Suzanne Duval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Suzanne Duval
Suzanne Duval.jpg
Suzanne Duval dédicace son premier roman à Lausanne
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Mouvement
Prose poétique du roman baroque
Genre artistique
Œuvres principales
L'Agente (2018), Ta grossesse (2020)

Suzanne Duval, née en 1986 à Paris, est une auteure, romancière et écrivaine française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalienne, Suzanne Duval est agrégée de lettres. Elle soutient en 2015 sa thèse de doctorat en langue française à l'université Paris 4[2]. Elle travaille un temps comme enseignante en littérature et linguistique à la Sorbonne Université, à l'Université Paris-Est Créteil (UPEC), à l'Université de Strasbourg et à l’Université de Lausanne[3]. Depuis 2019, elle est enseignante-chercheuse à l'université Gustave Eiffel et membre du Laboratoire Littératures, Savoirs et Arts (LISAA)[3]. En parallèle de son activité de romancière, elle publie des articles scientifiques sur l’art de la prose aux XVIe siècle et XVIIIe siècle[4].

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

En 2017, Suzanne Duval étudie la contexte rhétorique et poétique du roman baroque à travers La Prose poétique du roman baroque (1571-1670), version publiée aux éditions Classiques Garnier de sa thèse de doctorat[5],[6].

Suzanne Duval est l’auteure d’un premier roman d’intrigue et de fiction L’Agente, édité en 2018 dans la collection Fiction des éditions P.O.L[7]. Alors qu’elle s’apprête à quitter Paris, l’intrigante Melody, meilleure agente de Central Immobilier, se remémore dans une nostalgique des époques et des quartiers, les expériences et rencontres ayant marqué son passage. Étudiante en droit, la jeune femme se prostitue pour gagner de l’argent, jusqu’au jour où une offre d’emploi lui ouvre les portes d’un potentiel recommencement[7],[8].

En mars 2020, Suzanne Duval publie Ta grossesse, un second ouvrage centré sur la grossesse, et plus particulièrement sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG)[9]. Le récit rédigé à la seconde personne du singulier, plonge dans l’intimité, la physiologie, les émotions d’une jeune trentenaire, et de ses interrogations autour de sa grossesse[10]. Entre Paris et Strasbourg, sur une période de neuf mois, l’auteure accompagne son héroïne à chaque étape de son cheminement personnel, de la prise de décision à l’acceptation de ce renoncement[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Suzanne Duval », sur data.bnf.fr (consulté le 6 mai 2020)
  2. Suzanne Duval, La prose poétique du roman baroque (1571-1670) : histoire d'un patron stylistique de la première modernité (thèse de doctorat en langue française), Université Paris-Sorbonne, (présentation en ligne)
  3. a et b « Laboratoire Littératures, Savoirs et Arts (LISAA): Suzanne Duval », sur LISAA (consulté le 6 mai 2020)
  4. Claire Devarrieux, « Suzanne Duval : «Mon héroïne est une énigme, parce qu’on est à l’intérieur d’elle» », sur Libération.fr, Libération, (consulté le 6 mai 2020)
  5. Suzanne Duval, La Prose poétique du roman baroque (1571-1670), Classiques Garnier, coll. « Romans, contes et nouvelles, n° 7 in Lire le xviie siècle », , 709 p. (ISBN 978-2-406-06588-3, lire en ligne)
  6. Richard Maber, « La Prose poétique du roman baroque (1571–1670). Par Suzanne Duval », French Studies, vol. 73, no 4,‎ , p. 626–626 (ISSN 0016-1128 et 1468-2931, DOI 10.1093/fs/knz202, lire en ligne, consulté le 9 mai 2020)
  7. a et b « Editions P.O.L - L'Agente - Suzanne Duval », sur www.pol-editeur.com (consulté le 6 mai 2020)
  8. Isabelle Rüf, « La mélodie mélancolique de Melody, agente double », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 6 mai 2020)
  9. Nelly Kaprièlian, « Ta grossesse, le roman que l’on attendait sur l’IVG », sur www.lesinrocks.com, Les Inrocks, (consulté le 6 mai 2020)
  10. « Editions P.O.L - Ta grossesse - Suzanne Duval », sur www.pol-editeur.com (consulté le 6 mai 2020)
  11. Robert Maggiori , Claire Devarrieux , Dominique Kalifa , Virginie Bloch-Lainé et Guillaume Lecaplain, « Vient de paraître », sur Libération.fr, (consulté le 6 mai 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]