Paolo Noël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paolo Noël
Image dans Infobox.
Paolo Noël à Montréal en 2016.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
Saint-PacômeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Paolo Noël est un chanteur de charme, animateur de télévision et acteur québécois, né le à Montréal et mort le à Saint-Pacôme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Montréal[1], sous le nom de Paul-Émile Noël[2], Paolo Noël est issu d'une famille dysfonctionnelle[3].

En 1948, Paolo Noël travaille en usine lorsqu'il remporte un concours d'imitation de Tino Rossi à la radio montréalaise CKAC.

En 1951, Paolo Noël enregistre quatre de ses compositions, dont Belle étoile d'amour et Puisque je t'aime. En plus d'animer chaque semaine à la radio de CKVL, Paolo Noël se produit dans plusieurs cabarets montréalais, dont

En 1955, Paolo Noël fait finalement ses débuts à la télévision à l'émission Music-Hall.

Sa rencontre avec l'impresario Jean Grimaldi, auquel il a été présenté par une voisine commune qui appréciait son talent, lui permet de percer plus facilement.

En 1956, Paolo Noël connaît ses premiers succès sur disques avec Vierge Marie et Ma prière, offert sur les faces d'un même disque 45 tours.

En mars 1957, Paolo Noël devient maître de cérémonie et chanteur au prestigieux cabaret Casa Loma, succédant à Jen Roger parti fonder sa propre boîte.

En 1958, Paolo Noël reçoit le trophée du meilleur interprète au Canada français, de la part du journal Samedi-Dimanche.

Pendant les années 1960, Paolo Noël connaît plusieurs autres succès sur disques tel que:

Paolo Noël remporte du succès comme animateur des émissions télévisées Toast et café (avec Dominique Michel) et Le music-hall des jeunes à CFTM-10 Montréal.

En 1968, Paolo Noël est élu Monsieur Radio-Télévision au Gala des artistes.

Ensuite Paolo Noël coanime l'émission Le Café provincial sur les ondes de la radio CJMS.

Dans les années 1970, Paolo Noël connaît une seconde popularité avec des titres fantaisistes:

Il y a dans les chansons de Paolo Noël une thématique récurrente : l'imagerie maritime de plaisance, romantique, fleur bleue, avec le marin, ce bon bougre au cœur tendre, qui chante la sérénade.

En 1980, Paolo Noël publie le récit autobiographique Entre l'amour et la haine : de l'orphelinat au succès (Éditions de Mortagne, 1980, 335 pages).

En 1983, Paolo Noël publie le récit autobiographique Entre l'amour et l'amour, ainsi tourne le vent, tourne la vie (Éditions de Mortagne, 1983).

Ces récits connaissent un important succès de librairie (plus de 150 000 exemplaires).

En 1984, Paolo Noël reçoit le prix Biblio 1984 pour le livre le plus lu.

En 1999, Paolo Noël tient le rôle de Tony Potenza, un mafioso italien, dans la populaire télésérie québécoise Omerta 3. Il a repris ce même rôle dans le film Omerta.

En 2011, il apparaît dans une publicité de Noël pour la rôtisserie St-Hubert où il est confondu avec le Père Noël. Il verse son cachet à la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau[4].

En 2012, Paolo Noël publie le troisième tome de son récit autobiographique J’ai mordu dans la vie et la vie m’a mordu[5].

Paolo Noël joue aussi dans les films Les Immortels, Ma tante Aline, Les doigts croches et Coteau rouge.

Hospitalisé le à l'hôpital de Sainte-Anne-de-la-Pocatière[6], il meurt le au Centre d'hébergement D'Anjou de Saint-Pacôme[7], à l'âge de 93 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer depuis déjà quelques années[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mario Gilbert et Lila Dussault, « Le chanteur de charme Paolo Noël s’éteint à 93 ans », sur La Presse, (consulté le )
  2. Radio-Canada, « Le chanteur et acteur Paolo Noël s’est éteint à l’âge de 93 ans », sur Radio-Canada.ca, (consulté le )
  3. Agence QMI et Samuel Pradier, « Le chanteur et acteur Paolo Noël rend l'âme à 93 ans », (consulté le )
  4. SOMA, « St-Hubert: Paolo Noël », (consulté le )
  5. Le Huffington Post, consulté le 12 décembre 2012.
  6. Marc Larouche Initiative de journalisme local, « Souffrant d’Alzheimer, le chanteur Paolo Noël est hospitalisé », sur Mon Témiscouata, (consulté le )
  7. « Avis de décès de Paolo Noël », sur Résidence funéraire Marius Pelletier inc. (consulté le )
  8. « Le chanteur de charme Paolo Noël s’éteint à 93 ans », sur La Presse, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]