Bubba Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bubba Smith
Description de cette image, également commentée ci-après
Bubba Smith en 2009
Nom complet Charles Aaron Smith
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
à Orange, Texas
Décès (à 66 ans)
Los Angeles, Californie
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 120 kg (264 lb)
Surnom Bubba
Numéro 77, 78
Position Defensive end
Carrière universitaire ou amateur
1964 - 1966[1] Spartans de Michigan State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Colts de Baltimore
(1967, 1er choix au total)
1967 - 1971 Colts de Baltimore
1973 - 1974
1975 - 1976
Raiders d'Oakland
Oilers de Houston
Super Bowl 1971 (V)
Pro Bowl 1970, 1971
All-Pro 1971
Carrière pro. 1967-1976

Charles Aaron Bubba Smith, dit Bubba Smith, est un acteur américain mais également un joueur de football américain. Il est né le à Orange dans l'état du Texas aux États-Unis et est mort le [2] à Los Angeles en Californie.

Sportivement, il se fait initialement remarquer à l'Université d'État de Michigan où il reçoit à deux reprises le titre d'All-American (en) alors qu'il évolue au poste de defensive end au sein des Spartans de Michigan State. Il aura un rôle important lors du nul obtenu contre les Fighting Irish de Notre-Dame (10 à 10) en 1966, match éminemment reconnu comme le "Match du siècle" (Game of the Century) (en). Il est un des trois joueurs dont le numéro a été retiré par le programme de football de cette Université. Il est intronisé en 1988 dans le College Football Hall of Fame[3].

Smith a ensuite joué neuf années en National Football League (NFL) au sein des franchises des Colts de Baltimore (1967–1971), des Raiders d'Oakland (1973–1974) et des Oilers de Houston (1975–1976). Sélectionné en tout premier choix global lors de la Draft 1967 de la NFL, il restera le titulaire au poste de defensive end des Colts pendant cinq années et jouera lors des Super Bowls III et V, remportant le dernier cité. Il est sélectionné à deux reprises au Pro Bowl and faisait partie de l'équipe type All-Pro en 1971[4]. Malgré ses 2,01 mètres et ses 120,20 kilos[5] il était très rapide. Cette particularité faisait qu'il évoluati pratiquement constamment contre deux bloqueurs[4].

Pendant sa carrière d'acteur, il s'est principalement spécialisé dans des rôles comiques au cinéma ainsi que dans des programmes et publicités télévisées. Lors des dix années suivant sa retraite footballistique, il apparaîtra dans de nombreuses publicités pour la bière de marque Miller Lite (en). Au cinéma, il sera principalement connu comme Moses Hightower (en), personnage qu'il interprète dans les six premiers films de la série Police Academy[6]

À titre posthume, Smith sera diagnostiqué comme ayant souffert d'encéphalopathie traumatique chronique, une maladie neurologique généralement liée aux commotions cérébrales et aux traumatismes crâniens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Willie Ray Smith Sr. et Georgia Oreatha Curl Smith donnent naissance à Bubba le 28 février 1945 à Orange dans l'État du Texas. Il grandi dans la ville voisine de Beaumont.

Son père était un entraîneur de football américain ayant obtenu 235 victoires en carrière au sein de trois lycées (High school) situés dans la région de Beaumont. Smith jouera sous les ordres de son père dans l'équipe de football américain du Lycée Charlton-Pollard (en) de Beaumont[4], un des meilleures lycée de l'état réputé dans le développement des joueurs de football américain[7].

Tody (en), son plus jeune frère a joué pour les Trojans d'USC en NCAA et pour les Cowboys de Dallas, les Oilers de Houston et les Bills de Buffalo en NFL.

Football américain[modifier | modifier le code]

Universitaire (NCAA)[modifier | modifier le code]

Smith espérait, à l'origine, pouvoir jouer au football universitaire au sein de l'Université du Texas. Même si l'entraîneur principal des Longhorns, Darrell Royal, était tout disposé à lui offrir une bourse sportive, celle-ci ne pu lui être accordée en raison de la ségrégation raciale très répandue dans tout le sud des États-Unis. À l'époque, le Texas était membre de la Southwest Conference (SWC). L'intégration raciale au sein de cette conférence ne sera acceptée qu'en 1967. Néanmoins, le programme de football de l'université ne respectera cette intégration que trois ans plus tard en 1970. Cette situation incitera Smith à devenir un meilleur joueur et à choisir une autre université[7].

Smith intègre finalement l'Université d'État du Michigan où il jouera pour les Spartans. Il reçoit le titre d'All-American en 1965 et en 1966. Smith était un sportif très populaire au sein de l'État du Michigan, un chant lui étant même décerné "Kill, Bubba, Kill".

Son dernier match chez les Spartans est resté dans la légende. Il s'agit du « The Game of the Century » (en) joué le 19 novembre 1966 au Spartan Stadium, opposant Michigan State à Notre-Dame et s'étant soldé par un nul, 10 partout. Les deux équipes étaient invaincues et classées au sommet des divers classements nationaux (Notre Dame était no 1 avec 8 victoires sans défaites, Michigan State no 2 avec 9 victoires sans défaite). Tôt dans le premier quart-temps, Smith tacle le quarterback des Fighting Irish, Terry Hanratty, qui se déboîte l'épaule gauche sur l'action de jeu. Hanratty est remplacé pour le reste du match par Coley O'Brien. Smith, admet que la blessure de Hanratty s'est finalement retournée contre les Spartans, et déclare : "Cela ne nous a pas aidés. Cela leur a permis de faire jouer O'Brien lequel était plus agile et plus rapide que Hanratty, ce qui nous a causé finalement plus de problèmes"[8]. Michigan State terminera second derrière Notre Dame lors du vote final pour le championnat national.

En 1988, Smith est intronisé Temple de la renommée du football universitaire. Le 23 septembre 2006, avant le match à domicile contre Notre Dame, commémoration du 40e anniversaire du « Game of the Century », Michigan State retire officiellement et sous les acclamations de tout un stade, le no 95, numéro du maillot porté par Smith pendant toute sa carrière universitaire.

Professionnel (NFL)[modifier | modifier le code]

Smith est choisi en premier choix global lors de la Draft 1967 de la NFL par les Colts de Baltimore (le choix était initialement dévolu aux Saints de La Nouvelle-Orléans , mais ceux-ci échangeront ce choix contre le quarterback Gary Cuozzo (en) des Colts de Baltimore). Smith et son coéquipier, le running back Clinton Jones (en), seront choisis en no 1 et no 2 lors de cette Draft.

Il jouera neuf saisons au sein de la NFL au poste de defensive end. Lors des cinq premières années, il participe à deux Super Bowl. Les Colts, bien que désignés grandissimes favoris, perdent le Super Bowl III contre les Jets de New York mais, deux ans plus tard, remportent le Super Bowl V en fin de saison 1970. Smith y gagnera sa seule bague qu'il déclarera ne jamais porter eu égard à la terrible déception ressentie par lui et toute son équipe à la suite de la défaite en Super Bowl III[9].

Il se blesse lors de la pré-saison 1972 en heurtant un poteau en acier que la NFL utilisait à l'époque pour marquer les lignes de yards. Il manque ainsi toute la saison.

Il est transféré chez les Raiders d'Oakland après la saison de 1972 et terminé sa carrière chez les Oilers de Houston .

Il aura été sélectionné All-Pro à une reprise, All-Conference à deux reprises et participera à deux Pro Bowls.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté le football professionnel (fin des années 1970, début des années 1980), Smith entame une carrière d'acteur dans de petits films et des rôles à la télévision. Il deviendra assez célèbre pour son rôle de Moses Hightower dans les six premiers films de la série des Police Academy. Il joue également le pilote Arnold dans le film de 1983 Stroker Ace (en) avec Burt Reynolds, Ned Beatty, Jim Nabors et Loni Anderson. Il fait une apparition dans deux épisodes de la série à succès Mariés, deux enfants et apparaît dans de nombreuses séries américaines.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Le 3 août 2011, Smith est découvert mort par le gardien de sa maison à Los Angeles. Il est décédé d'une intoxication médicamenteuse aiguë au Phentermine (médicament utilisé pour la perte de poids). Son cœur pesait plus de deux fois celui d'un cœur humain moyen. Il avait 66 ans[10],[11],[12].

Le 24 mai 2016, il est annoncé que Smith avait souffert d'une maladie du cerveau soit d'une encéphalopathie traumatique chronique, maladie neurodégénérative affectant bon nombre d'anciens athlètes ayant évolué dans des sports de contact. Les résultats, publiés avec la permission de l'exécuteur testamentaire de la succession de Smith, ont été confirmés par des chercheurs du Ministère des Anciens Combattants, de l'Université de Boston et de la Concussion Legacy Foundation[13],[14],[15],[16].

Smith est le 90e sur 94) ancien joueur de NFL ayant été diagnostiqué atteint d'une encéphalopathie traumatique chronique par les chercheurs de l'Université de Boston. Selon la Concussion Legacy Foundation, sur une échelle de 1 sur 4 utilisée par les neuropathologistes, le cerveau de Smith avait atteint le 3e degré de cette échelle, les symptômes incluant des troubles cognitifs ainsi que des problèmes de jugement et de planification[13],[16].

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du Super Bowl V ;
  • Champion NFL 1968 ;
  • Pro Bowl : 1970, 1971 ;
  • First-team All-Pro : 1971 ;
  • 2× Second-team All-Pro : 1968, 1970 ;
  • Joueur homme de ligne de l'année désigné par l'UPI : 1966 ;
  • 2× Consensus All-American : 1965, 1966 ;
  • no 95 des Spartans de Michigan State retiré.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)http://www.msuspartans.com/genrel/093099aaa.html
  2. (en) Bubba Smith sur l’Internet Movie Database
  3. (en) « Former Two-Time All-American Bubba Smith Passes Away At Age 66 », sur msuspartans.com (consulté le 20 janvier 2015)
  4. a, b et c (en) « Local football legend Bubba Smith dies at 66 », sur beaumontenterprise.com (consulté le 20 janvier 2015)
  5. « Bubba Smith », Pro-Football-Reference.com (consulté le 20 janvier 2015)
  6. (en) « Bubba Smith obituary: NFL player turned beer pitchman dies at 66 », sur latines.com, Los Angeles Times, (consulté le 20 janvier 2015)
  7. a et b (en) « Justice: Bubba Smith made his mark in unique way », sur chron.com, Houston Chronicle (consulté le 20 janvier 2015)
  8. (en) « Bleacher Report », sur cnn.com, Bleacher Report (consulté le 20 janvier 2015)
  9. (en) « America's Game », NFL Films (consulté le 14 octobre 2012)
  10. "Bubba Smith, NFL star and 'Police Academy' actor, found dead at home", Los Angeles Times, 3 août 2011, consulté le 3 août 2011
  11. (en) « Bubba Smith Dead — 'Police Academy' Star Dies at 66 », sur tmz.com, (consulté le 3 août 2011)
  12. (en) « Bubba Smith dies of drug intoxication, coroner says », sur latimes.com, (consulté le 2 novembre 2011)
  13. a et b (en) Ken , Belson, « Bubba Smith, N.F.L. Star and Actor, Had C.T.E. », sur nytimes.com, New York Times, (consulté le 24 mai 2016)
  14. (en) A.J., Perez, « Former NFL player Bubba Smith had brain disease CTE when he died », sur usatoday.com, USA Today, (consulté le 24 mai 2016)
  15. (en) « Concussion group says Bubba Smith had CTE », sur espn.com, Associated Press, (consulté le 24 mai 2016)
  16. a et b (en) Nathaniel, Vinton, « NFL great Bubba Smith, who played Hightower in ‘Police Academy’ movies, had stage 3 CTE », sur nydailynews.com, NY Daily news, (consulté le 24 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]