Préfecture de Siguiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Préfecture de Siguiri
Préfecture de Siguiri
Mine de SAG
Administration
Pays Drapeau de la Guinée Guinée
Préfecture
Démographie
Population 724 631 hab. (2016)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 11° 25′ 20″ nord, 9° 10′ 11″ ouest
Superficie 1 550 000 ha = 15 500 km2
Localisation de Siguiri

La préfecture de Siguiri est une subdivision administrative de la région de Kankan, en Guinée. Son chef-lieu est la ville de Siguiri.

Elle est subdivisée en sous-prefectures: Siguiri-Centre, Bankon, Doko, Franwalia, Kiniébakoura, Kintinian, Maléa, Naboun, Niagassola, Niandankoro, Norassoba, Nounkounkan et Siguirini.

La ville abrite une grande usine d'or.

C'est aussi une grande ville touristique qui abrite de nombreux monuments historiques comme le fort Gallieni construit sur les ordres de Joseph Gallieni et le sosso bala, inscrit au patrimoine de l'UNESCO.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siguiri fut fondée par les frères Magassouba. Elle pris son essor économique à la fin des années 90 grâce à la fondation de la SAG: société aurifère de Guinée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Mosquée de Nounkounkan.jpg

Grande mosquée de la sous-préfecture de Nounkounkan

Siguiri palais de justice.jpg

Palais de justice de Siguiri

Mairie de Siguiri.jpg

Mairie de Siguiri

Population[modifier | modifier le code]

En 2016, le nombre d'habitants de la préfecture a été estimé à 724 631, selon une extrapolation officielle du recensement de 2014 qui en avait dénombré 687 002[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. République de Guinée, Institut national de la statistique, Annuaire statistique 2016, p. 53 [1]