Spintires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Spintires
Image illustrative de l'article Spintires

Éditeur Just For Games
Focus Home Interactive (Mud Runners)
Développeur Oovee Game Studio

Date de sortie
[1]
Genre Simulation, aventure
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Média CD
Langue Multilingue
Contrôle Clavier, manette, volant

Évaluation PEGI : 3 ?
USK : 0 ?
Moteur Havok

Site web http://www.spintires.com

Spintires est un jeu vidéo de simulation de camion tout-terrain et d'aventure développé par Oovee Game Studio et édité par Just For Games sorti en 2014.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le joueur conduit divers véhicules tout-terrain russes des années 1980 et 1990 dans 6 cartes disponibles directement dans le jeu (Côte, Plaines, La colline, Traversée de la rivière, Flood et Volcan), représentant la Russie. Le but est de transporter du bois d'un point A à un point B. La particularité du jeu est que les véhicules n'étant pas équipés de GPS, on a l'obligation de se servir d'une boussole et d'avoir un bon sens de l'orientation. Les cartes possèdent de très nombreux endroits boueux, où les véhicules s'embourbent souvent.

Création d'une partie[modifier | modifier le code]

Lors de la création d'une partie il faut choisir une carte et des véhicules de départ en respectant certaines conditions. Chaque véhicule et chaque carte possède un certain nombre de points d'équilibrages (ou étoiles) et pour créer une partie il faut que la somme des nombres d'étoiles des véhicules choisis soit inférieure ou égale au nombre d'étoiles de la carte. Si cette condition n'est pas respectée on peut quand-même créer la partie mais les succès seront désactivés.

Fin d'une partie[modifier | modifier le code]

Pour finir une partie il faut livrer assez de bois aux différents points de livraison de la carte. Les cartes peuvent avoir un ou plusieurs points de livraisons.

Cartes[modifier | modifier le code]

  • Côte
  • Plaines
  • La colline
  • Traversée de la rivière
  • Flood
  • Volcan

Véhicules[modifier | modifier le code]

Cette section relève du guide pratique, ce qui n'est pas de nature encyclopédique (mai 2017).

Véhicules disponibles[modifier | modifier le code]

Contrôle des véhicules[modifier | modifier le code]

La conduite des véhicules se fait de manière classique pour un jeu (clavier, manette ou volant). Le passage des vitesses peut se faire manuellement ou automatiquement en fonction du choix du joueur. La spécificité de Spintires est d'offrir au joueur la possibilité d'activer ou non les modes Toutes roues motrices et Blocage du différentiel.

Toutes roues motrices[modifier | modifier le code]

Lorsque le mode Toutes roues motrices est activé par le joueur, toutes les roues du véhicules deviennent motrices et la traction est donc améliorée. Dans le cas contraire les véhicules n'ont que 2 ou 4 roues motrices. L'option entraîne une hausse de la consommation de carburant mais peut être activée ou désactivée en plein jeu par la simple pression d'une touche. Il faut donc l'utiliser à bon escient et notamment pour se sortir de la boue.

Exceptions :

Blocage du différentiel[modifier | modifier le code]

Le Blocage du différentiel oblige toutes les roues du véhicules à tourner à la même vitesse : cela évite à certaines roues de patiner et donc de supprimer la motricité des autres. Cette option est très utile, voire indispensable, pour se sortir de terrains boueux mais garder le différentiel bloqué en dehors de la boue peut endommager le véhicule. Le blocage entraîne lui aussi une augmentation de la consommation de carburant et peut lui aussi s'activer ou se désactiver en plein jeu.

Exceptions :

Dégâts & Carburant[modifier | modifier le code]

Pour rouler normalement, il faut veiller aux jauges de carburant et de dégâts.

La quantité de carburant disponible dans le réservoir du camion diminue plus ou moins vite en fonction de la conduite et du terrain. Il est possible de ravitailler un véhicule en se rendant dans une pompe à carburant ou grâce aux équipement d'autres camions qui peuvent contenir du carburant (remorque citerne, ...). Chaque véhicule a un réservoir de taille différente.

Les véhicules peuvent encaisser un certain nombre de dégâts avant que le moteur ne s’arrête. Par exemple, un véhicule qui peut encaisser 500 points de dégâts sortira du garage avec une jauge à 500 points et cette jauge diminuera à chaque dégât subi par le camion : lorsque celle-ci arrive à 0 le moteur s’arrête. Les sources de dégâts sont multiples : choc contre un objet ou un autre véhicule, camion qui prend l'eau,... Différents véhicules peuvent encaisser plus ou moins de dégâts et il est possible de réparer les véhicules en se rendant dans un garage (débloqué) ou grâce aux équipements d'autres camions.

Lorsque qu'un véhicule se retourne le moteur cale et il est impossible de le redémarrer sans avoir remit le véhicule droit (Mais le camion ne s'endommage pas).

Equipements[modifier | modifier le code]

Les équipements peuvent être installés sur un véhicule lorsqu'il est dans un garage (débloqué). Il peut s'agir de remorques (ou semi-remorques) ou d'éléments se fixant directement sur le châssis du véhicule. Chaque équipement possède des avantages qui sont de pouvoir contenir :

  • Du bois : Pour le transporter aux points de livraison (Le bois doit être chargé par le joueur)
  • Du carburant : pour ravitailler d'autres véhicules (Lors de leur installation les équipements ne contiennent pas de carburant et il faut les remplir dans une station)
  • Des points de réparation : qui permettent de réparer d'autres véhicules.
  • Des points de garage : qui permettent de débloquer les garages.

Liste des équipements :

Nom Code Lieu d'installation Capacité

en bois

Points de

réparation

Capacité en

carburant (en L)

Points de

garage

Coffre CO Toit du UAZ-469 0 200 0 0
Pot d’échappement frontal PF Sous le par-choc frontal du Ural-4320 0 0 0 0
Eclairage supplémentaire ES Toit d'un camion 0 0 0 0
Protection de cabine PC Cabine d'un camion 0 0 0 0
Roue de secours RS Châssis d'un camion 0 100 0 0
Roue de secours (KrAZ) RK Protection de cabine du KrAZ-255 0 100 0 0
Sellette d'attelage SA Châssis d'un camion 0 0 0 0
Sellette d'attelage (MAZ) AM Châssis du MAZ-7310 0 200 0 0
Remorque citerne RC Sellette d'attelage 0 0 3200 0
Citerne de carburant CC Châssis d'un camion 0 0 1200 0
Semi-Remorque utilitaire SU Sellette d'attelage 0 1200 900 0
Remorque utilitaire RU Attelage à l'arrière 0 600 400 0
Attache utilitaire AU Châssis d'un camion 0 800 0 0
Attache utilitaire (ZIL) AZ Châssis du ZIL-130 0 300 400 1
Attache utilitaire (MAZ) UM Châssis du MAZ-7310 0 400 0 0
Attache utilitaire (GAZ) UG Châssis du GAZ-66 0 400 0 0
Remorque RE Attelage à l'arrière 2 0 0 0
Remorque bâchée RB Attelage à l'arrière 0 0 0 2
Semi-Remorque bâchée SR Sellette d'attelage 0 0 0 4
Remorque outils de garage RO Attelage à l'arrière 0 300 0 1
Benne BE Châssis d'un camion 2 0 0 0
Benne bâchée BB Châssis d'un camion 0 0 0 2
Support à bois SB Châssis d'un camion 0 0 0 0
Support de grue SG Châssis d'un camion 0 0 0 0
Base de grue BG Par-choc frontal du Ural-4320 0 0 0 0
Plateau à bois avec grue PG Châssis d'un camion 2 0 0 0
Plateau à bois PB Châssis du MAZ-7310 4 0 0 0
Support de rondins moyens SM Attelage sur Support à bois ou Support de grue 4 0 0 0
Support de rondins longs SL Attelage sur Support à bois 6 0 0 0
Grappin GP Arrière du Kirotevs K-700 0 0 0 0

Tableau comparatif[modifier | modifier le code]

Points d'équilibrage (étoiles) Essieux (en partant de l'avant) Possibilité d'avoir toutes les roues motrices Différentiel Nombre de rapports de la boite de vitesses Temps de démarrage du moteur (en s) Masse du véhicule (en T) Capacité du réservoir de carburant (en L) Points de dégâts que peut subir le véhicule avant d'être en panne Equipement(s) pouvant être installé(s)
Ural-4320 3 Oui Bloquable 5 2,2 9 270 600 BE, SB, CC, BB, SA, AU, SM, RC, RE, SR, RB, SU, RU, RS, SG, BG, PF
KrAZ-255 3 Oui Bloquable 5 3 12 330 600 RS, BE, SB, PG, CC, ES, PC, RK, BB, SA, AU, RC, SM, SL, RE, SR, RB, SU, RU
MAZ-535 4 Oui Toujours bloqué 3 3,2 19 500 800 BE, SB, PG, BB, AU, SA, SM, RC, SL, RE, RB, RU, SG
MAZ-7310 5 Oui Toujours bloqué 3 3,2 20 800 1000 ES, PB, AM, UM, RC
ZIL-130 1 Non Bloquable 5 2 4 220 400 SA, RC, SU, RU, AZ, RE, RB, RO, BE
UAZ-469 1 Oui Bloquable 5 1,7 1,6 80 300 CO
Kirovets K700 4 Oui Toujours bloqué 4 0,6 14 400 600 GP, PC
KamAZ 6520 2 Non Bloquable 5 0,8 12 350 600 BE, SB, PG, CC, ES, BB, SA, AU, SM, RC, RE, SR, RB, SU, RU, RS
KamAZ 6522 3 Oui Bloquable 5 0,8 12 350 600 BE, SB, PG, CC, ES, BB, SA, AU, SM, RC, RE, SR, RB, SU, RU, RS
GAZ-66 2 Oui Toujours bloqué 5 0,8 3,6 160 400 RS, UG, RO
Couleur Signification
L'essieu est inexistant
L'essieu est toujours moteur
L'essieu n'est jamais moteur
L'essieu est moteur seulement en mode Toutes roues motrices

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Mode Simplifié[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, ce mode de jeu est le plus simple et permet donc certaines libertés :

Mode Simulation[modifier | modifier le code]

Ce mode de jeu est plus réaliste que le précédent et pourrait s'apparenter à de la simulation pure. Certaines restrictions s'appliquent donc :

Mode Multijoueur[modifier | modifier le code]

Le mode multijoueur permet aux différentes personnes (avec un maximum de 4 joueurs) de remplir des missions ensemble. Cela peut être très utile, notamment lorsque l'un des véhicules est enlisé : un autre joueur peut alors tirer le premier avec un treuil.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

  • Canard PC : « ...avec une bande de potes capables de s'entraider et l'adjonction de mods qui commencent à voir le jour, Spintires peut avoir ce charme, étrange et incompréhensible, des jeux complétement barrés. » (Guy Moquette)[2]
  • Jeuxvideo.com : 14/20[3]

Ventes[modifier | modifier le code]

En septembre 2017, le jeu s'était écoulé à plus d'1 million d'exemplaires[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SPINTIRES Camions Tout-Terrain Simulator », sur jeuxvideo.com
  2. Guy Moquette, Spintires : Victime de la mud, 16 juillet 2014, Canard PC n°301, p. 19.
  3. Mr-White-Jr, Test de Spintires, 27 juin 2014, Jeuxvideo.com.
  4. News : Focus se roule dans la boue, Canard PC n°365, 1er septembre 2017, p.5.