Pita (Guinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pita.
Pita
Administration
Pays Drapeau de la Guinée Guinée
Région Région de Mamou
Préfecture Préfecture de Pita
Démographie
Population 15 000 hab.
Géographie
Coordonnées 11° 03′ 34″ nord, 12° 23′ 44″ ouest
Altitude 998 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Guinée

Voir sur la carte administrative de Guinée
City locator 14.svg
Pita

Pita est une ville de Guinée, en Afrique de l'ouest. Elle est située dans le massif du Fouta-Djalon. Cette région, aussi appelée Moyenne-Guinée, est principalement habitée par les Peuls.

Description[modifier | modifier le code]

Sur le plan administratif, c'est un chef-lieu de la préfecture de Pita est l'une des trois subdivision de la Région de Mamou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement Pita s'est constituée autour du village de Kigna après l'annexion du Fouta-Djalon dans l'empire colonial français d'Afrique[réf. nécessaire]. Kigna, habitée par le clan des Douyèbhè, faisait partie du diwal (province) de Timbi dans la partie centrale de l'empire théocratique du Fouta Djalon. Elle se trouve au centre de la Guinée. Elle est limitée au nord par Labé, à l'ouest par Télimélé, au sud par Kindia, et à l'est par la préfecture de Dalaba. Hormis les chefs-lieux de région, Pita est l'une des plus grandes villes du pays.

Pita est située à 998 mètres d'altitude sur la chaine montagneuse du Fouta-Djalon. Elle compte 15 000 habitants[réf. nécessaire] et est le chef-lieu de 12 sous-préfectures : Pita centre, Sintaly, Bantighel, Gongoré, Maci, Timbi-Touni, Timbi-Madina, Doghol-Touma, Ley-Miro, Bourouwal Tappé, Sangaréah et Ninguélandé. La préfecture compte plus de 300 000 habitants. Mais, à l'instar de tout le Fouta-Djalon et de la Guinée en général, les populations se sont exilées vers les grandes villes d'Afrique, d'Europe, et d'Amérique du Nord à la recherche de meilleures conditions économiques. C'est ce qui entraine la fuite des cerveaux.

Le jour de marché est le jeudi. Les principales activités économiques de la préfecture sont l'agriculture, l'élevage, le commerce et l'artisanat. la préfecture de Pita est en particulier le principal centre de production de pommes de terre connues sous le nom de « Belle de Guinée »[1]. Pita abrite l'un des plus grand barrage hydroélectrique (Kinkon) qui fut construit par les Chinois pendant la première république. Ce barrage dessert quatre grandes préfectures en électricité dont Pita, Labé, Dalaba et Mamou. On y trouve une chute très visitée par les touristes et très agréable à l'occurrence de la chute de Kinkon. On y trouve également le Séré djourdhé, un site de divertissement se trouvant dans la sous-préfecture de Bourouwal Tappé où se retrouve la jeunesse de la Moyenne-Guinée lors des différentes fêtes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Saliou Cherif Diallo, « Organisation de la production et du marché de pomme de terre en Guinée », FPFD, (consulté le 21 novembre 2010).