Stéphane Audoin-Rouzeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stéphane Audoin-Rouzeau
Portrait de Stéphane Audoin-Rouzeau

Stéphane Audoin-Rouzeau en 2010

Biographie
Naissance
à Paris
Nationalité France Français
Père Philippe AudoinVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Titres Professeur des universités
Profession HistorienVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur École des hautes études en sciences socialesVoir et modifier les données sur Wikidata
Travaux
  • Thèse de doctorat, Les Soldats français pendant la Guerre de 1914-1918 d'après les journaux de tranchées : une étude des mentalités (1984)
  • Les combattants des tranchées (1986)
  • L'enfant de l'ennemi 1914-1918 (1995)
Approche histoire des mentalités
Distinctions Chevalier de la Légion d'honneur‎ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Stéphane Audoin-Rouzeau, né le , est un historien français.

Il est directeur d’études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et président du Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne, dans la Somme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Philippe Audoin, écrivain surréaliste proche d'André Breton et le frère de Frédérique Audoin-Rouzeau alias Fred Vargas, archéozoologue et romancière, ainsi que de l'artiste peintre Joëlle Audoin-Rouzeau alias Jo Vargas.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En 1984, il soutint sa thèse de doctorat sur Les Soldats français pendant la Guerre de 1914-1918 d'après les journaux de tranchées : une étude des mentalités (385 pages) sous la direction de Jean-Jacques Becker.

Il enseigna l'histoire contemporaine à l'Université de Clermont-Ferrand puis à l'Université de Picardie Jules-Verne (UPJV) à Amiens. Il est depuis directeur d’études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Apport à l'histoire de la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Avec Jean-Jacques Becker, président d'honneur du Centre de recherche de l'Historial, et Annette Becker, Stéphane Audoin-Rouzeau a fortement contribué à renouveler l'historiographie de la Première Guerre mondiale. Il a défini avec d'autres historiens français, allemands et anglais le concept de « consentement » pour expliquer le fait que les populations européennes et les troupes aient massivement soutenu le déclenchement du conflit et soutenu le terrible effort de guerre des différents États belligérants, sans qu'il y ait de mouvements de révolte ou de contestation, excepté les vagues de mutineries de l'année 1917.

Un personnage de roman[modifier | modifier le code]

Il a inspiré le personnage de Lucien Devernois à sa sœur romancière dans Debout les morts : Lucien est comme lui un spécialiste de la Première Guerre mondiale, mèche noire en bataille, à l'inépuisable logorrhée[1].

Décoration[modifier | modifier le code]

Publications (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

  • Les combattants des tranchées, Paris, Armand Colin, 1986.
  • 1870 : la France dans la guerre, Paris, Armand Colin, 1989.
  • La guerre des enfants 1914-1918 : essai d'histoire culturelle, Paris, Armand Colin, 1993
  • L'Enfant de l'ennemi 1914-1918, Aubier, coll. « Historique », 1995, Paris.
  • La France, la nation, la guerre : 1850 - 1920, avec Jean-Jacques Becker, Sedes, 1996.
  • La Grande Guerre : 1914-1918, avec Annette Becker, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard » (no 357), Paris, 1998 (nouvelle édition en 2013).
  • 14-18 : retrouver la guerre, avec Annette Becker, Gallimard, 2000.
  • Cinq deuils de guerre 1914-1918, Éditions Noesis, 2001, Paris.
  • Un regard sur la Grande Guerre - Photographies inédites du soldat Marcel Felser, préfacées et commentées par Audoin-Rouzeau, Larousse, 2002.
  • La Violence de guerre : 1914-1945 : approches comparées des deux conflits mondiaux, textes de Henriette Asséo, Stéphane Audouin-Rouzeau, Omer Bartov… [et al.] , sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau, Annette Becker, Christian Ingrao et Henry Rousso, Bruxelles et Paris, Éd. Complexe, Paris, IHTP, CNRS, 2002.
  • Encyclopédie de la Grande Guerre 1914 - 1918, collectif sous la direction de Jean-Jacques Becker et Stéphane Audoin-Rouzeau, Éditions Bayard, 2004.
  • L'Enfant ennemi, l'enfant de l'ennemi, pendant la Grande Guerre, Mercure de France, automne 2004.
  • Combattre : une anthropologie historique de la guerre moderne (XIXe-XXIe siècle), Seuil, 2008.
  • Les Armes et la chair : trois objets de mort en 14-18, Armand Colin, 2009.
  • Quelle histoire : un récit de filiation (1914-2014), « Hautes Etudes » EHESS, Gallimard, Seuil, 2013, 146 p. (ISBN 978-2-02-110445-5)
  • Quelle Histoire, suivi d'un texte inédit "Du côté des femmes" Points Histoire , 2015
  • Une initiation, Rwanda 1994-2016 Seuil, janvier 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :