Stéphane Breton (cinéaste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stéphane Breton et Breton (homonymie).
Stéphane Breton
Description de cette image, également commentée ci-après
Stéphane Breton dans le transsibérien
Naissance à Paris, France.
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession cinéaste photographe ethnologue
Site internet stephane-breton.com

Stéphane Breton est un cinéaste, photographe et ethnologue français, né en 1959 à Paris (France)[1].

Il est directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Breton a vécu dans les hautes-terres de Nouvelle-Guinée, dans la province indonésienne de Papua, où il a fait une recherche de terrain ethnographique de plusieurs années[réf. nécessaire].

Il a fondé et dirigé au musée du quai Branly une collection de films documentaires intitulée L'Usage du monde, produite par Les Films d'ici et Arte[2],[3].

Maître de conférences, puis directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il enseigne l’anthropologie et le cinéma documentaire[4]. Spécialiste de l’ethnologie de la Mélanésie, Stéphane Breton a été membre du Laboratoire d’anthropologie sociale (CNRS - EHESS - Collège de France)[5]. Il est désormais membre du Centre de recherches sur les arts et le langage (CNRS-EHESS), dont il est également le directeur[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Les films de Stéphane Breton ont pour la plupart été produits par Serge Lalou, Les Films d'ici[6]. Ils sont montés avec Catherine Rascon[réf. nécessaire].

  • 1994 : Un dieu au bord de la route – film documentaire, produit par Les Films d’ici, diffusé sur Arte (52 min – Nigéria).
  • 2001 : Eux et moi – film documentaire, produit par Serge Lalou, Les Films d’ici, diffusé sur Arte[7] (63 min – Nouvelle-Guinée).
Eux et moi
  • 2003 : Le Ciel dans un jardin – film documentaire, produit par Serge Lalou, Les Films d’ici, diffusé sur Arte[8] (62 min – Nouvelle-Guinée).
Le ciel dans un jardin
  • 2005 : Un été silencieux – film documentaire, produit par Serge Lalou, Les Films d’ici, diffusé sur Arte[9] (52 min – Kirghizstan).
Un été silencieux
Le monde extérieur
Nuages apportant la nuit
La maison vide
La montée au ciel
  • 2014 : Quelques jours ensemble – film documentaire, produit par Serge Lalou, Les Films d’ici, diffusé sur Arte (90 min – Russie).
Quelques jours ensemble
  • 2014 : Les Disparus – installation vidéo, (7 min – Russie).
  • 2014 : Les Forêts sombres – film documentaire, produit par Serge Lalou, Les Films d’ici et le CNRS audiovisuel, diffusé sur France 5 (52 min, Russie).
  • 2015 : Chère humaine – film expérimental, produit par Quark productions, diffusé sur La Lucarne, Arte (40 min).
  • 2017 : Filles du feu – film documentaire, sorti en salles, produit par Quark productions et Arte cinéma (80 min, Syrie).

Production de films[modifier | modifier le code]

Stéphane Breton a fondé et dirigé la collection de films documentaires L’usage du monde, produite avec Serge Lalou - Les Films d'ici, Arte et le musée du quai Branly[réf. nécessaire]. Il en a été le directeur artistique. La collection a pris fin en 2010 après la réalisation de six films[réf. nécessaire].

Cette collection de six films se veut une mémoire de l’humanité locale à l’aube du XXIe siècle, tournée dans les plis et les ourlets du monde moderne à la manière de ce qu’Albert Kahn avait entrepris au début du siècle précédent avec Les archives de la planète en envoyant photographes et cinéastes aux quatre coins du monde. Ces films ont été diffusés sur Arte en 2010[2] et édités dans un coffret DVD[12].

Liste de films produits
  • 2007 : Les Hommes de la forêt 21 (un chantier forestier du Gabon) – un film de Julien Samani.
  • 2008 : Lumière du Nord (un village du nord de la Russie) – un film de Sergueï Loznitsa.
  • 2008 : L’Argent du charbon (des camionneurs vendant du charbon sur les routes de Chine) – un film de Wang Bing.
  • 2008 : La Maison vide (un village du Nouveau-Mexique) – un film de Stéphane Breton.
  • 2009 : La Montée au ciel (un village du Népal) – un film de Stéphane Breton.
  • 2010 : Il nous faut du bonheur (une vieille femme russe exilée au Kurdistan irakien) – un film d’Alexandre Sokourov et Alexeï Jankowski.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • En 2005, Stéphane Breton reçoit pour Le Ciel dans un jardin le prix du meilleur documentaire de l’année décerné par la Société civile des auteurs multimédia [13].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2006-2007 : commissaire général de Qu’est-ce qu’un corps ? exposition d’anthropologie au musée du quai Branly[14] (avec la collaboration de Michèle Coquet, Michael Houseman, Jean-Marie Schaeffer, Anne-Christine Taylor et Eduardo Viveiros de Castro).
  • 2010-2011 : commissaire de Dans le blanc des yeux, masques primitifs du Népal, exposition d’anthropologie au musée du quai Branly (avec la collaboration de Marc Petit) [15].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1989 : La Mascarade des sexes, Calmann-Lévy, (essai d’anthropologie) – (ISBN 2702118313).
  • 1991 : Les Fleuves immobiles, Calmann-Lévy, (récit de voyage en Nouvelle-Guinée) – (ISBN 2702120334).
  • 1991 : Des hommes nommés brume (avec Jean-Louis Motte), Arthaud, (album de photos et récit de voyage en Nouvelle-Guinée) – (ISBN 2700309596).
  • 2005 : Télévision, Grasset (puis en Poche, collection « Pluriel »), (essai d’analyse et de critique du langage télévisuel reprenant ses chroniques mensuelles dans Esprit) – (ISBN 2012792901).
  • 2006 : Qu’est-ce qu’un corps ? Musée du quai Branly & Flammarion, (essai d’anthropologie accompagnant l’exposition dont Stéphane Breton a été le commissaire général, ouvrage réalisé avec la collaboration de Michèle Coquet, Michael Houseman, Jean-Marie Schaeffer, Anne-Christine Taylor et Eduardo Viveiros de Castro) – (ISBN 2915133174).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]