, ancien élève de l'université d'Howard et rédacteur en chef de The Atlantic Monthly, lui offre la possibilité de rencontrer les éditions Marvel. Selon lui, l'auteure dispose, de par ses compétences en poésie, des qualités nécessaires pour la narration courte utilisée dans les bandes dessinées : « Il y a tellement peu d'espace et vous devez parler avec tant de pouvoir. Je savais que pour elle, cette forme d’écriture serait naturelle »[19]. Au cours de l'été, la poétesse rédige les dix premières pages d'un essai consacré à Zenzi, leader révolutionnaire appartenant à l'univers de Black Panther[1].

Ce même été, Ta-nehisi Coates rencontre l'auteure américaine Roxane Gay, en pleine écriture d'un projet d'histoire sur Ayo et Aneka, deux femmes membres des gardes du corps d'élite de Black Panther[1]. Le trio s'associe alors pour l'écriture de World of Wakanda, série spin-off inspirée de la franchise Black Panther. Roxane Gay et Yona Harvey deviennent les premières femmes noires a écrire pour la maison d'édition américaine Marvel Comics[20].

La série est annulée en juin 2017, soit deux jours après l’avant-première du film Black Panther. Le dernier numéro est publié en mars 2017. Marvel Comics n’apporte aucune raison officielle quant à l’annulation du projet[21].

Yona Harvey poursuit cependant son expérience de la bande dessinée en participant à la rédaction de plusieurs numéros pour la série Black Panther And The Crew, lancée en 2017[22],[23].

Publications[modifier | modifier le code]

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • The Force of What’s Possible : Writers on Accessibility & the Avant-Garde, Lily Hoang, Joshua Marie Wilkinson, Nightboat, 400p, 2014, (ISBN 1937658279)
  • Poet’s Craft : A Comprehensive Guide to Making and Sharing Your Poetry, Anne Ridley Crane Finch, University of Michigan Press, 736p, 2017, (ISBN 0472033646)

Comics[modifier | modifier le code]

  • Black Panther : World of Wakanda, Ta-nehisi Coates, Roxane Gay, Yona Harvey, Illustrations d’Alitha Martinez et Afua Richardson, Marvel Comics, 144p, 2017, (ISBN 130290650X)
  • Black Panther and The Crew : Storm Comes To Harlem #2, Ta-nehisi Coates, Yona Harvey, Illustrations de Butch Guice et John Cassaday, Marvel Comics, 22p, 2017, (ASIN B06X9DRBND)
  • Black Panther And The Crew #6, Ta-nehisi Coates, Yona Harvey, Illustrations de Butch Guice et John Cassaday, Marvel Comics, 25p, 2017

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Prix de la découverte Kate Tufts
  • 2016 : Prix de la création Carol R. Brown, Pittsburgh Foundation, The Heinz Endowments

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Marylynne Pitz, « Pitt professor flips from poetry to comics », sur http://www.post-gazette.com/,
  2. (en) Stephen Burt, « Galaxies Inside His Head », sur https://www.nytimes.com,
  3. (en) « Yona Harvey | Writing », sur www.writing.pitt.edu (consulté le 20 septembre 2017)
  4. (en) University of Pittsburgh University Marketing Communications Webteam, « Yona Harvey | English | University of Pittsburgh », sur www.english.pitt.edu (consulté le 20 septembre 2017)
  5. (en) « Hemming the Water by Yona Harvey », sur fourwaybooks.com (consulté le 19 février 2018).
  6. Mike Schneider, « A review of Yona Harvey' s poetry collection Hemming the Water », sur https://www.pghcitypaper.com,
  7. (en) « TUFTS POETRY AWARDS - Winners & Finalists », sur https://arts.cgu.edu,
  8. (en-US) « Hurston/Wright Foundation | Yona Harvey », sur www.hurstonwright.org (consulté le 19 septembre 2017)
  9. (en) Yona Harvey, « The Subject of Retreat », sur http://www.columbiatribune.com,
  10. (en) « Yona Harvey | Writing », sur www.writing.pitt.edu (consulté le 19 septembre 2017)
  11. (en) Mackenzie Evan Smith, « Yona Harvey and Terrance Hayes : Shelf Lives », sur http://www.triquarterly.org,
  12. (en) « Hurricane by Yona Harvey », sur https://www.poets.org,
  13. « Two Poems by Yona Harvey », Four Way Review,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Artist Statement by Yona Harvey », sur http://yonaharvey.com,
  15. (en) Sharon Eberson, « Pittsburgh artists Yona Harvey, Tereneh Mosley named 2016 Carol Brown Award winners », sur http://www.post-gazette.com,
  16. (en) « 2017 Conference on Poetry Faculty : Yona Harvey », sur http://frostplace.org,
  17. (en) University Of Michigan Press, « A Poet's Craft : A major new guide to writing and understanding poetry », sur https://www.press.umich.edu,
  18. (en) « Yona Harvey », sur https://www.poets.org
  19. (en) « Ta-Nehisi Coates and Yona Harvey to write ‘Black Panther & The Crew’ », sur http://www.bostonherald.com,
  20. (en) George Gene Gustines, « Marvel’s World of Wakanda Will Spotlight Women, on the Page and Behind It », sur https://www.nytimes.com,
  21. (en) Joseph Schmidt, « Marvel Cancels Black Panther : World of Wakanda », sur http://comicbook.com,
  22. (en) Eliana Dockterman, « Ta-Nehisi Coates Is Expanding the Black Panther Universe with The Crew », sur http://time.com,
  23. (en) Aiden Strawhun, « Marvel Cancels Ta-Nehisi Coates' and Yona Harvey's Black Panther and the Crew », sur https://www.pastemagazine.com,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]