Ratoma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ratoma
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Région
Coordonnées
Fonctionnement
Statut

Ratoma est l'une des cinq communes constituant la ville de Conakry, capitale de la Guinée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ratoma est un mot Baga qui est le nom d'un arbuste qu'on y trouvais en abondance et les feuilles sont utilisée contre la gale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Ratoma possède un climat de savane de type Aw selon la classification de Köppen, avec une température annuelle moyenne de 27,3 °C et des précipitations d'environ 1 429,8 mm par an, beaucoup plus importantes en été qu'en hiver[1].

Population[modifier | modifier le code]

À partir d'une extrapolation du recensement de 2014 (RGPH3), la population de Ratoma a été estimée à 697 744 personnes en 2016[2].

Quartiers[modifier | modifier le code]

Cobaya, Dar-es-salam, Hamdalaye 1, Hamdalaye 2, Hamdalaye-mosquée, Kaporo-centre, Kaporo-rails, Kipé, Koloma 1, Koloma 2, Lambadji, Nongo, Ratoma-centre, Ratoma-dispensaire, demoudoulaye Simbaya-gare, Sonfonia-gare, Taouyah, Wanindara, Yattayah[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Décharge de minier Conakry

Santé[modifier | modifier le code]

Ambulance à Kipé.

La commune est dotée d'un centre médical communal (CMC).

Personnalités nées à Ratoma[modifier | modifier le code]

Problèmes et enjeux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Météo et climat : Ratoma », planificateur.a-contresens.net [1]
  2. République de Guinée, Institut national de la statistique, Annuaire statistique 2016, p. 51 [2]
  3. C. F, « Conakry et ses quartiers », sur conakry.blog.free.fr, (consulté le )