Wibault 72

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wibault 72
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : France Société des Avions Michel Wibault
Rôle Avion de chasse
Statut retiré du service
Mise en service
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Gnome et Rhône Jupiter 9Ac
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 420 ch
Dimensions
Envergure 10,95 m
Longueur 7,45 m
Hauteur 2,96 m
Masses
Avec armement 1 444 kg
Performances
Vitesse maximale 227 km/h
Plafond 8 100 m
Rayon d'action ≈ 600 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses de 7,7 mm

Le Wibault 72 est un avion militaire de l'entre-deux-guerres, conçu par la société des Avions Michel Wibault, et qui servit comme avion de chasse monoplace dans l'Armée de l'Air française. Il était monoplan à aile "parasol" et entièrement en métal.

Il a été construit à 69 exemplaires[1] pour l'Armée de l'Air française. En 1932 notamment, il équipait 4 escadrilles de la 7e escadre de Dijon[2]

Conception[modifier | modifier le code]

Mis au point en 1927, le Wibault 7 dérivait du prototype Wibault 3 de 1923. Il se présentait comme un avion de chasse monoplace à aile parasol équipé d'un moteur Gnome et Rhône de 480 ch. La principale innovation dont bénéficiait cet appareil résidait dans sa construction entièrement métallique[3].

Engagements[modifier | modifier le code]

60 Wibault 72 de série, dotés de haubans de voilure renforcés, furent réalisés et entrèrent en service au sein des 32e et 35e régiments d'aviation, à Lyon et à Dijon, à partir de 1929.

25 autres appareils de ce type furent fournis à l'aéronautique militaire polonaise entre 1929 et 1930[3].

Variantes[modifier | modifier le code]

Autres caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Paraguay Paraguay

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.aviafrance.com/8758.htm
  2. http://gaubs.free.fr/--DATES--/R%E9cit.htm
  3. a, b et c Le grand atlas de l'aviation, Atlas, , 431 p. (ISBN 2-7312-1468-6), p. 78
  4. Bruno Parmentier, « Wibault 73 », sur aviafrance.com (consulté le 3 décembre 2015).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Wibault, Les Avions de chasse intégralement métalliques, Éd. Impr. de Vaugirard, publications "le Génie civil", 1925, 24 p.
  • Le grand atlas de l'aviation, Atlas, , 431 p. (ISBN 2-7312-1468-6), p. 78
  • (en) The Rand McNally encyclopedia of military aircraft, 1914-1980, New York, Military Press Distributed by Crown Publishers, (ISBN 0-517-41021-4)
  • (en) William Green et Gordon Swanborough, The Complete book of fighters : an illustrated encyclopedia of every fighter aircraft built and flown, New York, Smithmark, (ISBN 0831739398)
  • The Illustrated Encyclopedia of Aircraft (Part Work 1982-1985). London: Orbis Publishing, 1985.
  • (en) Michael J. H. Taylor, Jane's encyclopedia of aviation, New York, Portland House Distributed by Crown, (ISBN 0-517-69186-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]