Solanum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Solanum (les morelles) a donné son nom (dont l'étymologie, peut-être dérivée du verbe « soulager » en latin, reste incertaine) à la famille des Solanacées, dont il est l'un des principaux représentants.

Ce genre botanique comporte :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Solanum apparaît chez Pline l'Ancien qui désigne probablement la Strychnos cultivé, à savoir Solanum nigrum. Il pourrait dériver du latin sol, « soleil », sans qu'on en connaisse la raison car les espèces ne sont pas connues pour être héliophiles. Une autre hypothèse est qu'il vienne du latin solare, « soulager », en référence aux propriétés émollientes et adoucissantes des racines[1]. Le nom vernaculaire de morelle vient du latin médiéval maurella, littéralement « petit maure », en référence à la baie noire comme un Maure de S. nigrum[2].

Caractéristiques du genre[modifier | modifier le code]

Ce genre botanique, très important dans la nature, compte environ 1 500 espèces[3].

Il comporte des plantes herbacées ou des arbustes à feuilles généralement alternes, parfois opposées.

L'inflorescence est une cyme, le plus souvent unipare.

Les fleurs sont hermaphrodites, à corolle étoilée avec de cinq à huit pétales souvent réfléchis (retournés vers l'arrière).

Les étamines saillantes forment un cône autour du gynécée.

L'ovaire est supère.

Les fruits sont des baies.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Planche botanique de la morelle noire.

Plantes envahissantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Umberto Quattrocchi, CRC World Dictionary of Plant Names. Common Names, Scientific Names, Eponyms. Synonyms, and Etymology, CRC Press, (lire en ligne), p. 2058.
  2. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 85-86.
  3. (en) Phylogenetic Analysis of Wild Potato Species, Solanum Series Conicibaccata by Morphology and Conserved Orthologous Set II (COSII) Markers, ProQuest, (ISBN 9781109048759, lire en ligne), p. 2

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :