Vol 72 Qantas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vol 72 Qantas
VH-QPA A330-301 MSN553,qui subit l'incident.
VH-QPA A330-301 MSN553,
qui subit l'incident.
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeManœuvres non contrôlées, défaillance des systèmes embarqués
Site80 NM de Learmonth
Coordonnées 22° 14′ 06″ sud, 114° 05′ 18″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilAirbus A330
CompagnieQantas
No  d'identificationVH-QPA
PhaseCroisière
Passagers303
Équipage12
Morts0
Blessés115
Survivants315

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Vol 72 Qantas

Le vol 72 Qantas est un vol exploité par la compagnie aérienne australienne Qantas entre l'aéroport international de Singapour et l'aéroport de Perth, dans l'ouest de l'Australie sur avion Airbus A330 qui a donné lieu à un incident sérieux le .

Récit du vol[modifier | modifier le code]

L'incident a débuté à 12 h 40 min 28 s WST (GMT+8). L'avion volait à une altitude de 37 000 pieds (11 000 m), lorsque les pilotes reçurent un message électronique signalant une anomalie de fonctionnement du pilote automatique et du système de référence inertielle. Le pilote automatique fut automatiquement débrayé, puis l'avion monta de 200 pieds (60 m), sous contrôle manuel. Le pilote automatique fut ré-engagé lorsque l'appareil atteignit son niveau de vol initial, puis il fut débrayé, et ce pour le reste du vol.

À 12 h 42 min 27 s, l'avion fit une brusque manœuvre non commandée vers le bas, enregistra -0.8 g, atteignant 8,4 degrés de piqué, et poursuivit une descente rapide de 650 pieds (200 m) en environ 20 secondes avant que les pilotes puissent ramener l'avion à son altitude de croisière. À 12 h 45 min 8 s, l'avion fit une seconde manœuvre non maîtrisée de nature similaire, pour atteindre cette fois 0,2 g, et 3,5 degrés de piqué au cours d'une descente de 400 pieds (120 m) en environ 16 secondes avant de revenir à son niveau de vol. Des passagers et membres d'équipage non-attachés ainsi que certains passagers ayant bouclé leur ceinture furent violemment projetés contre les parois de la cabine ou les compartiments à bagages. Les pilotes ont ensuite stabilisé l'avion et ont déclaré une situation d'urgence (un message code « pan-pan » fut émis, signalant une situation d'urgence) ; ce message fut ensuite remplacé par un message de détresse (« mayday ») lorsque l'équipage put prendre la pleine mesure du nombre de blessés.

Quarante minutes plus tard, l'avion fit un atterrissage d'urgence à l'aéroport de Learmonth en Australie. On a recensé 12 blessés graves, 103 blessés légers pour 315 personnes à bord.

Causes de l'accident[modifier | modifier le code]

Les défaillances proviendraient du système ADIRU, qui a transmis des données erronées à l'ordinateur de bord. L'enquête n'a pas pu déterminer avec précision l'origine de l'erreur. Une mise à jour des logiciels a été réalisée pour empêcher que se reproduise ce type de dysfonctionnement[1].

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident a fait l'objet d'un épisode dans la série télé Air Crash nommé « Chute libre » (saison 18 - épisode 7).

Notes et références[modifier | modifier le code]