Kissidougou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kissidougou
Kissidugu, Kissedougou
Kissidougou
Marché de Kissidougou
Administration
Pays Drapeau de la Guinée Guinée
Région Faranah
Préfecture Kissidougou
Géographie
Coordonnées 9° 11′ nord, 10° 06′ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Guinée
Voir sur la carte administrative de Guinée
City locator 14.svg
Kissidougou

Kissidougou est une ville de Guinée située à environ 600 kilomètres de la capitale Conakry, en région administrative de Faranah, et en région naturelle de Guinée forestière. C'est le chef-lieu de préfecture homonyme.

À Kissidougou et à Guéckédou on parle surtout le kissi, le malinké, le maninka. le lele, le kouranko...

Population[modifier | modifier le code]

La population de la ville de Kissidougou recensée en 1996 se montait à 66 028 personnes, et était estimée à 119 909 habitants en 2008 (soit une hausse moyenne annuelle de 5,10 % sur la période de 12 ans 1996-2008) [1]. Elle est de ce fait la sixième ville la plus peuplée du pays, après Conakry, Nzérékoré, Gueckedou, Kankan et Kindia, et juste avant Boké.

À partir d'une extrapolation du recensement de 2014 (RGPH3), la population de Kissidougou Centre a été estimée à 109 959 personnes en 2016[2].

Ce sont principalement des Kissi[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Griots du Kissidougou (vers 1900-1910).

Origine du nom kissidougou: du dialecte malinké ou maninkakan, le mot kissidougou derrive de deux vocables : kissi qui signifie (survie) et dou ou dougou qui signifie ( terre).<< La terre de survie>> ce nom est de Manden Mori ( grand frère de soundiata Keita) qui, après avoir chassé soundiata , sa maman sogolon et sa sœur sogolon klonkan du manding en 1222, était obligé de s'enfuir pour éviter la vengeance de son frère, alors que le retour de ce dernier était sollicité parmi les siens pour libérer le royaume de la domination dont il faisait l'objet de la part de soumaoro Kante de l'empire sosso,; soundiata Keita finit par revenir de Mena (R.Mali) où il était reçu par le roi Moussa tounkara, au manding en 1232. Manden -mory naturellement quitte le trône et fonce vers le sud en compagnie de ses fidèles et finit dans la fuite désespérée par se retrouver sur cette terre fertile à l'abri de toute e tantations éventuelles de soundiata Keita et ses alliés c'est ainsi qu'il dira à ses compagnons <<dougou ninyé mokô kissi yôro bô>> . d'où kissidougou où ils ont été rejoints par les chasseurs kouranko de Mara actuel( kerouané)

Personnalités nées à Kissidougou[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. World Gazetteer - Guinea : largest cities (en)
  2. République de Guinée, Institut national de la statistique, Annuaire statistique 2016, p. 51 [1]
  3. Denise Paulme, « La société kissi: son organisation politique », in Cahiers d'études africaines, 1960, p. 73, [lire en ligne]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]