Suzanne Duquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Suzanne Duquet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marie Marthe Suzanne DuquetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités

Suzanne Duquet est une peintre et professeure québécoise née le à Outremont[1] et décédée le [2] à Outremont.

Biographie[modifier | modifier le code]

Suzanne Duquet a étudié de 1922 à 1933 à l’Académie St-Georges de Montréal. À partir de 1926 à 1928, elle va également étudier le piano, la phonétique et l’art dramatique dans un studio privé.

Elle s’inscrit à l’École des beaux-arts de Montréal[3] et fréquente cette école pendant une dizaine d’années (1932-1942). Elle réalise des voyages d'études en France, aux États-Unis et à travers le Canada[4]. En 1943, elle est engagée par cette institution, d’abord pour enseigner le dessin et mettre sur pied un cours du samedi pour les enfants. Elle y poursuit sa carrière comme professeure. Ensuite, elle poursuivra sa carrière en enseignement à l'Université du Québec à Montréal jusqu’en 1982. Elle participe à plusieurs expositions, dont "Femina" en 1947 au Musée du Québec[5]. De 1955 à 1960, elle est animatrice d'ateliers consacrés aux arts plastiques à Radio-Canada pour l'émission «La Boîte à surprise»[6]. En 1956-1957, elle poursuit ses études à l'atelier de Morrice Davidson et Seong Moy.

En 1971, elle explore le dessin assisté par ordinateur à la suite d'une rencontre avec le Dr John F. Hart de l'Université Western en Ontario[3]. "Tout est à faire. Il faut des artistes professeurs prêts à entreprendre des études et des expériences dans le graphisme cybernétique"[3].

Le Musée des beaux-arts de Montréal organise une rétrospective sur cette artiste en 1977[7].

Médium, inspiration[modifier | modifier le code]

Le style de Suzanne Duquet s’inspire du fauvisme. Ses médiums utilisés sont l’huile, la gouache, les crayons à colorier et les crayons qu'elle pouvait mélanger. Ses inspirations pour ses œuvres étaient sa famille et son entourage, puis les voyages qu’elle a effectués tout au long de sa vie.

Expositions individuelles et collectives[modifier | modifier le code]

  • 1941 : Exposition au Musée des beaux-arts de Montréal <<Les Anciens des Beaux-Arts>>
  • 1942 : Exposition au Musée des beaux-arts de Montréal <<Le Salon du Printemps>>
  • 1943 : Exposition au Musée des beaux-arts de Montréal <<Les Anciens des Beaux-Arts>>
  • 1943 : Exposition à la Galerie Nationale d’Ottawa <<Les Anciens des Beaux-Arts>>
  • 1944 : Exposition de Peinture Contemporaine du Canada à Rio de Janeiro et à Sao Paolo
  • 1945 : Première exposition individuelle, Galerie Lucien Parizeau, rue Peel, Montréal
  • 1947 : Canadian Women Artists, Riverside Museum, New York[8], 27 avril au 18 mai 1947
  • 1948 : Canadian Women Artists
  • 1950 : Exposition au Musée du Québec, <<Salon du printemps>> au Musée des Beaux-Arts
  • 1950 : Exposition d’ouverture de la Galerie Agnès Lefort de Montréal
  • 1951 : Exposition particulière à la Galerie Agnès Lefort
  • 1951 : Participation à l’exposition <<Montreal Painters of Today>> au Musée des Beaux-Arts de Montréal
  • 1959 : Exposition <<Difficultés Temporaires>> au Théâtre Club
  • 1960 : Exposition <<La Relève>> à l’école des Beaux-Arts de Montréal
  • 1967 : Exposition à l’école des Beaux-Arts de Montréal
  • 1971 : Exposition de graphisme au McIntosh Memorial Galerie, London, ON
  • 1972 : Exposition au Beth Zion sisterhood de Montréal
  • 1973 : Exposition au Beth Zion sisterhood de Montréal
  • 1974 : Exposition Digital Circus II au London Public Art Museum
  • 1977 : Suzanne Duquet : volet figuratif 1939-1954, Musée des beaux-arts de Montréal, 6 janvier au 6 février 1977[9]

Conférences et entrevues[modifier | modifier le code]

  • 1942 : Marc-Aurèle Fortin, peintre, Musée des beaux-arts de Montréal
  • 1944 : Les Intouchables, Société d'étude et de conférences de Montréal
  • 1944 : entrevue radiophonique L'Enfant et l'Art, Radio-Canada
  • 1949 : La Résurrection des vivants, Musée des beaux-arts de Montréal
  • 1957 : La Gravure, l'imagerie religieuse et profane, Congrès de la refrancisation tenu par le Conseil de la vie française en Amérique
  • 1961 : Le Baroquisme, Musée des beaux-arts de Montréal

Affiches[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Acte de baptême no B.51 de Marie Suzanne Duquette de l'année 1916 de la paroisse Sainte-Madeleine-d'Outremont dans : Registres paroissiaux et Actes d'état civil du Québec (Collection Drouin), 1621-1968 », sur ancestry.ca, (consulté le 6 février 2019) - Note. Baptisée le 9 novembre 1916 et née hier. Il faut être abonné au site de généalogie ancestry pour pouvoir visionner l'acte de baptême.
  2. Michèle Grandbois, « Hommage à Suzanne Duquet, Outremont, 1916-2000 », Bulletin du Musée du Québec,‎ printemps 2001, vol. 7, no 3, p. 9
  3. a b et c Duquet, Suzanne. et Galerie de l'UQAM., Suzanne Duquet : affinités électives, Galerie UQAM, (ISBN 2920325027 et 9782920325029, OCLC 757364766, lire en ligne)
  4. Luc Benoit, « Entre l’électronique et le chevalet », Vie des arts, no 62,‎ , p. 36–37 (ISSN 0042-5435 et 1923-3183, lire en ligne, consulté le 5 février 2019)
  5. Trépanier, Esther, 1951- et Musée national des beaux-arts du Québec., Femmes artistes du XXe siècle au Québec : œuvres du Musée national des beaux-arts du Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, (ISBN 9782551198573 et 2551198577, OCLC 657061520, lire en ligne), p. 225
  6. « La semaine à Radio-Canada », sur collections.banq.qc.ca (consulté le 5 février 2019)
  7. (en) « Suzanne Duquet | Réseau d'étude sur l'histoire des artistes canadiennes », sur cwahi.concordia.ca (consulté le 11 février 2019)
  8. Bouchard, Anne-Marie., Art moderne du Québec : guide de collection (ISBN 9782551263264 et 2551263263, OCLC 1084328615, lire en ligne), p. 104
  9. Duquet, Suzanne. et Musée des beaux-arts de Montréal., Suzanne Duquet : volet figuratif : 1939-1954, Musée des beaux-arts, 1977? (ISBN 0888130031 et 9780888130037, OCLC 757364843, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]