Wydad AC - US Marocaine en football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rivalité entre
WAC et USM
Généralités
Sport Football
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Villes ou région Casablanca
Rivalité Derby casablancais
Statistiques
WACNulsUSMTotal
Championnat du Maroc3104
Division d'Honneur (LMFA)94518
Coupe d'AFN1113
Coupe de la Guerre33814
Autres compétitions????

Total
Légende : WAC / USM : Wydad Athletic Club / Union sportive marocaine

Le derby casablancais opposant le Wydad Athletic Club et l'Union sportive marocaine est l'une des confrontations footballistiques considérées comme un choc du championnat à l'époque coloniale. Cette rencontre se déroulait habituellement au stade Philippe, puis au stade Marcel Cerdan nouvellement inauguré renommé plus tard stade d'Honneur puis stade Mohammed V.

La rivalité entre les deux équipes a pour origine un clivage ethnique et politique. L'USM est vu comme le club des français ou des colons représentant ainsi la domination française sur le Maroc tandis que le WAC est le club phare des marocains ou des musulmans de la ville et du pays tout entier.

Genèse et nature de la rivalité[modifier | modifier le code]

En raison de sa spécificité par rapport aux autres équipes du Maroc, le Wydad AC est l'un des seuls clubs composé à majorité de marocains, car la création d'un club pour les marocains est très difficile à cette époque puisque les autorités françaises de l'époque imposent des conditions très contraignantes. L'idée de la création du club a pour origine un conflit que l'on peut qualifier d'inter-ethnique. En effet, le port de Casablanca grand centre économique à cette époque est entourée de plusieurs piscines favorisant la pratique du sport. Pour y accéder il faut faire partie d'un club, dont la plupart sont tenus par des colons. Dès 1935, les installations sont ouvertes aux marocains musulmans et israélites qui peuvent en profiter à condition de s'inscrire dans l'un de ces clubs. Mais le nombre de musulmans qui ne fait qu'augmenter provoque l'inquiétude des autorités françaises qui décident de leurs en interdirent l'accès. C'est ainsi qu'est venue l'idée de créer un club omnisports pour les marocains d'abord destiné au water-polo.

Cependant, les dirigeants du futur club vont devoir faire face à de nombreux refus des autorités françaises. Mohamed Benjelloun et Abdellatif Benjelloun Touimi vont alors avoir l'idée de contacter l'association franco-marocaine pour permettre la création du club, et c'est ainsi que va intervenir personnellement le résident général Charles Noguès pour permettre la création du Wydad. Ainsi, le club doit se résoudre à plusieurs conditions ː l'éloignement de la religion (pas de religion dans le sport), l'éloignement de la politique, pas de racisme (envers les français), et leau partage des 12 sièges du comité entre marocains et français à part égales. Si la première section du club est le water-polo, le Wydad fera sa légende avec l'arrivée de Père Jégo qui crée la section football du club en 1939, et en devient président et entraîneur principal.

Le Wydad va être confronté à un nouveau problème. Le règlement de l'époque impose un minimum de joueurs européens. Le but étant de lutter contre toute sorte de communautarisme qui est l'une des priorités de l'administration française, en partie par la crainte de booster le nationalisme maghrébin, mais aussi par rapport aux valeurs que prônent la France. Ainsi de nombreuses circulaires obligeant les clubs musulmans à se défaire de tout communautarisme ont énormément désavantagé certains clubs dans tout le Maghreb. En effet, un quota de joueurs colons est imposé par les autorités coloniales et peut se révéler terrible d'un point de vue sportif. Le Wydad AC sachant qu'il ne gagnera rien à se révolter, se soumet sans rechigner en incluant des joueurs européens.

De l'autre côté, l'US Marocaine qui est considéré comme le doyen du football marocain, domine incontestablement le football marocain dans les années 30, avec notamment six championnats de la LMFA remportés dont quatre d'affilée mais aussi trois championnats d'Afrique du Nord. En raison de sa domination du football marocain, mais aussi du football nord-africain, le club a été surnommé par « Le Monstre du football »" en Afrique française du Nord. Le club était composé en majorité de joueurs européens, bien que des grands joueurs marocains y soient passés tels que Larbi Benbarek et Abderrahman Mahjoub par exemple.

De ce fait, lorsque le Wydad a vu le jour, et qu'il est dès ses débuts en mesure de lutter contre l'ogre que représente l'USM, les supporters indigènes de Casablanca et même du pays tout entier se sont tous reconnus au club, et le Wydad était devenu pour eux l'incarnation de la résistance du peuple marocain face à l'occupation française. C'est ainsi que l'USM est vu comme le club des français ou des colons représentant la domination française sur le Maroc pour les marocains, alors que le WAC est vu comme le seul club musulman à pouvoir tenir tête aux grands clubs colons du pays et notamment l'USM. Les derbys entre l'USM et le WAC représentent alors un énorme risque car le clivage ethnique et politique des deux clubs peuvent provoquer des affrontements entres les supporters des deux équipes, et même l'intervention des chars et véhicules blindés de l'armée française. La rivalité est encore plus accrue car ce sont les deux clubs les plus titrés d'affrontant donc pour la suprématie du football marocain

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers derbys (1939-1941)[modifier | modifier le code]

La section football du Wydad fait donc ses débuts à partir de la saison 1939-1940. En raison du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la LMFA décide de l'arrêt du championnat classique et de la création d'une coupe de la Guerre pendant cette période. Contrairement au championnat, cette compétition se déroule sous la forme de plusieurs poules divisés par position géographique. On a ainsi la poule nord, centre, chaouïa et sud. Les clubs de Casablanca et sa région sont déversés dans la poule de la Chaouïa, région historique du Maroc. Les trois premiers de la chaouïa se qualifient au quarts de finale de la compétition[1].

Le calendrier fait opposer par ironie du sort le Wydad à l'US Marocaine dès la première journée, c'est-à-dire que le premier match de l'histoire du club l'oppose au grand cador et doyen du championnat marocain, qui a alors neuf titres de championnat du Maroc à son actif dont trois à l'époque de l'USFSA. L'USM domine alors le football marocain durant cette décennie au point d'être surnommé Le Monstre du football en Afrique du Nord. À l'aube de la guerre, l'USM a six championnats de la LMFA dont quatre remportés d'affilés mais aussi trois championnat d'Afrique du Nord. Le premier derby a donc lieu le au stade Philippe dans la cadre de la première journée de la coupe de la Guerre 1939-1940. Les joueurs du Wydad se comportent plutôt bien pour des débuts à la grande surprise des habitués du stade Phillippe venus en nombre. Les usémistes prennent cependant rapidement l'avantage par l'intermédiaire d'Abdelhak Kadmiri. Les wydadis opposent toutefois une vive résistance mais sur une faute du gardien de but Mohamed Ould Aïcha, l'USM double la mise. Le score est de 2 buts à 0 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Abdelkader Lakhmiri inscrit le premier but de l'histoire du Wydad mais le score restera inchangé jusqu'à la fin de la rencontre. Malgré une domination plus importante de l'USM, les joueurs du Wydad ont impressionné pour leur première sortie sous la houlette de Mohamed Ben Lahcen Affani alias Père Jégo[2].

Le match retour a lieu le , l'USM qui occupe la deuxième place du groupe derrière le SCC Roches Noires s'est renforcé avec le retour de ses anciens joueurs de France à cause de la guerre à savoir Larbi Benbarek et Mario Zatelli. Le Wydad troisième de la poule a deux titulaires absents à savoir Ramon et Durant. Les usémistes ouvre le score très rapidement dès la 2e minute par l'intermédiaire de Mario Zatelli, sur une offrande d'Alfonso. Les wydadis reprennent l'initiative dans ce match et attaquent à maintes reprises le camp adverse dont la défense repousse chaque attaque. Les usémistes sont bousculés et n'ont que de rares occasions, Zatelli étant impitoyable marqué par Bouchaïb du WAC. En seconde période, sur un cafouillage dans la surface, un joueur de l'USM Clarembeaux dévie la balle avec sa main et l'arbitre décide de ne pas siffler pénalty et de poursuivre la rencontre estimant que le joueur voulait se protégeait le visage provoquant ainsi la fureur des supporters du Wydad réclamant un pénalty qui aurait changé le cours du match. Le match se termine par une nouvelle victoire de l'USM sur la jeune équipe du Wydad par 1 but à 0[3].

Le Wydad Athletic Club avant la finale contre l'USM en coupe de la Guerre 1939-1940.

Le Wydad termine troisième de sa poule et arrache sa qualification pour la phase finale de la coupe de la Guerre lors de la dernière journée grâce à une victoire sur le SCC Roches Noires déjà qualifié. L'USM qui dispose de la meilleur équipé du championnat en terme d'effectif finit logiquement leader de la poule et se qualifie lui aussi. Le destin va faire que les deux nouveaux rivaux vont se recroiser en finale. Le Wydad se défait du Stade Marocain (2-1), puis de l'ASF Tanger (3-1), tandis que l'USM vient à bout de l'AS Tanger-Fès (1-0) et du SCC Roches Noires (5-1)[4]. Abdelkader Lakhmiri le « bombardier » du Wydad réalise une excellente saison. Premier buteur de l'histoire du club, il est aussi le premier joueur à inscrire un hat-trick. Il est en grande partie responsable de la bonne saison du club car termine meilleur buteur de l'équipe[5]. La grande finale a donc lieu le au stade Philippe devant un grand public. L'USM qui joue contre le vent, ouvre malgré tout le score à la 29e minute après de multiples occasions. Le club de l'Ancienne médina, fief du Wydad, tente de revenir au score mais en vain. En deuxième mi-temps, l'USM qui joue le vent contre le dos va dominer la rencontre ne laissant pas l'opportunité aux wydadis d'égaliser mise à part sur deux actions ratés par Abdelkader Lakhmiri à cause de sa précipitation. L'USM remporte la coupe de la Guerre et les trois derbys de cette saison mais les usémistes savent dès lors qu'ils ont un nouveau rival dans la ville, en dehors de l'US Athlétique et du RC Marocain. Le Wydad a réalisé une saison exceptionnelle pour ses débuts[6].

Domination usémiste (1941-1946)[modifier | modifier le code]

La génération dorée du Wydad (1946-1951)[modifier | modifier le code]

Le Wydad Athletic Club durant la saison 1947-1948.

Retour à la normale (1951-1958)[modifier | modifier le code]

Stades et spectateurs[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Affluences et records[modifier | modifier le code]

Confrontations sportives[modifier | modifier le code]

Liste des rencontres officielles par saison
# Date Compétition Rencontre Lieu Résultat Buteurs du WAC Buteurs de l'USM
1 Coupe de la Guerre 1939-1949 (J1) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 1 - 2 Lakhmiri But inscrit Kadmiri But inscrit , ? But inscrit
2 Coupe de la Guerre 1939-1940 (J10) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 1 - 0 Zatelli But inscrit après 2 minutes 2e
3 Coupe de la Guerre 1939-1940 (Finale) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 1 - 0 Micelli But inscrit après 29 minutes 29e
4 Coupe Gil 1940 USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 2 - 3 Lakhmiri Soccerball shade.svg pen et Soccerball shade.svg pen, ? But inscrit ? But inscrit , ? But inscrit
5 Coupe de la Guerre 1940-1941 (J8) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 2 - 2 Mustapha But inscrit , Lakhmiri But inscrit Benbarek But inscrit But inscrit
6 Coupe de la Guerre 1940-1941 (J18) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 1 - 2 ? But inscrit Cortès But inscrit après 25 minutes 25e, Shearer But inscrit
- 1941-1942 Division différente : WAC en D2
7 Coupe de la Guerre 1942-1943 (J1) USM - WAC 2 - 2
8 Coupe de la Guerre 1942-1943 (J9) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 0 - 1 Shearer But inscrit
9 Coupe de la Guerre 1942-1943 (Finale) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 2 - 0 Benfettah But inscrit , Levy But inscrit
10 Coupe Gil 1943 USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 3 - 3 Lakhmiri But inscrit ? But inscrit , ? But inscrit , ? But inscrit
11 Coupe de la Guerre 1943-1944 (J9) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 3 - 0[N 1]
12 Coupe de l'Entraide (1/2) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 3 - 0 Levy But inscrit après 10 minutes 10e, Ammar But inscrit après 11 minutes 11e, Benfettah But inscrit après 28 minutes 28e
13 Coupe de la Guerre 1944-1945 (J3) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 0 - 2 ? But inscrit , ? But inscrit
14 Coupe de la Guerre 1944-1945 (J12) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 0 - 3[N 2] Messaoud But inscrit après 73 minutes 73e Benbarek But inscrit après 52 minutes 52e et But inscrit après 56 minutes 56e
15 Coupe de la Guerre 1945-1946 (J3) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 1 - 1 Chtouki But inscrit après 55 minutes 55e (pén.) Mustapha But inscrit après 66 minutes 66e
16 Coupe de la Guerre 1945-1946 (J14) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 2 - 0 Kabbour But inscrit après 26 minutes 26e et But inscrit
17 Coupe de la Guerre 1945-1946 (Finale) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 3 - 1 Joumad But inscrit après 45 minutes 45e Ammar But inscrit après 70 minutes 70e, Milton But inscrit et But inscrit
18 Coupe Gil 1946 USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 3 - 5 Kabbour But inscrit après 10 minutes 10e, But inscrit et But inscrit , Di Giorgi But inscrit après 25 minutes 25e, Ben Mohammed But inscrit après 35 minutes 35e Chicha But inscrit après 3 minutes 3e, Ramirez But inscrit , ? But inscrit
19 Division d'Honneur 1946-1947 (J10) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 3 - 0 Martinez But inscrit , But inscrit et But inscrit
20 Division d'Honneur 1946-1947 (J23) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 2 - 0 ? But inscrit , ? But inscrit
21 Division d'Honneur 1947-1948 (J1) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 2 - 0 ? But inscrit , ? But inscrit
22 Division d'Honneur 1947-1948 (J10) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 2 - 1 ? But inscrit , ? But inscrit
23 Division d'Honneur 1948-1949 (J6) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 3 - 0 ? But inscrit , ? But inscrit , ? But inscrit
24 Coupe d'AFN 1948-1949 (1/16) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 3 - 1 ? But inscrit , ? But inscrit , ? But inscrit ? But inscrit
25 Division d'Honneur 1948-1949 (J17) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 0 - 2 ? But inscrit , ? But inscrit
26 Division d'Honneur 1949-1950 (J2) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 0 - 1 ? But inscrit
27 Division d'Honneur 1949-1950 (J13) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 2 - 2 ? But inscrit , ? But inscrit
28 Division d'Honneur 1950-1951 (J5) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 1 - 0 ? But inscrit
29 Division d'Honneur 1950-1951 (J16) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 1 - 0 ? But inscrit
30 Coupe Djebbari 1951 USM - WAC Stade Philippe, Casablanca ?-?
31 Division d'Honneur 1951-1952 (J9) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 2 - 1 ? But inscrit ? But inscrit , ? But inscrit
32 Division d'Honneur 1951-1952 (J20) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 2 - 1 ? But inscrit , ? But inscrit ? But inscrit
33 Coupe Djebbari 1952 WAC - USM Stade Philippe, Casablanca ?-?
34 Division d'Honneur 1952-1953 (J5) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 0 - 0
35 Division d'Honneur 1952-1953 (J20) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 1 - 2 ? But inscrit , ? But inscrit ? But inscrit
36 Coupe d'AFN 1952-1953 (Final Aller) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 0 - 0
37 Coupe d'AFN 1952-1953 (Final Retour) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 2 - 0 ? But inscrit , ? But inscrit
38 Division d'Honneur 1953-1954 (J10) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 1 - 0 ? But inscrit
39 Division d'Honneur 1953-1954 (J21) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 0 - 0
40 Division d'Honneur 1954-1955 (J3) WAC - USM Stade Philippe, Casablanca 1 - 0 ? But inscrit
41 Division d'Honneur 1954-1955 (J14) USM - WAC Stade Philippe, Casablanca 0 - 0
42 Championnat du Maroc 1956-1957 (J4) WAC - USM Stade Marcel Cerdan, Casablanca 3 - 1 ? But inscrit , ? But inscrit , ? But inscrit ? But inscrit
43 Championnat du Maroc 1956-1957 (J19) USM - WAC Stade Marcel Cerdan, Casablanca 0 - 0
44 Championnat du Maroc 1957-1958 (J1) USM - WAC Stade d'Honneur, Casablanca ? - ?
45 Championnat du Maroc 1957-1958 (J16) WAC - USM Stade d'Honneur, Casablanca ? - ?

Personnalités[modifier | modifier le code]

Entraîneurs et dirigeants[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Incidents et provocations[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques des confrontations[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Forfait de l'USM.
  2. Perdue sur tapis vert.

Références[modifier | modifier le code]

  1. "La F.F.F.A. aurait décidé de revenir purement et simplement à la classification de 1939 en ce qui concerne les clubs du Maroc", paru dans "Le Petit Marocain", 34e année, N° 9.223, page 2, daté jeudi 7 février 1946.
  2. « "La première journée de la coupe du Maroc" », Le Petit Marocain, no 5 830,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  3. « "L'U.S.M. a battu le W.A.C." », Le Petit Marocain, no 5 926,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  4. « 1939/1940 USM Casablanca & Deportivo Ceuta », sur Morocco Football Archive, (consulté le 12 mai 2019)
  5. « A. Lokhmiri: Le «bombardier» des Stades qui a fait du foot La raison de sa vie… », sur albayane.press.ma, (consulté le 12 mai 2019)
  6. « "L'U.S.M. s'attribue la coupe du Maroc (Guerre)" », Le Petit Marocain, no 5 944,‎ , p. 4 (lire en ligne)