Liste des espèces du genre Solanum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Détail des fleurs de Solanum dulcamara, l'une des presque 1400 espèces qui composent le genre Solanum (Solanaceae), avec des espèces d'importance économique notable comme la pomme de terre (S. tuberosum), la tomate (S. lycopersicum) et l'aubergine (S. melongena).

Avec environ 1400 espèces, le genre Solanum est le plus riche en espèces de la famille des Solanaceae et l'un des plus grands des angiospermes. Les analyses phylogénétiques sur des données moléculaires ont permis d'établir ou de confirmer que les genres Lycopersicon, Cyphomandra, Normania, et Triguera, précédemment considérés comme indépendants, doivent en réalité être inclus dans le genre Solanum. De fait, toutes les espèces de ces quatre genres ont été officiellement transférées dans le genre Solanum. À l'inverse, le genre Lycianthes, parfois inclus dans le genre Solanum, est un genre séparé[1],[2],[3],[4],[5].

Ci-après, voici une liste, non exhaustive, d'espèces de Solanum classées dans l'ordre alphabétique. Pour chacune sont indiqués le nom binomial suivi du nom d'auteur, abrégé selon les conventions et usages ainsi que la publication valide[6].

Les espèces tubéreuses du genre (celles apparentées à la pomme de terre et, pour cette raison souvent appelées « pommes de terre sauvages ») sont signalées par la lettre T. En fin de liste, apparaissent les nothoespèces du genre, c'est-à-dire les taxons qui doivent leur origine à l'hybridation entre deux espèces différentes (comme, par exemple, Solanum × viirsooi, dont on a démontré qu'il est un hybride interspécifique issu du croisement entre S. acaule et S. infundibuliforme.)[7].

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

Fleur de Solanum aethiopicum.
Fleur de Solanum ambosinum.
Fruits de Solanum americanum .
Tige épineuse et inflorescence de Solanum atropurpureum .
Port de Solanum atropurpureum .
Fleur de Solanum aviculare .

B[modifier | modifier le code]

Port de Solanum betaceum.
Fruits de Solanum betaceum en coupe longitudinale.
Inflorescence de Solanum bonariensis.


C[modifier | modifier le code]

Fleurs de Solanum canasense.
Fruits et tiges épineuses de Solanum carolinense .
Solanum chenopodioides dans une rocaille.
Détail de la fleur de Solanum citrullifolium .
Détail des graines de Solanum citrullifolium .


D[modifier | modifier le code]

Illustration de Solanum dulcamara.
Fleur de Solanum dulcamara .
Solanum dulcamara, inflorescence et feuilles.
Détail des fruits de Solanum dulcamara .
Détail des fleurs de Solanum douglasii.

E[modifier | modifier le code]

Solanum elaeagnifolium en fleurs.

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

Port de Solanum heterodoxum .
Fruits de Solanum heterodoxum . Noter les sépales épineux persistant sur le fruit.
Fleur de Solanum hispidum .
Fruits de Solanum hispidum .
Solanum hispidum .

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

Fleur de Solanum laciniatum.
Fleur et feuilles de Solanum linnaeanum .
Solanum lycioides, fleurs et feuilles.
Fruits de Solanum lycopersicum (tomate).


M[modifier | modifier le code]

Fruit de Solanum macrocarpon.
Fruits de Solanum mammosum.
Fleurs de Solanum mauritianum .
Port de Solanum morelliforme.
Fruits de Solanum muricatum en cooupe transversale.
Feuille épineuse de Solanum myriacanthum .
Fruits de Solanum melongena (aubergine).

N[modifier | modifier le code]

Feuilles et fleur de Solanum nelsonii.
Fleur de Solanum nigrum.

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

Inflorescence de Solanum torvum .
Fruits de Solanum triflorum .
Feuille composée de Solanum tuberosum.
Inflorescence de Solanum tuberosum .
Tubercules de Solanum tuberosum.
Culture de Solanum tuberosum.
Fruits de Solanum tuberosum.

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

Solanum xanti.

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Taxons hybrides (Nothoespèces)[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olmstead, R. G., J. A. Sweere, R. E. Spangler, L. Bohs, & J. D. Palmer (1999) Phylogeny and provisional classification of the Solanaceae based on chloroplast DNA. M. Nee, D. E. Symon, R. N. Lester, & J. P. Jessop (eds.), Solanaceae IV: advances in biology and utilization. Royal Botanic Gardens, Kew, U.K. Pages 111-137
  2. Olmstead, R. G. & J. D. Palmer (1992) A chloroplast DNA phylogeny of the Solanaceae: subfamilial relationships and character evolution. Ann. Missouri Bot. Gard. 79:346-360
  3. Olmstead, R. G., & J. A. Sweere (1994) Combining data in phylogenetic systematics: an empirical approach using three molecular data sets in the Solanaceae. Systematic Biology 43:467-481
  4. Olmstead, R. G., J. A. Sweere, R. E. Spangler, L. Bohs, & J. D. Palmer (1999) Phylogeny and provisional classification of the Solanaceae based on chloroplast DNA. M. Nee, D. E. Symon, R. N. Lester, & J. P. Jessop (eds.), Solanaceae IV: advances in biology and utilization. Royal Botanic Gardens, Kew, U.K. Pag. 111-137
  5. (en) Bohs, L. (2005) Major clades in Solanum based in ndhF sequences. Pp. 27-49 in R. C. Keating, V. C. Hollowell, & T. B. Croat (eds.), A festschrift for William G. D’Arcy: the legacy of a taxonomist. Monographs in Systematic Botany from the Missouri Botanical Garden, Vol. 104. Missouri Botanical Garden Press, St. Louis.
  6. Il n'existe qu'un seul « nom correct » pour chaque taxon, qui est celui « validement publié », c'est-à-dire qui respecte les « principes de la nomenclature ». Ces principes, communs à tous les Codes, sont que le taxon n'ait pas été dénommé auparavant, que son nom soit en latin et qu'il n'ait pas déjà été utilisé pour un autre taxon, et qu'il soit associé à une description et à un exemplaire « type ». Pour que les noms scientifiques soient validement publiés, le nom, la description et le lieu du type doivent être publiés dans une revue scientifique. Pour plus d'information sur les règles de nomenclature, Voir Greuter, W. et al. 2000. International Code of Botanical Nomenclature (St. Louis Code).Gantner/Koeltz. ([1]).
  7. (en) Okada, K. & A. M. Clausen, Natural triploid hybrids between Solanum acaule Bitter and S. infundibuliforme Philippi in the province of Jujuy, Argentina, Euphytica 34:227. 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Nee, M., Index of Solanum names. Planetary Biodiversity Inventories (PBI), SolanaceaSource. [2]
  • (en) Bohs, L. 2001, Revision of Solanum Section Cyphomandropsis (Solanaceae). Syst. Bot. Monogr. 61:1–85.
  • (en) Knapp, S. 2002, Solanum Section Geminata (Solanaceae). In: Organization for Flora Neotropica, ed., Fl. Neotrop. Monogr. 84.
  • (en) Spooner, D. M. et al. 2004, Wild Potatoes (Solanum section Petota; Solanaceae) of North and Central America. Syst. Bot. Monogr. 68:1–209.

Lien externe[modifier | modifier le code]