Léonidas II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léonidas (homonymie).
Cléombrote envoyé en exil par Léonidas II, roi de Sparte, par Benjamin West, 1768

Léonidas II est roi agiade de Sparte de 256 à 236 av. J.-C..

Né vers 315 av. J.-C., il est le fils de Cléonyme. Il passe sa jeunesse à la cour de Séleucos Ier Nicator et épouse une femme perse, dont il a deux enfants, Chélonis et Cléomène. En 256 av. J.-C., à la mort de son jeune neveu et pupille Areus II, il accède au trône[1].

Partisan de l'oligarchie, il s'oppose à son collègue, le roi eurypontide Agis IV, qui veut réformer Sparte et adjoindre les Périèques et les Hilotes au corps civique. L'un des éphores, Lysandre, décide de s'en débarrasser et utilise contre lui une loi spartiate interdisant aux membres d'une famille royale d'épouser une étrangère. Il pousse également Cléombrote III, gendre de Léonidas, à se déclarer roi. Léonidas se réfugie dans le temple d'Athéna à la Maison de bronze ; il est condamné par contumace et déposé. L'année suivante, les nouveaux éphores se retournent contre Lysandre et Léonidas peut se réfugier à Tégée. En 240 av. J.-C., il revient à Sparte, reprend la couronne, exile Cléombrote et fait exécuter Agis.

Notes et références[modifier | modifier le code]