Walter Burkert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Walter Burkert
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
UsterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
linguiste, historien des religions, philologue classique, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
A travaillé pour
Membre de
Académie autrichienne des sciences, Académie des sciences de Berlin-Brandebourg (en), Académie des sciences et des humanités de Heidelberg (en), Académie américaine des arts et des sciences, Académie bavaroise des sciences, Academia Europaea, Institut archéologique allemand, Société Mommsen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Distinctions
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
prix Balzan
grand officier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
ordre Pour le MériteVoir et modifier les données sur Wikidata

Walter Burkert, né le 2 février 1931 à Neuendettelsau, et mort le 11 mars 2015 à Zurich[1], est un chercheur et un universitaire allemand, spécialisé en mythologie et en histoire des religions, et connu pour ses travaux sur la religion grecque antique et les cultes à mystères. Burkert s'est fait connaître en 1972 par son ouvrage Homo necans consacré à l'étude de la mythologie et de la religion grecques.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Weisheit und Wissenschaft Studien zu Pythagoras, Philolaos und Platon (1962), trad. an. : Lore and Science in Ancient Pythagoreanism, Harvard University Press, 1972.
  • La religion grecque à l'époque archaïque et classique (1977, 2010), éditions Picard, 2011. Traduction et mise à jour bibliographique par Pierre Bonnechere.
  • Homo Necans : Rites sacrificiels et mythes de la Grèce ancienne, traduit par Hélène Feydy, Belles Lettres, 2005 (Homo Necans. Interpretationen altgriechischer Opferriten und Mythen, Berlin, 1972). La traduction française de 2005 se fonde sur la deuxième édition augmentée parue en 1997.
  • Griechische Religion der archaischen und klassischen Epoche Stuttgart, 1977.
  • Structure and History in Greek Mythology and Ritual, Berkeley, 1979.
  • Die orientalisierende Epoche in der griechischen Religion und Literatur, Heidelberg, 1984.
  • Les cultes à mystères dans l'Antiquité, traduit par Alain-Philippe Segonds, Belles Lettres, 1992, nouvelle édition 2003 (Antike Mysterien, Funktionen und Gehalt, Munich, 1987)
  • Klassisches Altertum und antikes Christentum, Berlin, 1996
  • Kulte des Altertums. Biologische Grundlagen der Religion, Munich 1998
  • La Tradition orientale dans la culture grecque, trad. B. Leclercq-Neveu, Paris, Macula, 2001 (ISBN 978-2-86589-036-1)
  • Die Griechen und der Orient, München, 2004

Des recueils des articles et travaux mineurs de Burkert sont en cours de publication :

  • Kleine Schriften I – Homerica, préface de Christoph Riedweg, Göttingen, 2001
  • Kleine Schriften II – Orientalia, préface de Maria Laura Gemelli Marciano, Göttingen, 2003
  • Kleine Schriften III – Mystica, Orphica, Pythagorica, préface de Fritz Graf, Göttingen, 2006
  • Kleine Schriften VII – Tragica et Historica, préface de Wolfgang Rösler, Göttingen, 2007

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) http://www.nzz.ch/feuilleton/antike-und-anthropologie-1.18500966