Tyndare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tyndare
Image dans Infobox.
Fonction
Roi mythique de Sparte (d)
Biographie
Nom dans la langue maternelle
ΤυνδάρεοςVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Gorgophoné ou Batea (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Castor (d)
Timandra (en)
Dioscures
Phébé
Clytemnestre
Pollux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dans la mythologie grecque, Tyndare (en grec ancien Τυνδάρεως / Tundáreôs) est un roi légendaire de Sparte.

Mythe[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Périérès[Où ?] ou d'Œbale et de Gorgophoné. Dépossédé du trône de son père par son demi-frère Hippocoon, il fuit en Étolie où il épouse Léda. Il est réinstallé sur le trône par Héraclès. Séduite par Zeus transformé en cygne, Léda donne naissance à deux œufs. L'un contient Pollux et Hélène, enfants de Zeus, et l'autre Clytemnestre et Castor, enfants de Tyndare. Tyndare et Léda seront également parents de Phébé. Il reçoit à sa cour Ménélas, prince exilé de Mycènes. Après que celui-ci eut épousé Hélène, il lui lègue le royaume de Sparte. Selon Lucien de Samosate, Asclépios, quand il était élève de Chiron, rendit la vie à Tyndare, et c'est cet événement qui provoque la colère de Zeus[1].

Il est un personnage de la tragédie Oreste d'Euripide.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]