Stéphane Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stéphane Marie
Image illustrative de l’article Stéphane Marie
Stéphane Marie à Saint-Pierre-d'Arthéglise, août 2016.

Date de naissance (60 ans)[réf. souhaitée]
Lieu de naissance Barneville-Carteret (Manche)
Lieu de résidence Saint-Pierre-d'Arthéglise
Nationalité Drapeau de la France Français
Langue Français
Années d'activité Années 1980 - aujourd'hui
Émissions Silence, ça pousse !
Chaîne France 5

Stéphane Marie, né le 28 septembre[réf. souhaitée] 1960 à Barneville-Carteret dans la Manche, est un animateur de télévision et auteur français.

Depuis 1998, il anime un magazine hebdomadaire consacré au jardinage, d'abord sur La Cinquième puis sur France 5, sous le nom de Silence, ça pousse ! . En parallèle, il écrit plusieurs ouvrages sur le jardin et les plantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1960[1] à Barneville-Carteret dans la Manche[2],[3], Stéphane Marie ne s'intéresse qu'à l'art et la décoration lors de sa scolarité. Il part à Caen pour faire un CAP de tapissier-décorateur. Il étudie aussi six ans aux Beaux-Arts d'Orléans[4] dont il sort avec le diplôme national supérieur d'éducation plastique[1].

Après ses études, il se tourne vers le théâtre et la scénographie. Pendant douze ans, il s'occupe des décors et des costumes[1],[5].

Au début des années 1990[1], il récupère la maison de son oncle (La Maubrairie)[6],[7],[8]située à Saint-Pierre-d'Arthéglise[3]. Il se met alors à entretenir son terrain et se passionne pour le jardinage[1].

En 1998, il peut enfin allier sa nouvelle passion à son travail en rejoignant l'équipe d'un magazine hebdomadaire consacré au jardinage rebaptisée Silence, ça pousse! sur La Cinquième. Lorsque cette dernière devient France 5 en 2002. Il est également le rédacteur en chef du programme qu'il co-anime avec Noëlle Bréham[5] de 2002 à 2015[9], Caroline Munoz[10] de 2015 à 2016 et Carole Tolila[11] depuis 2016. Le magazine est tourné dans son propre jardin de 2 000 m2[12].

Dans le prolongement de son activité télévisuelle, il écrit plusieurs livres sur l'aménagement du jardin[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

La rosiériste Dominique Croix lui dédie en 2020 un rosier liane aux fleurs simples rose tyrien du nom de 'Stéphane Marie', issu de 'Ghislaine de Féligonde' x Rosa chinensis 'Sanguinea'[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Biographie de Stéphanie Marie », sur le site de France 5 (consulté le 8 septembre 2015).
  2. « Personnalités liées à Barneville-Carteret », sur le site de la commune Barneville-Carteret (consulté le 8 septembre 2015).
  3. a et b « Le printemps triomphe chez le jardinier de la télé », sur revuenews.com, .
  4. Jean-Jacques Lerosier, « Silence, ça pousse... tout seul dans son Cotentin », sur le site d'Ouest-France, .
  5. a b et c « Biographie de Stéphane Marie », sur le site de Première
  6. « Visite du jardin de l'émission Silence, ça pousse ! à Saint Pierre d'Arthéglise », sur Office de Tourisme de la Côte des Isles, (consulté le 10 mai 2016).
  7. « Artisan Jardinier - jardinier paysagiste Marseille La Maubrairie visite du jardin de Stéphane Marie », sur garden-party.eu, (consulté le 10 mai 2016).
  8. « Article sur Silence, ça pousse ! » sur revuenews.com du 7 avril 2011.
  9. Kevin Boucher, « Silence, ça pousse ! : Noëlle Bréham quitte Stéphane Marie pour France Inter », sur PureMédias, .
  10. « Parcours - CAROLINE MUNOZ », sur carolinemunoz.fr (consulté le 29 janvier 2019).
  11. « Carole Tolila - La biographie de Carole Tolila avec Gala.fr », sur gala.fr (consulté le 29 janvier 2019).
  12. Florence Batisse-Pichet, « Silence, ça pousse : où vit Stéphane Marie ? », sur cotemaison.fr, .
  13. L'Ami des jardins, juillet 2020, n° 116, page 10.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]