École supérieure d'art et de design d'Orléans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

École supérieure d’art et de design d’Orléans
Image illustrative de l’article École supérieure d'art et de design d'Orléans
École supérieure d'art et de design d'Orléans
Logo de l’ÉSAD Orléans
Généralités
Création 1787
Pays France
Académie Orléans-Tours
Coordonnées 47° 54′ 10″ nord, 1° 54′ 39″ est
Adresse 14 rue Dupanloup
45000 Orléans
Site internet https://esadorleans.fr
Cadre éducatif
Réseau écoles d’art en France
Type Établissement public de coopération culturelle
Pouvoir organisateur Ministère de la Culture
Présidente Béatrice Barruel
Directeur Emmanuel Guez
Population scolaire 300
Enseignants 50
Niveau Bac+3, Bac+5
Formation DNA diplôme national d'arts / grade Licence

DNSEP diplôme national supérieur d'expression plastique / grade Master

Options Option design, quatre mentions :

« Design visuel et graphique » « Design objet et espace » « Design des communs » « Design des médias »

Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Orléans
(Voir situation sur carte : Orléans)
Point carte.svg

L’École supérieure d’art et de design d’Orléans ou ÉSAD Orléans, est un établissement d'enseignement supérieur public français institué sous forme d'établissement public de coopération culturelle situé à Orléans dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

Elle accueille des étudiants après le bac et délivre des diplômes nationaux jusqu'au grade Master. Elle fait partie du réseau des écoles d’art en France[1]. L’école accueille annuellement environ 300 étudiants sous la responsabilité d’une équipe pédagogique de 50 enseignants[2].

L'école a successivement porté les noms d’École gratuite de dessin de la ville d’Orléans, d’École des beaux-arts puis d’Institut d'arts visuels (IAV)[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ÉSAD Orléans est l'héritière de l'ancienne « École gratuite de dessin de la ville d’Orléans », qui existe depuis 1787. Devenue « École des Beaux-Arts », puis « Institut d'arts visuels » (IAV) en 1976. L’École a depuis longtemps introduit le design dans son cursus[3].

Depuis le , l'école est dirigée par Emmanuel Guez.

Statut[modifier | modifier le code]

L’ÉSAD Orléans est située au 14, rue Dupanloup, à proximité de la cathédrale Sainte-Croix, du musée des beaux-arts et de l'hôtel de ville. Ses locaux actuels ont été dessinés par l'architecte français Guillaume Gillet, également architecte de l'Église Notre-Dame de Royan.

Au , l'Institut d'arts visuels prend le nom d'« École supérieure d'art et de design d'Orléans» et acquiert le statut d'établissement public de coopération culturelle. Ce statut autonome était nécessaire pour s'inscrire dans le système européen. L'établissement public est financé en grande majorité par Orléans Métropole et est sous tutelle pédagogique du Ministère de la Culture.

Cursus et enseignements[modifier | modifier le code]

L'école délivre des diplômes nationaux reconnus par le ministère de la Culture :

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Directeurs[modifier | modifier le code]

Anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Lucien Fleury (1928-2004) de 1965 à 1996

Anciens élèves notoires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'école : l'École Supérieure d'Art et de Design d'Orléans », sur étapes:, (consulté le )
  2. « Livret de l'étudiant⋅e ESAD Orléans », sur livret2020.esadorleans.fr (consulté le )
  3. a et b 02 38 79 24 67 et Site internet, « L'école supérieure d'art et de design (ESAD) », sur Orléans métropole (consulté le )
  4. a et b Le registre national de certification professionnelle délivre les niveaux de certification sur une échelle de I à V. Le plus élevé est le niveau I.
  5. Robert SIRE, Louis-Joseph Soulas. Sa vie et son temps, AGMT Editions, , 256 p. (ISBN 979-10-699-5549-3, lire en ligne)
  6. Centre France, « Street art - Où voir les graffitis de M. Chat à Orléans ? Baladez-vous à travers notre carte interactive », sur www.larep.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]