Jacques de Tonnancour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tonnancour.
Jacques de Tonnancour
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions

Jacques de Tonnancour, ou Jacques Godefroy de Tonnancour (Montréal, 3 janvier 191713 janvier 2005) est un peintre et professeur de peinture québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'École des beaux-arts de Montréal à partir de 1937, mais déçu par l'esthétique trop conservatrice des enseignants il quitte l'institution au bout de trois ans. Admirateur de Goodridge Roberts et de Paul-Émile Borduas, il multiplie les relations amicales et les discussions théoriques avec les membres de l'avant-garde artistique de son temps.

de Tonnancour a enseigné à l'Université du Québec à Montréal, à l'Université de la Colombie-Britannique et à l'Université Mount Allison; parmi ses élèves, Claude Tousignant et Henry Wanton Jones.

En 1948, en collaboration avec Alfred Pellan, il écrit le manifeste Prisme d'yeux qui s'opposera aux signataires du Refus global en arguant que l'art ne doit pas avoir des visées politiques.

Il abandonne la peinture en 1982 pour se consacrer à l'entomologie.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]