Taylor J-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Taylor J-2
Image illustrative de l’article Taylor J-2
Un Taylor J-2 produit en , exposé au Drage Airworld Museum à Wangaratta, dans l'État de Victoria, en Australie.

Constructeur aéronautique Drapeau des États-Unis Taylor Aircraft Company (en)
Drapeau des États-Unis Piper Aircraft Company
Type Avion léger utilitaire et de loisirs
Premier vol
Nombre construit 1 207 exemplaires
(production : 1936–1938)
Dimensions

Le Taylor J-2 Cub — plus tard également connu sous la désignation de Piper J-2 Cub — était un avion biplace léger de loisirs américain, conçu et produit par la Taylor Aircraft Company (en). La compagnie devint par la suite la Piper Aircraft Company, et le J-2 fut le premier d'une longue série de concepts dérivés désignés Piper Cub.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Un J-2 de 1936 à Guelph Airpark, au Canada, en 2016.

Le J-2 Cub était un développement du concept précédent Taylor Cub. En 1935, la compagnie Taylor Aircraft décida d'améliorer sa gamme d'avions Cub, aux formes anguleuses et austères, et ne disposant initialement que d'une cabine non vitrée.

Le nouveau J-2 possédait des extrémités d'ailes arrondies, ainsi qu'une dérive et une profondeur également « arrondies » et disposant d'une structure recouverte de toile indépendante de la structure du fuselage. La cabine était fermée et le train d'atterrissage était doté de pneumatiques Goodyear airwheel plus larges, un nouveau type de roues à usage aéronautique gonflées à basse pression et inventées par Alvin Musselmann ((en) Brevet U.S. 1877360) en 1929, qui ressemblaient globalement en taille et proportions aux « tundra tires (en) » utilisés plus tard sur de nombreux avions légers. Propulsé par un moteur à 4 cylindres à plat Continental A-40-3 (en) de 37 ch (27,21 kW), l'avion apparut pour la première fois en et obtint un certificat de type le . À partir du mois de , le moteur fut remplacé par un Continental A-40-4 de 40 ch (29,42 kW). Une sous-version fut produite, la J-2S, qui était dotée de flotteurs.

En 1935, C. G. Taylor quitta la compagnie pour créer un autre constructeur aéronautique, qui devint Taylorcraft (en). William T. Piper (en) acheta les parts de Taylor dans la compagnie. En 1936 et 1937, certains exemplaires de l'avion furent assemblés par Aircraft Associates, en Californie, et furent connus sous le nom de « Western Cub ».

En 1937, l'usine originale de Piper, un moulin à soie rénové à Bradford, en Pennsylvanie, fut détruite par un incendie et la compagnie déménagea vers Lock Haven, toujours en Pennsylvanie[1],[2]. La production redémarra en , et la compagnie fut renommée « Piper Aircraft Corporation » en 1937.

Production et histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Un J-2 de 1938 dans un hangar d'Oaks airfield, en Angleterre, en 1965.

Le dernier des 1 207 exemplaires produits du J-2 fut assemblé en 1938, lorsque démarra la production du Piper J-3. De nombreux exemplaires furent exportés vers l'Europe, notamment au Royaume-Uni. L'avion était essentiellement utilisé par des pilotes privés.

Plus de 100 Taylor et Piper J-2 étaient encore inscrits au registre de l'Aviation civile américaine, en 2009.

Versions[modifier | modifier le code]

Spécifications techniques (J-2 Cub)[modifier | modifier le code]

Données de Specifications of American Airplanes[3].

Caractéristiques générales

  • Équipage : 2 membres
  • Longueur : 6,83 m
  • Envergure : 10,73 m
  • Hauteur : 2,03 m
  • Surface alaire : 16,58 m2
  • Masse à vide : 255 kg
  • Masse typique : 440 kg
  • Moteur : 1 moteur à pistons à 4 cylindres à plat refroidis par air Continental A-40-3 (en) de 37 ch (28 kW)
  • Capacité en carburant : 34 litres

Performances



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Taylor, Taylor-Young, Taylorcraft », Aerofiles, (consulté le 19 juillet 2018).
  2. (en) Boyne et Handleman 2018, p. 337
  3. (en) « Specifications of American Airplanes », Aviation, McGraw-Hill Publications, Ltd.,‎ , p. 82–83 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.