UZEB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

UZEB est un groupe de jazz fusion québécois créé à Montréal en 1976 et dissout en 1992. Mélangeant la virtuosité instrumentale aux timbres modernes des synthétiseurs numériques, il a produit des compositions jazz fusion originales.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1977, le guitariste Michel Cusson et le bassiste Alain Caron font connaissance et commencent à jouer ensemble. 3 ans plus tard, le batteur Paul Brochu se joint au duo, ainsi naît le trio de base St-Eusèbe Jazz, leur premier concert ayant eu lieu le jour de la fête de Saint-Eusèbe, de là le nom du groupe. Les claviéristes Jean Saint-Jacques, Sylvain Coutu, Michel Cyr (en 1980) et Jeff Fisher (qui participa à l'album Deux cents nuits à l'heure de Fiori-Séguin en 1978) firent partie du groupe durant ses premières années. En 1987, le groupe devient un trio formé de Michel Cusson, Alain Caron et Paul Brochu : la technologie aidant, ils n'eurent désormais plus recours à la participation d'un claviériste, choisissant plutôt d'utiliser des effets de synthétiseurs et de claviers divers contrôlés à partir de leur instrument respectif - Midi -. En 1980, Alain Caron participa à l'album En Flèche de Diane Tell, qu'il accompagna aussi en tournée avec le groupe, la version remaniée de sa chanson-fétiche Gilberto avec le jazz d'UZEB. On peux trouver cette version sur la compilation de Diane sortie en 1987, intitulée Paris - Montréal - Ses Plus Belles Chansons. Il y eu d'ailleurs une tournée conjointe en Europe à la suite de cet album avec, entre autres, Stéphane Montanaro aux claviers.

UZEB est devenu un groupe populaire au Québec dans les années 1980. Il a fait plusieurs tournées à travers le Canada.

UZEB fait sa première tournée européenne en 1981, et lors d'un concert au Festival de Jazz de Bracknell (Angleterre), un disque de ce concert suivra, Live in Bracknell paraît en 1984. Ensuite, en 1983, il se produit au Festival de jazz de Paris, et il enregistre une performance à l'Olympia de Paris, Live à l'Olympia publié en 1986. Il s'est aussi produit dans d'autres pays d'Europe et en Extrême-Orient en 1990. Par contre, il a rarement joué aux États-Unis. Le dernier album sera le fameux World Tour en 1990. Après l'aventure Uzeb, Alain Caron participera à plusieurs projets de disques d'artistes du Québec, dont entre autres Céline Dion sur son album Tellement j'ai d'amour... en 1992, Maurane pour Ami ou ennemi en 1991, aussi la même année, il est des musiciens invités pour She says move on de Carole Laure, il est aussi crédité comme bassiste sur l'album Détournement majeur de Diane Dufresne. Il est toutefois surprenant de voir son nom sur des albums de Lynda Lemay, soit Du coq à l'ame et Ma signature, Alain joua aussi avec le contrebassiste Michel Donato, l'album Basse Contre Basse de 1992 avec Paul Brochu et Don Alias. Il enregistre aussi un album avec Didier Lockwood et Jean-Marie Ecay, intitulé Caron-Ecay-Lockwood en 2001. Michel Cusson quant à lui écrira et jouera pour des musiques de films ou pour la télé, entre autres la série Omerta, Omerta 2 ; La Loi Du Silence et Omerta ; Le dernier des hommes d'honneurs. Il écrira et jouera aussi d'autres musiques de films et de séries télé réputées dont Séraphin : Un homme et son péché en 2002, Dans une galaxie près de chez vous et Monica la mitraille tous deux en 2004. En 2012, surprise lorsque Luc Dionne reprend plusieurs acteurs-clés de la série Omerta, dont Michel Côté, Michel Dumont et Paolo Noël côtoyant de nouveaux visages comme Patrick Huard et René Angélil, bien sûr on retrouve le talent et la musique de Cusson dans ce dernier chapitre d'Omerta. Il a écrit aussi la musique, en 2003, pour une chanson d'Isabelle Boulay sur un texte de Luc Plamondon, Depuis le premier jour.

Parmi les compositions les plus populaires d'UZEB on trouve: Junk Funk, Smiles and Chuckles, Mile « O », 60 rue des Lombards, New Hit, Spider et Uzeb Club.

À l'été 2017, le groupe s'est reformé pour une série de cinq concerts en Europe ainsi que quatorze au Québec.

[1]

Lauréats et Nominations[modifier | modifier le code]

  • prix Félix
    • groupe de l'année (nomination, 1983)
    • microsillon de l'année - jazz pour Fast Emotion (lauréat, 1983)
    • groupe de l'année (lauréat, 1984)
    • microsillon de l'année - jazz pour You Be Easy (lauréat, 1984)
    • artiste québécois s'étant le plus illustré hors du Québec sur le marché francophone (nomination, 1986)
    • microsillon de l'année - jazz pour Between the Lines (lauréat, 1986)
    • groupe francophone de l'année (nomination, 1987)
    • microsillon de l'année - jazz pour Live à l'Olympia (lauréat, 1987)
    • vidéoclip de l'année pour "66 rue des Lombard" (nomination, 1987)
    • groupe de l'année (lauréat, 1989)
    • spectacle de l'année - rock pour Noisy Nights (nomination, 1989)
  • Prix Félix Industriel
    • pochette de l'année pour Fast Emotion (nomination, 1983)
  • Vidéogala
    • vidéo instrumental de l'année pour "Uzeb Club" (lauréat, 1991)
  • autre

Musiciens[modifier | modifier le code]

Claviéristes[modifier | modifier le code]

  • Michel Cyr
  • Sylvain Coutu
  • Jean Saint-Jacques - Joua aussi la batterie en plus des claviers
  • Stéphane Montanaro
  • Jeff Fisher

Discographie[modifier | modifier le code]

Uzeb[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Live à Bracknell
  • 1982 : Fast Emotion
  • 1984 : You Be Easy
  • 1985 : Between The Lines
  • 1986 : Absolutely Live - Avec Didier Lockwood
  • 1986 : Live à l'Olympia
  • 1988 : Noisy Nights
  • 1988 : Live in Europe
  • 1989 : Uzeb Club
  • 1990 : World Tour 90
  • 1992 : L'Intégrale - Coffret 7 CD
  • 1996 : Entre Ciel Et Terre
  • 1999 : Best Of
  • 2006 : Best Of/Live à Bracknell - 2 CD
  • 2006 : The Last Concert - DVD

Michel Cusson[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Michel Cusson & The Wild Unit
  • 1992 : L'automne sauvage
  • 1994 : Wild Unit 2
  • 1996 : Omertà - La Loi Du Silence
  • 1997 : La Comtesse De Baton Rouge
  • 1997 : Omertà La Loi Du Silence II
  • 1999 : Ulalena By Arra-Montreal: The Music Of Michel Cusson & Luc Boivin
  • 1999 : Omerta - Le Dernier des Hommes d'Honneur
  • 2000 : Camino
  • 2000 : Tag
  • 2000 : Légendes Fantastiques
  • 2002 : Séraphin : Un homme et son péché
  • 2003 : Depuis le premier jour de Isabelle Boulay - Michel a écrit la musique sur un texte de Luc Plamondon.
  • 2003 : Cavalia
  • 2004 : Dans une galaxie près de chez vous
  • 2004 : Monica La Mitraille
  • 2005 : Maurice Richard
  • 2005 : Aurore
  • 2006 : Era. Intersection Of Time
  • 2009 : Cafe Elektric - Avec Luck Mervil et Luc Boivin, Térez Montclam, Stephan Montanaro, etc.
  • 2011 : Cavalia: Odysseo

Alain Caron[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Basse Contre Basse - Avec Michel Donato. - Ainsi que Paul Brochu et Don Alias.
  • 1992 : Caron / Ecay / Lockwood - Avec Jean-Marie Ecay & Didier Lockwood.
  • 1993 : Le Band
  • 1995 : Rhythm'n Jazz
  • 1997 : Play
  • 2000 : Call Me Al!
  • 2003 : 5
  • 2006 : Live - Cabaret de Montréal CD + DVD
  • 2007 : Conversations - Avec Oliver Jones, Lorraine Desmarais, François Bourassa, Jean St-Jacques, Otmaro Ruiz.
  • 2008 : The Jazz-Rock Cuts - Compilation
  • 2010 : Sep7entrion
  • 2013 : Multiple Faces

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 1980 : En Flèche de Diane Tell - Avec Alain Caron
  • 1982 : Tellement J'ai D'amour... de Céline Dion - Avec Alain Caron.
  • 1991 : Ami Ou Ennemi de Maurane - Avec Michel Cusson, Alain Caron et Paul Brochu sur Tu Es Parti
  • 1991 : She Says Move On de Carole Laure - Avec Alain Caron et Paul Brochu sur Butterfly (Perds Ton Temps).
  • 1993 : Détournement Majeur de Diane Dufresne - Avec Alain Caron et Paul Brochu sur 3 chansons.
  • 2000 : Du Coq à l'Âme de Lynda Lemay - Avec Alain Caron.
  • 2006 : Ma Signature de Lynda Lemay - Avec Alain Caron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « UZEB annonce son retour sur scène pour 2017 ! - Anteprima productions », sur www.anteprimaproductions.com (consulté le 18 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]