Sous les yeux d'Occident

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sous les yeux d'Occident
Réalisation Marc Allégret
Scénario H. G Lustig
Hans Wilhelm
d'après le roman de
Joseph Conrad
Acteurs principaux
Sociétés de production Productions André Daven
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 95 minutes
Sortie 1936

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sous les yeux d'Occident est un film français réalisé par Marc Allégret, sorti en 1936, adapté du roman éponyme de Joseph Conrad paru en 1911 (Under Western Eyes).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un pays d'Europe Centrale, le Premier Ministre vient d'être assassiné, nouvelle accueillie avec enthousiasme par un groupe d'étudiants révolutionnaires. Razumov, lui, ne s'intéresse qu'à ses études ; mais l'assassin, Heldin, est un de ses anciens camarades de faculté et se réfugie chez lui, confiant en sa loyauté. Croyant Heldin repéré par la police, Razumov tente d'obtenir de l'aide mais il est trahi et Heldin est arrêté et exécuté.

Sous la pression du chef de la police, Razumov est contraint de se rendre en Suisse pour infiltrer le groupe révolutionnaire auquel appartenait Heldin. Il y est accueilli en héros. Écœuré par son double jeu, il tente de se suicider mais il est sauvé par un membre du groupe, Nathalie, la sœur de Heldin.

Quand la jeune femme est sur le point d'être arrêtée au cours d'une mission, il tue le policier chargé de le surveiller et alerte les révolutionnaires qui peuvent alors la sauver. De plus en plus rongé par le remords, il avoue son véritable rôle ; Lespara, le chef, le laisse partir, mais il est abattu par l'un des révolutionnaires, Nikita. Razumov l'en remercie avant de mourir.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]