Tommy Flanagan (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tommy Flanagan
Description de cette image, également commentée ci-après
Flanagan en 2012.
Nom de naissance Tommy J. Flanagan
Naissance (56 ans)
Glasgow, Drapeau de l'Écosse Écosse, Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Films notables Braveheart et Gladiator
Séries notables Sons of Anarchy et Gotham

Tommy Flanagan, né le à Glasgow, est un acteur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le troisième de cinq enfants, il assiste à six ans à l'abandon de sa mère Betty par son père (décédé en 2002). Il admet que sa mère a dû avoir une certaine poigne pour le maintenir dans la persévérance des études.

Les cicatrices présentes sur son visage sont dues à une agression dont il a été victime en 1992, par un dealer de cocaïne nommé David Hugues, en sortant d'un pub à Glasgow[1]. Cette pratique (dite sourire de Glasgow, ou sourire de l'ange), originaire de Glasgow en Écosse, est apparue dans les années 1920-1930.

Flanagan exerce la peinture, la décoration et s'est essayé comme disc jockey. Sur la suggestion de son ami Robert Carlyle et de son épouse Caroline, il essaie le théâtre au Rain Dog pendant trois ans et c'est Mel Gibson qui lui offre son premier gros rôle au cinéma dans Braveheart en 1995. Il répète à l'envi qu'il préfère la pluie et la misère d'Écosse au soleil de Californie.

Il a joué le personnage récurrent de Filip « Chibs » Telford dans Sons of Anarchy, série télévisée américaine créée par Kurt Sutter et diffusée entre le et le sur FX aux États-Unis et sur Super Channel au Canada.

En 2016, il fait également une apparition dans le vidéo clip « Rotting in vain » du groupe de nu metal américain Korn.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Tommy Flanagan épouse Rachel Schadt en , le couple divorce en . Il est marié avec Dina Livingston depuis 2010.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Colan Lamont, « Sons of Anarchy's Tommy Flanagan loving the quiet life in Malibu », sur dailyrecord, (consulté le 11 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :