Saison 13 de New York, unité spéciale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saison 13 de New York, unité spéciale
Description de l'image New York, unité spéciale.jpg.

Série New York, unité spéciale
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 23

Chronologie

Cet article présente, la treizième saison de New York, unité spéciale, ou La Loi et l'Ordre : Crimes sexuels au Québec, (Law and Order: Special Victims Unit), qui est une série télévisée américaine.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Membres de l'Unité spéciale[modifier | modifier le code]

Avocats de la défense[modifier | modifier le code]

  • Ron Rifkin : avocat de la défense Marvin Exley (épisodes 1, 9, 18 et 23)
  • Francie Swift : avocate de la défense Sherri West (épisode 4)
  • Steve Rosen : avocat de la défense Michael Guthrie (épisode 6)
  • Andre Braugher : avocat de la défense Bayard Ellis (épisodes 6, 10, 16 et 17)
  • Michael Kostroff : avocat de la défense Evan Braun (épisode 7)
  • David Pittu : avocat de la défense Linus Tate (épisodes 8, 10 et 19)
  • Ned Eisenberg : avocat de la défense Roger Kressler (épisode 10)
  • Jacqueline Hendy : avocate de la défense Sofia Crane (épisodes 11 et 21)
  • Robert Klein : avocat de la défense Dwight Stannich (épisode 13)
  • Delaney Williams : avocat de la défense John Buchanan (épisode 14)
  • J. Paul Nicholas : avocat de la défense Linden Delroy (épisode 19)
  • Tony Campisi : avocat de la défense Steve Roth (épisode 22)
  • Gretchen Egolf : avocate de la défense Kendra Gill (épisodes 20 et 23)
  • Reg E. Cathey : avocat de la défense Barry Querns (épisode 23)

Juges[modifier | modifier le code]

Bureau du procureur[modifier | modifier le code]

  • Linus Roache : premier substitut du procureur et chef du bureau de l'Unité spéciale Michael Cutter (épisodes 1, 6, 9 et 13)
  • Harry Connick, Jr. : assistant du procureur David Haden (épisodes 12, 13, 15 et 17)
  • Tabitha Holbert : substitut du procureur Rose Callier (épisodes 6, 16, 17 et 23)

NYFD[modifier | modifier le code]

NYPD[modifier | modifier le code]

Police[modifier | modifier le code]
Police scientifique[modifier | modifier le code]
  • James Chen : technicien scientifique Adrian Sung (épisode 5)
  • Max Baker : technicien scientifique Colin Bennett (épisode 17)
  • Gilbert Gottfried : technicien scientifique Leo Gerber (épisodes 9 et 11)

Psychiatrie[modifier | modifier le code]

Entourage de l'Unité spéciale[modifier | modifier le code]

  • Laura Benanti : Maria Grazie, ex-femme d'Amaro (épisodes 10, 12, 15, 18, 19 et 23)
  • Alison Fernandez : Zara Amaro (épisodes 5 et 12)
  • Nancy Ticotin : Cesaria Amaro, mère d'Amaro (épisode 5)
  • Michael Weston : Simon Marsden, demi-frère de Benson (épisode 13)
  • Ernest Waddell : Ken Randall, fils de Fin Tutuola (épisode 21)
  • Migs Govea : Alejandro Pavel, petit-ami de Ken Randall (épisode 21)
  • Olivia Ford : Marisol Pavel, belle-mère de Ken Randall (épisode 21)

Production[modifier | modifier le code]

La treizième saison comporte 23 épisodes, elle est diffusée du au sur NBC.

En France, la saison est diffusée du 10 juillet 2012 au 1er avril 2013 sur TF1.

Cette saison marque l'arrivée de Dany Pino qui interprète l'inspecteur Nick Amaro qui remplace Stabler, partit la saison précédente dans la série.

Tamara Tunie qui interprète la médecin légiste et B.D Wong qui interprète le docteur George Huang ne sont plus crédités comme personnage principaux mais seulement récurrents.

Stéphanie March et Diane Neal qui interprète les deux substituts du procureur sont apparus dans plusieurs épisodes de cette saison, sans être crédités comme personnage principaux.

C'est également la première apparition de Kelli Giddish qui interprète l'inspecteur Amanda Rollin, nouvelle membre de l'unité spéciale.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Terre brûlée[modifier | modifier le code]

Titre original
Scorched Earth (trad. litt. : « Terre brûlée »)
Numéro de production
273 (13-01)
Code de production
E1301
Première diffusion
Réalisation
Scénario
David Matthews
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,63 millions de téléspectateurs[1] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Dans un hôtel luxueux de New York, une femme de ménage d'origine africaine, Miriam Deng, accuse l'influent diplomate italien Roberto DiStasio de l'avoir violée dans sa chambre où elle faisait le ménage pendant son absence. D'après elle, il était en peignoir à son retour et il l'a poussée sur son lit pour l'agresser sexuellement. Après avoir réussi à se débattre contre lui, DiStasio l'a rattrapée et l'a forcée à lui faire une fellation.
Commentaires

Cet épisode est directement inspiré de l'Affaire Dominique Strauss-Kahn, survenu deux ans avant sa diffusion, soit en mai 2011. Même s'il n'est pas présent dans l'épisode, il est fait mention du départ définitif d'Elliot Stabler en fin d'épisode, dans une discussion entre Olivia Benson et le Capitaine Cragen.

Première apparition de Kelli Giddish dans le rôle d'Amanda Rollins. Toutefois, bien que crédité dès cet épisode, Danny Pino n'apparaîtra qu'à compter de l'épisode suivant.

[2]

Épisode 2 : Le Coach suprême[modifier | modifier le code]

Titre original
Personal Fouls (trad. litt. : « Fautes personnelles »)
Numéro de production
274 (13-02)
Code de production
E1302
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Bryan Goluboff
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,24 millions de téléspectateurs[3] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Profondément blessée par le départ de son coéquipier Stabler, Benson est chargée de former son nouveau collègue débarqué des Stups, l'inspecteur Nick Amaro, tandis que Fin prend sous son aile Rollins. La nouvelle équipe s'intéresse au cas d'un jeune sans-abri toxicomane, Stevie Harris, qui a perturbé une cérémonie sportive consacrée à un fameux entraineur de basket, Ray Masters, qui recevait les honneurs de tous ses anciens protégés qui, grâce à lui, sont devenus des célébrités. Or, avant d'être expulsé par les gardes de la soirée, Harris l'accuse publiquement de lui avoir fait du mal quand il était encore sportif à ses côtés.
Commentaires
Première apparition de Danny Pino dans le rôle de Nick Amaro, qui est toutefois également crédité au générique du premier épisode de la saison.

[2]

Épisode 3 : L'Enfant illégitime[modifier | modifier le code]

Titre original
Blood Brothers (trad. litt. : « Frères de sang »)
Numéro de production
275 (13-03)
Code de production
E1303
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,98 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Au milieu d’une représentation de théâtre organisée dans son école catholique, une collégienne de 13 ans, Ella Mendez, s'évanouit soudainement . Interpellée par le fait qu'elle soit enceinte de 8 semaines, l'Unité spéciale ne parvient pas à la faire parler car elle refuse de donner le nom du géniteur, prétextant qu'elle est toujours vierge. Lorsque les enquêteurs lèvent le voile sur la réelle identité d'un professeur qui travaille sous un faux nom parce qu'il est fiché comme délinquant sexuel, la jeune fille leur confirme finalement qu'il l'a bien violée. Or, il s'agit d'un mensonge pour protéger son agresseur qu'elle défend puisqu'elle est persuadée qu'elle a rencontré le prince charmant en sa personne. Grâce à un bouquet de fleurs qu'elle a reçu, Benson et Amaro découvrent qu'il a été envoyé par la puissante famille Raines, dont le père, Andrew, est ambassadeur et candidat aux prochaines élections sénatoriales...

[2]

Épisode 4 : Le Yin et le Yang[modifier | modifier le code]

Titre original
Double Strands (trad. litt. : « Double cordons »)
Numéro de production
276 (13-04)
Code de production
E1304
Première diffusion
Réalisation
Fred Berner
Scénario
John P. Roche
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,34 millions de téléspectateurs[5] (première diffusion)
Invités

[2]

Épisode 5 : Le Vrai du faux[modifier | modifier le code]

Titre original
Missing Pieces (trad. litt. : « Morceaux manquants »)
Numéro de production
277 (13-05)
Code de production
E1305
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,66 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
Invités

[2]

Épisode 6 : Fausse note[modifier | modifier le code]

Titre original
True Believers (trad. litt. : « Véritables croyants »)
Numéro de production
278 (13-06)
Code de production
E1306
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,10 millions de téléspectateurs[7] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Étudiante en seconde année dans une académie de musique, une pianiste en herbe de 19 ans, Sarah Walsh, est violée à son domicile par un jeune Noir armé. Cependant, au lieu d'appeler la police ou les urgences, elle se rend ensuite à une audition importante pour ne pas rater son récital. Le lendemain, elle décide donc de porter plainte contre son agresseur et, par chance, ce dernier est rapidement appréhendé car elle le croise dans un bar qu'elle fréquente régulièrement. Aussitôt interpellé chez sa petite amie et sa mère par Amaro qui lui confisque également son revolver, ce dealer nie les faits tandis qu'un célèbre avocat des droits des minorités, Bayard Ellis, accepte de le défendre gratuitement pour exposer les irrégularités de l'enquête de l'Unité spéciale, des forces de l'ordre de New York en général et du témoignage de la victime. En effet, celle-ci semble omettre des détails cruciaux sur sa vie privée aux détectives dont l'intégrité est remise en question par Ellis lors du procès de son client...
Commentaires
Victime d'un viol, le personnage de Sarah Walsh, jouée par Sofia Vassilieva, revient dans l'épisode 5, Le Sort s'acharne, de la saison 15 où elle subit une seconde agression sexuelle.

[2]

Épisode 7 : La Fiancée russe[modifier | modifier le code]

Titre original
Russian Brides (trad. litt. : « Fiancées russes »)
Numéro de production
279 (13-07)
Code de production
E1307
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Bryan Goluboff
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,70 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
Invités

[2]

Épisode 8 : Parole de folle[modifier | modifier le code]

Titre original
Educated Guess (trad. litt. : « Supposition éclairée »)
Numéro de production
280 (13-08)
Code de production
E1308
Première diffusion
Réalisation
Arthur W. Forney
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,33 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

A Central Park, Rollins et Fin découvre Eric, un jeune homme souffrant de convulsions. Il a des visions et parle avec une petite amie imaginaire. Les policiers le conduisent immédiatement au sein de l'unité psychiatrique de l'hôpital La Guardia pour déterminer s'il est psychotique ou si ses hallucinations sont le résultat d'une prise de drogue. A l'hôpital, Eric est victime d'une nouvelle hallucination. Il voit une patiente appelée Gia qui a été violée. Il demande à Rollins et Fin s'ils sont au courant de cette agression. Evidemment, les deux agents doutent de la crédibilité des propos. Mais la description de Gia semble réelle...

Elle accepte de se faire examiner, et les résultats montrent un long passé d’abus sexuels. Après avoir initialement soupçonné un gardien auprès de qui Gia voulait se trouver une arme, Munch et Amaro soupçonnent George, l’oncle de Gia. Celui-ci admet avoir une aventure consentie avec sa nièce.

[2]

Épisode 9 : Perdu en chemin[modifier | modifier le code]

Titre original
Lost Traveler (trad. litt. : « Un voyageur égaré »)
Numéro de production
281 (13-09)
Code de production
E1309
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Julie Martin et David Matthews
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 9,90 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
En rentrant de son école à Brooklyn, loin de son domicile à Manhattan, un gamin de dix ans d'origine Rom, Nico Grey, disparaît mystérieusement sans laisser de traces d'autant que, suite à l'autorisation de ses parents, il a fait l'aller-retour seul pour la première fois. Chargée de le retrouver, uniquement aidée par une mitaine qu'il a égarée accidentellement sur son chemin, l'Unité spéciale est confrontée à sa famille qui leur indique que ses camarades de classe l'humilient quotidiennement en raison, notamment, de sa mère diseuse de bonne aventure. Solitaire et surprotégé, Nico n'a aucun ami d'où le choix de ses proches de l'inscrire dans un établissement scolaire fréquenté par des Américains de son âge dans l'espoir qu'il se rapproche d'eux. Cependant, les enquêteurs découvrent que leur décision de couper les ponts avec leur propre communauté pour l'avenir de leur fils a interpellé le chef tsigane de celle-ci, un certain Rom-Baro qui les a menacés de les punir parce qu'ils ont utilisé leur dîme pour financer l'arrivée de leur enfant dans un collège privé...

[2]

Épisode 10 : Punir ou compatir ?[modifier | modifier le code]

Titre original
Spiraling Down (trad. litt. : « Spirale infernale »)
Numéro de production
282 (13-10)
Code de production
E1310
Première diffusion
Réalisation
Scénario
John P. Roche et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,03 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Lors d'un voyage scolaire, une adolescente de 14 ans, Vicki Harris, disparaît et son père, un soldat revenu d'Irak, rencontre l'inspecteur Amaro pour lui demander de la retrouver au plus vite. Finalement, l'Unité spéciale la détecte dans un hôtel où elle est sous la coupe d’un proxénète aussitôt appréhendé. Pour servir d’exemple face à la prostitution de mineurs, le substitut du procureur Cabot accepte la proposition des enquêteurs de tendre un piège aux clients de son réseau qui ont couché avec elle dont un célèbre ancien joueur de football, Jake Stanton.

[2]

Épisode 11 : Le Cercle de l'enfer[modifier | modifier le code]

Titre original
Theatre Tricks (trad. litt. : « Des astuces de théâtre »)
Numéro de production
283 (13-11)
Code de production
E1311
Première diffusion
Réalisation
Alex Chapple
Scénario
Marygrace O'Shea, Julie Martin et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 8,40 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Jeune comédienne prometteuse fraîchement débarquée à New York, Meghan Wheeler s'illustre dans une pièce de théâtre sulfureuse et immersive inspirée de l’enfer de Dante. Pendant la première, elle est brutalement violée sur le plateau dépeignant la luxure, soit le deuxième cercle, par un spectateur sous le regard du public qui, pensant que son agression sexuelle fait partie de la représentation, ne réagit pas pour la secourir. En revanche, alors que la victime proclame à l'Unité spéciale qu'elle n'était pas consentante et qu'elle n'a pas joué la martyre, les enquêteurs patinent pour identifier son bourreau car il était masqué à l'instar de son complice, qui l'a maîtrisée pour l'empêcher de se débattre, et de l'assistance. Toutefois, les détectives s'intéressent à un fan obsédé par Meghan qui la traque et l'espionne avec des caméras cachées chez elle tandis qu'Amaro doute de la parole de l'interprète qu'il soupçonne de mentir pour être sous le feu des projecteurs...

[2]

Épisode 12 : Guerre ouverte[modifier | modifier le code]

Titre original
Official Story (trad. litt. : « Une histoire officielle »)
Numéro de production
284 (13-12)
Code de production
E1312
Première diffusion
Réalisation
Alex Chapple
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,42 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
Invités
Synopsis
William Rand, PDG d’une société militaire privée (Brigade et Logistique de Guerre, BLG) , est retrouvé nu dans un parc avec des lésions internes. Le coupable est vite arrêté : Donald O’Keefe, vétéran des Marines, a voulu venger le brutal viol collectif de sa fille Cory lors d’une mission qu’elle a effectué a Bassora (Irak) alors qu’elle travaillait pour Rand. Il apparaît vite que plusieurs membres de BLG, dont Rand, ont couvert les violeurs afin qu’ils ne soient jamais inculpés.

[2]

Épisode 13 : Dans l'ombre du père[modifier | modifier le code]

Titre original
Father's Shadow (trad. litt. : « L'Ombre du père »)
Numéro de production
285 (13-13)
Code de production
E1313
Première diffusion
Réalisation
Jean de Segonzac
Scénario
Warren Leight et Julie Martin
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,55 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
Invités
Synopsis
En pleine nuit, alors qu'il promène son chien à Central Park, un homme en surprend un autre en train de violer une jeune fille inconsciente sur un banc et il le maîtrise aussitôt. Aussitôt arrêté, ce dernier, Jose Silva, se défend en avançant aux enquêteurs qu'il pensait qu'elle était morte et qu'il s'est seulement frotté à son manteau en fourrure avant d'aller beaucoup plus loin. Quant à la victime, Mallory Jenner, elle est rapidement hospitalisée mais, à son réveil, elle semble amnésique. Questionnée par Benson et Amaro, elle leur raconte que, la veille, elle passait une audition dans un bureau dont elle n'a aucun souvenir.

[2]

Épisode 14 : Le Plan[modifier | modifier le code]

Titre original
Home Invasions (trad. litt. : « Intrusions domestiques »)
Numéro de production
286 (13-14)
Code de production
E1314
Première diffusion
Réalisation
Jim McKay
Scénario
Bryan Goluboff
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,90 millions de téléspectateurs[15] (première diffusion)
Invités
Synopsis
En pleine nuit, l'Unité spéciale est appelée sur le lieu d'un crime dont le mobile semble être haineux. En effet, un couple, Joan et Sidney, Eckhouse, a été tué par balles dans leur maison tandis que leur fille adolescente, Emmy, a été grièvement blessée dans cette attaque à main armée puis, en raison d'une balle dans sa tête, plongée dans un coma artificiel.
Commentaires
C'est la première fois que l'audience de la série passe en dessous des 6 millions de téléspectateurs.

[2]

Épisode 15 : Terrain de chasse[modifier | modifier le code]

Titre original
Hunting Ground (trad. litt. : « Terrain de chasse »)
Numéro de production
287 (13-15)
Code de production
E1315
Première diffusion
Réalisation
Scénario
John P. Roche et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,99 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Après avoir passé secrètement un week-end romantique avec l'assistant du procureur Haden, l'inspecteur Benson rejoint son collègue Amaro pour interroger une mère inquiète de la disparition de sa fille adolescente après s'être rendue à un entretien d'embauche le samedi soir. Depuis, elle ne donne plus de nouvelles, d'autant plus angoissant qu'elle lui a laissé son bébé sur les bras. Pourtant, rapidement, l'Unité spéciale se rend compte que la disparue, Haley, lui cachait sa double vie car elle est en fait escort-girl. Avant de s'évanouir dans la nature, Haley lui a envoyé un message audio sur son téléphone pour lui révéler qu'elle se prostituait et qu'elle avait honte de sa situation pour financer ses études ou nourrir son enfant.

[2]

Épisode 16 : Papa, maman[modifier | modifier le code]

Titre original
Child's Welfare (trad. litt. : « Le Bien-être de l'enfant »)
Numéro de production
288 (13-16)
Code de production
E1316
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,42 millions de téléspectateurs[17] (première diffusion)
Invités

[2]

Épisode 17 : Aveux forcés[modifier | modifier le code]

Titre original
Justice Denied (trad. litt. : « Justice refusée »)
Numéro de production
289 (13-17)
Code de production
E1317
Première diffusion
Réalisation
Michael Slovis
Scénario
Stuart Feldman et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,57 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Lors de la semaine de la flotte panaméricaine, Gina Logan est violée et torturée chez elle par un marin. Avant de partir, il l'a ligotée puis aveuglée avec de l'ammoniac et, chargée de l'enquête, Benson révèle à son coéquipier Amaro qu'elle connait ce mode opératoire puis que, une décennie plus tôt, elle a arrêté un délinquant sexuel, Omar Peña, qui a molesté une autre femme d'une façon identique, à la même période, en 2004. Emprisonné à vie, ce dernier nie désormais son implication et blâme Benson de l'avoir poussé à bout pour qu'il avoue ce crime qu'il n'aurait jamais commis. Cependant, au courant de sa détermination à prouver sa propre innocence, Olivia croit qu’il a demandé à un détenu récemment libéré de le copier, tel un disciple, pour jeter le doute sur sa culpabilité d'autant que Peña, depuis converti en avocat derrière les barreaux, l'a défendu pour qu'il obtienne une conditionnelle.

[2]

Épisode 18 : Épouse modèle[modifier | modifier le code]

Titre original
Valentine's Day (trad. litt. : « Saint-Valentin »)
Numéro de production
290 (13-18)
Code de production
E1318
Première diffusion
Réalisation
Peter Leto
Scénario
Julie Martin et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,95 millions de téléspectateurs[19] (première diffusion)
Invités
Synopsis
En voyages d'affaires à Hong Kong, le trader Boyd Hartwell contacte sa femme, Christine, par Skype pour le prévenir qu'il pourra rentrer à l'heure pour passer la St-Valentin avec elle jusqu'à ce qu'un inconnu pénètre dans leur domicile où, en direct, il brutalise et viole son épouse sous ses yeux impuissants. Cagoulé, il prévient son mari, qui filme la scène avec son portable, de ne pas prévenir la police s'il veut la revoir vivante. Depuis, Christine ne donne plus de nouvelles car son agresseur l'a kidnappée. Alertée par un appel de son gendre, sa mère appelle aussitôt l'Unité spéciale pour signaler le viol et l'enlèvement de Christine.
Commentaires
Dernière apparition du substitut du procureur Casey Novak, interprété par Diane Neal, dans la série.

[2]

Épisode 19 : La Ligue des justiciers[modifier | modifier le code]

Titre original
Street Revenge (trad. litt. : « Auto-défense »)
Numéro de production
291 (13-19)
Code de production
E1319
Première diffusion
Réalisation
Arthur W. Forney
Scénario
Julie Martin et David Matthews
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,56 millions de téléspectateurs[20] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Dans le quartier de SoHo, une fois la nuit tombée, un insaisissable prédateur sexuel agresse des femmes et leur coupe une mèche de cheveux en guise de trophée. Face à l'impuissance de la police, la population exprime furieusement leur colère contre elle d'autant que, malgré un couvre-feu et un quadrillage sécuritaire, l'Unité spéciale piétine aussi pour l'appréhender. Quand ce dernier s'en prend à sa sixième victime, celle-ci est sauvée par un individu déguisé en super-héros qui parvient à blesser son assaillant. Alors que les riverains et la presse félicitent l'arrivée de ce vengeur masqué, Benson et son équipe réussissent à arrêter le violeur mais, malheureusement, il n'est qu'un imitateur, seulement responsable de la dernière attaque. Rapidement, la situation devient incontrôlable car, relâché sous caution, le jeune homme est lynché et tabassé par une "ligue des justiciers" adepte de l'auto-défense rôdant à SoHo pour protéger les habitantes, au point de décrédibiliser les forces de l'ordre dépassées par leur ultra-violence...

[2]

Épisode 20 : Le Donneur 141[modifier | modifier le code]

Titre original
Father Dearest (trad. litt. : « Mon très cher papa »)
Numéro de production
292 (13-20)
Code de production
E1320
Première diffusion
Réalisation
Scénario
John P. Roche et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,62 millions de téléspectateurs[21] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Après une altercation avec sa mère, une adolescente de 16 ans, Cate, s'évanouit dans la nature sans son portable. En interrogeant l'une de ses amies, l'Unité spéciale apprend que la disparue consultait un site de discussion où des adultes nés par insémination artificielle cherchent à fréquenter leurs pères biologiques. D'ailleurs, celui de Cate ignore qu'il ne l'a pas engendrée car sa femme a utilisé le sperme d'un donneur, numéroté 141, pour la concevoir ainsi que leur petit garçon derrière son dos. En réalité, cet inconnu est un violeur en série qui console ses progénitures, désormais sorties de l'enfance, en manque d'amour paternel pour les séduire et violer, tout en profitant de leur vulnérabilité dans l'intention de leur faire croire qu'elles étaient consentantes...

[2]

Épisode 21 : À mauvaise école[modifier | modifier le code]

Titre original
Learning Curve (trad. litt. : « Courbe d'apprentissage »)
Numéro de production
293 (13-21)
Code de production
E1321
Première diffusion
Réalisation
Jonathan Herron
Scénario
Julie Martin et Warren Leight
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,90 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Ken, le fils de Fin, présente son fiancé à John Munch, et lui demande des conseils pour annoncer ses fiançailles à son père. Lorsque Alejandro rentre chez lui, il est kidnappé, battu et violé. L’unité spéciale fait rapidement le lien avec l’agression d’un autre homme gay deux semaines avant, et parvient rapidement à arrêter les responsables : un gang qui commet des agressions homophobes en guise d’initiation. Mais alors que les coupables sont inculpés par Alexandra Cabot, une agression similaire se produit. La victime, Rick Simms, n’a cependant pas été violée. Très vite, l’unité spéciale découvre que Simms a récemment démissionné de son poste d’enseignant dans une école privée car il a été accusé d’attouchements par Luca Gabardelli, un de ses élèves.
Commentaires
il s'agit de la dernière apparition de Stéphanie March dans le rôle du substitut du procureur Alexandra Cabot.

[2]

Épisode 22 : Beautés extraordinaires[modifier | modifier le code]

Titre original
Strange Beauty (trad. litt. : « Beauté étrange »)
Numéro de production
294 (13-22)
Code de production
E1322
Première diffusion
Réalisation
Alex Chapple
Scénario
Peter Blauner et Robin Veith
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,56 millions de téléspectateurs[23] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Lors d’une soirée avec son ancien capitaine, Rollins aperçoit un taxi avec une jeune femme à l’arrière qui supplie de l’aider. Très vite, elle est identifiée : il s’agit de Nina, 19 ans, portée disparue par sa mère. L’affaire prend une tournure étrange quand la jambe de Nina est repêchée dans un canal, et que le médecin légiste signale qu’une jambe coupée de façon similaire a déjà été repêchée dans le même canal 11 ans plus tôt. Encore plus étrange, la propriétaire de la jambe est toujours vivante, il s’agit d’une prostituée. Amanda et Fin s’orientent vers l’univers étrange de l’automutilation consentie.

[2]

Épisode 23 : V.I.P[modifier | modifier le code]

Titre original
Rhodium Nights (trad. litt. : « Les Nuits Rhodium »)
Numéro de production
295 (13-23)
Code de production
E1323
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Warren Leight et Julie Martin
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,56 millions de téléspectateurs[24] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Lors d'un enterrement de vie de garçon, qui n'est d'autre que le fils du commandant de la police de New York, se déroulant dans un appartement de luxe, son témoin, le journaliste Clayton Hannigan, et l'une de ses nombreuses escort-girl de la soirée, Carissa, s'isolent dans une chambre pour s'envoyer en l'air jusqu'au moment ils découvrent le cadavre d'une hôtesse, visiblement décédée d'une overdose, dans le lit. Paniqué, pour protéger la réputation du futur marié Will Brady, Hannigan décide de balancer son corps dans la piscine pour faire croire qu'il s'agit d'une noyade accidentelle dû à l'alcool. Arrivée sur place, car la défunte est mineure, l'Unité spéciale comprend très vite qu'il s'agit d'une affaire sensible car de nombreuses personnalités, comme des sportifs, des traders, des hommes politiques voire même des agents secrets, sont bloqués dans l'ascenseur car ils ont voulu fuir au moment de la découverte de la mort de l'adolescente.

[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tvtango.com/series/law_and_order_special_victims_unit/episodes?filters%5Bday%5D=&filters%5Bseason%5D=3&filters%5Bbroadcast%5D=No&filters%5Bmedia%5D=&commit.x=20&commit.y=14
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v et w AlloCine, « Casting New York Unité Spéciale S13 » (consulté le )
  3. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-x-factor-survivor-the-middle-modern-family-csi-l-happy-endings-adjusted-down/105383/
  4. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-modern-family-the-middle-up-all-night-adjusted-up-revenge-happy-endings-raising-hope-adjusted-down/106408/
  5. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-up-all-night-the-middle-suburgatory-modern-family-criminal-minds-adjusted-up-happy-endings-adjusted-down/107149/
  6. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-modern-family-the-middle-harrys-law-law-order-svu-antm-adjusted-up/107978/
  7. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-survivor-adjusted-up-to-season-high-x-factor-the-middle-modern-family-adjusted-up-happy-endings-adjusted-down/109504/
  8. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-the-x-factor-survivor-americas-next-top-model-adjusted-up/110322/
  9. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-the-x-factor-the-middle-suburgatory-modern-family-adjusted-up/111033/
  10. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-harrys-law-adjusted-down/112392/
  11. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-x-factor-up-all-night-modern-family-next-top-model-adjusted-up-happy-endings-adjusted-down/113087/
  12. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-the-middle-whitney-harrys-law-adjusted-down/116331/
  13. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-american-idol-modern-family-adjusted-up-are-you-there-chelsea-the-middle-adjusted-down/116986/
  14. « Wednesday Final Ratings : ‘American Idol,’ ‘Suburgatory’ Adjusted Up; … », sur archive.is, (consulté le ).
  15. (en) « Wednesday Final Ratings : 'American Idol,' 'One Tree Hill,' 'Survivor,' 'Whitney,' & 'Criminal Minds' Adjusted Up, 'The Middle,' 'CSI,' 'Rock Center,' & 'Happy Endings' Adjusted Down », sur web.archive.org (consulté le ).
  16. https://web.archive.org/web/20120227035612/http://tvbythenumbers.zap2it.com/2012/02/23/wednesday-final-ratings-modern-family-csi-one-tree-hill-adjusted-up-the-middle-happy-endings-adjusted-down/121523/
  17. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-american-idol-adjusted-up-suburgatory-americas-next-top-model-happy-endings-adjusted-down/122584/
  18. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-modern-family-csi-american-idol-survivor-law-rock-center-down/128848/
  19. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-american-idol-svu-survivor-modern-family-adjusted-up-off-their-rockers-best-friends-forever-rock-center-adjusted-down/129836/
  20. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-american-idol-svu-survivor-off-their-rockers-revenge-adjusted-up/130885/
  21. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-american-idol-svu-survivor-modern-family-antm-adjusted-up-dont-trust-the-b-adjusted-down/132366/
  22. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-idol-svu-modern-family-survivor-off-their-rockers-rock-center-adjusted-down/133245/
  23. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratingsamerican-idol-criminal-minds-off-their-rockers-adjusted-up-dont-trust-the-b-adjusted-down/134655/
  24. https://tvbythenumbers.zap2it.com/sdsdskdh279882992z1/wednesday-final-ratings-idol-modern-family-svu-adjusted-up-apt-23-adjusted-down/135606/