Piper PA-16 Clipper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Piper PA-16 Clipper
Image illustrative de l’article Piper PA-16 Clipper
Un Piper PA-16 Clipper, photographié en 2006 à Kingston, en Ontario.

Constructeur aéronautique Drapeau : États-Unis Piper Aircraft
Type Avion léger de loisirs
Premier vol
Mise en service
Nombre construit 736 exemplaires
(produits en 1949 uniquement)
Dimensions
Un Piper PA-16 Clipper en vol, en 2012.

Le Piper PA-16 Clipper est une version rallongée du monoplan biplace léger PA-15 Vagabond[1].

Les deux modèles furent conçus en 1947 pour la même raison : la compagnie américaine Piper Aircraft se trouvait dans une situation financière très compliquée et avait besoin de créer de nouveaux modèles compétitifs à partir d'éléments et d'outillages existants. Le résultat fut le Vagabond — essentiellement une version à sièges côte-à-côte de l'avion à sièges en tandem Piper J-3 Cub —, auquel on attribua le sauvetage de la compagnie Piper[2].

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le PA-16 Clipper était une version allongée et raffinée du Vagabond prévue pour transporter quatre personnes[1] — ou plutôt « entre deux et demie et trois », comme souvent déclaré par les pilotes de Clippers —, dotée d'un réservoir de carburant d'aile supplémentaire, de portes supplémentaires pour correspondre au nouvel agencement des sièges, et d'un moteur Lycoming O-235, ce même moteur qui propulsa plus tard le Cessna 152. Les manettes de commandes restaient celles qui avaient été déjà utilisées jusqu'à présent dans tous les modèles dérivés de la famille du Cub.

Coût[modifier | modifier le code]

En 1949, les PA-16 furent proposés à la vente à un prix unitaire de 2 995 dollars (équivalents à 30 805 dollars de 2018), alors qu'à cette période les avions à quatre places étaient généralement vendus à un prix supérieur à 5 000 dollars (soit 51 427 dollars de 2018)

1949 fut la seule année de production du Clipper, avec seulement 736 exemplaires produits, avant que Piper ne passe à la production du PA-20 Pacer[3]. Malgré ce faible chiffre de production, au mois d' il restait 303 exemplaires encore en usage aux États-Unis, selon les registres de la FAA[4].

Nomenclature[modifier | modifier le code]

La compagnie aérienne Pan American World Airways (Pan Am), qui nommait habituellement « Clippers » ses célèbres avions de ligne luxueux (comme l'hydravion Boeing 314), fut offensée par l'idée de Piper de donner ce nom à des avions légers et assez rustiques. En conséquence de la pression exercée par la compagnie, Piper améliora plus tard le modèle, lui ajoutant des volets d'aile, d'autres réservoirs d'ailes et en remplaçant les manches à balai par des yokes (une sorte de guidon). Un moteur Lycoming O-290 (en) fut installé et cet avion devint le Piper PA-20 Pacer[1],[2].

Spécifications techniques (PA-16)[modifier | modifier le code]

Un Piper PA-16 Clipper au meeting Sun 'n Fun de 2006 à Lakeland, en Floride.

Données de Plane and Pilot[1], Fonden Danmarks Flymuseum[2].

Caractéristiques générales

Performances


Avionique


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Plane and Pilot, p. 59.
  2. a b et c (en) « Piper PA-16 Clipper » [archive du ], Fonden Danmarks Flymuseum (consulté le 29 avril 2018).
  3. (en) Smith et Peperell 1987, p. 65.
  4. (en) « FAA Registry - Piper PA-16 », Federal Aviation Administration (consulté le 29 avril 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.