Star Wars: Commander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Star Wars
Commander
Image illustrative de l’article Star Wars: Commander

Éditeur Disney Interactive (2014-2019)
NaturalMotion (depuis 2019)
Développeur Disney Interactive

Date de sortie Monde 21 août 2014
Franchise Star Wars
Version 4.2.1.8486
Genre MMORTS
Mode de jeu Multijoueur
Plate-forme iOS, Android, Windows Phone, Windows
Média Téléchargement digital
Contrôle Écran tactile

Évaluation PEGI 7 (Violence légère)

Site web starwarscommander.com

Star Wars: Commander est un jeu vidéo de stratégie en temps réel massivement multijoueur, développé par Disney Interactive, filiale de Disney qui édite le jeu en 2014.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers

Dans une galaxie contrôlée par un Empire, une insurrection rebelle dirigée par la Princesse Leia Organa combat sans cesse pour libérer les peuples. Dans le même temps, le jeune fermier Luke Skywalker est initiée à la maîtrise de la Force, une capacité physiologique qui procure des pouvoirs surnaturels, par Obi-Wan Kenobi, un Maître Jedi. Aidé par deux contrebandiers, Han Solo et Chewbacca, Luke et Obi-Wan parte à la rescousse de la Princesse retenue captive par le Seigneur Noir des Sith du nom de Dark Vador sur l'Étoile de la mort, une base sidérale. Tandis qu'Obi-Wan affronte Dark Vador et meurt, Luke, Han et Chewbacca sauvent la Princesse. Une fois la mission achevée, les quatre personnages et l'Alliance rebelle établissent un plan pour détruire l'Étoile de la mort. La mission s'achève avec succès et Luke, Han et Chewbacca sont récompensés pour avoir apporté leur aide à l'Alliance rebelle[1].

L'Étoile de la mort n'étant pas la seule arme de l'Empire, ce dernier continue donc à pourchasser les rebelles à travers la galaxie grâce à ses destroyers. Une fois la nouvelle base de l'Alliance trouvée, les forces armées de l'Empire dirigées par Dark Vador lancent un assaut pour éliminer ses ennemis. Après avoir mené à bien la défense de la base, Luke Skywalker s'en va retrouver le Maître Jedi Yoda sur la planète Dagobah afin de poursuivre sa propre formation de Jedi. En même temps, Dark Vador tend un piège à Luke pour l'attirer vers lui et le convertir au côté obscur de la Force en ayant capturé ses amis. Une fois les deux individus confrontés, Dark Vador révèle à Luke que ce dernier est son fils. Au cours d'un duel, Luke se retrouve gravement blessé mais parvient à s'enfuir[2].

Han Solo est dorénavant détenu par Jabba the Hutt, un gangster. Leia se déguise en chasseur de primes (dont le prisonnier est Chewbacca) pour le sauver mais est découverte et capturée à son tour. C'est alors que Luke Skywalker, Chevalier Jedi part à leur secours. Cependant, lui aussi est capturé. Luke, Han et Chewbacca sont conduits dans une immense plante carnivore pour être éliminés mais ils parviennent à s'échapper grâce à une embuscade tendus par un vieil ami de Han, Lando Calrissian. Une fois hors de danger, l'Alliance rebelle les informe qu'elle connait une faille dans la nouvelle construction de l'Empire, une seconde Étoile de la mort. Un plan est établi pour la détruire mais il s'agit en réalité d'un piège fomenté par l'Empereur pour faire venir la flotte de l'Alliance et l'anéantir. Luke est une nouvelle fois confronté à son père, sous les yeux de l'Empereur mais il refuse de se soumettre, ce qui conduit l'Empereur à le torturer. Dark Vador empêche l'Emprereur de faire du mal à son fils et le tue[3].

Personnages

Le joueur peut décider de contrôler l'Alliance rebelle, une organisation fondée durant la Guerre des clones pour contrer les agissements de l'Empire et ramener la démocratie dans la galaxie[4]. Parmi les personnages jouables alliés de l'Alliance rebelle, il y a la Princesse Leia Organa, sénatrice impériale et l'une des dirigeantes de l'Alliance rebelle, c'est aussi la fille de Dark Vador[5]. Il y a aussi Han Solo et Chewbacca, deux contrebandiers travaillant ensemble[6],[7] et le jeune Jedi Luke Skywalker, fils de Dark Vador et frère de Leia[8]. Le joueur peut également décider de contrôler l'Empire galactique, une organisation qui règne en maître dans la galaxie. En choisissant ce côté, le joueur peut par exemple contrôler Dark Vador, un Seigneur Noir des Sith et ancien Jedi qui sert l'Empereur.

Histoire

Situé entre Star Wars : Un nouvel espoir et Star Wars : Le Retour du Jedi, le jeu plonge le joueur dans des champs de bataille où s'affrontent l'Empire galactique et l'Alliance rebelle[9].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le but du jeu est de construire et de développer une base, former des troupes, attaquer les bases d'autres joueurs tout en défendant la sienne. Le système de jeu est très proche du célèbre jeu clash of clans.

Le jeu possède une campagne solo accompagné d'un scénario permettant au novice de prendre le jeu en main tout en donnant une dimension narrative au jeu.

Développement[modifier | modifier le code]

Abandon de la plate-forme Windows Phone le 30/06/2017.

Le , Zynga signe un contrat avec Disney pour un nouveau jeu vidéo sur mobile Star Wars ainsi que la gestion de Star Wars: Commander[10].

Accueil[modifier | modifier le code]

De qualités graphiques intéressantes et évolutives et d'un mode de jeu quasi similaire à Clash-Of-Clan , et utilisant des unités et véhicules des films ou d'autres jeux, StarWarsCommander reste une solution attractive pour connaître l'univers "Legend" et "Officiel" de Star Wars.

Au PlayStore lui accorde une note de 4.3 sur 5 étoiles de satisfactions pour environ 953 000 avis, ainsi traduits : -4.4 pour la jouabilité. -4.5 pour les graphismes. -4.3 pour les commandes d'interactivités.

Il est à noter que le jeu est avant tout développé pour des unités performantes comme des PC, les tablettes Android et iOS de faibles puissances ou qui ont un Benchmark inférieur à 50 000 pts peuvent supporter des ralentissements 3D.

Il est possible via Facebook et son Gameroom de cloner le jeu -grâce à la sauvegarde- afin de l'utiliser sur PC ou MAC, le rendant ainsi fluide et dynamique.

Néanmoins, de nombreuses équipes du top 100 mondial ont relevé de très nombreux dysfonctionnements au staff de chez Disney/EA, rendant le jeu extrêmement limité lors de période de conflits sur les six planètes de l'univers de jeu. des adversaires non trouvés, des adversaires trop forts, ou juste inexistants, des bases créées par les développeurs sans aucune ressource ; ainsi qu'en Guerre En Escouade, un décalage important lors du matchmaking entre les équipes qui s'affrontent. Ainsi les joueurs pointent du doigt les compensations ridicules du développeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Star Wars: Episode IV A New Hope » (consulté le 25 août 2016)
  2. « Star Wars: Episode V The Empire Strikes Back » (consulté le 25 août 2016)
  3. « Star Wars: Episode VI Return of the Jedi » (consulté le 25 août 2016)
  4. « Rebel Alliance », sur StarWars.com (consulté le 25 août 2016)
  5. « Star Wars: Commander », sur StarWars.com (consulté le 25 août 2016)
  6. « Han Solo », sur StarWars.com (consulté le 26 août 2016)
  7. « Chewbacca », sur StarWars.com (consulté le 26 août 2016)
  8. « Luke Skywalker », sur StarWars.com (consulté le 26 août 2016)
  9. (en-US) « Star Wars™: Commander | » (consulté le 25 août 2016)
  10. (en) Mar A. Cherney, « Zynga to partner with Disney for new 'Star Wars' mobile game », sur MarketWatch, (consulté le 24 mars 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]