Société des amis du Louvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Société des Amis du Louvre)
Aller à : navigation, rechercher
Le Bain turc d'Ingres, donné en 1911 avec la contribution de Maurice Fenaille

La société des amis du Louvre est une association, indépendante du musée du Louvre, et reconnue d'utilité publique par le décret du 14 septembre 1898.

Fondée en 1897, elle a pour but d'enrichir les collections du Louvre, et d'acquérir — pour lui en faire don — des objets ayant une valeur artistique, archéologique ou historique.

Historique[modifier | modifier le code]

La société des amis du Louvre est fondée en 1897, à l'instigation de quelques hommes politiques et hauts fonctionnaires de l'administration des beaux-arts ; Raymond Koechlin contribue à cette fondation.

Déplorant la modicité des moyens financiers dont dispose le musée du Louvre pour accroître ses collections, et conscients de la nécessité d'épauler la réunion des musées nationaux, créée deux ans auparavant, par une institution complémentaire, ils pensent que l'appel à l'initiative privée peut pallier l'insuffisance des ressources apportées par l'État face à la concurrence étrangère, notamment celles de la National Gallery de Londres et du musée de Berlin, plus richement dotés que le Louvre[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

La « Princesse de Bactriane » donnée en 2003

La société des amis du Louvre compte aujourd'hui près de 70 000 membres dont les cotisations et les dons lui permettent de disposer chaque année d'un budget d'acquisitions d'œuvres d'art de l'ordre de 3 millions d'euros.

Ses dons au musée du Louvre se montent à plus de 700, et beaucoup figurent en bonne place parmi les chefs-d'œuvre conservés au Louvre : la Pietà de Villeneuve-lès-Avignon, le Bain turc d'Ingres, le diadème de l'impératrice Eugénie, etc. Une partie de ces dons se trouvent exposés actuellement au musée Guimet et au musée d'Orsay du fait de la redistribution des œuvres d'art après la Seconde Guerre mondiale.

Ceci la met au premier rang des mécènes les plus généreux et les plus constants du musée du Louvre[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Musée du Louvre La Société des Amis du Louvre: Les dons au musée 1897-1922 éd. Albert Moranci, 1922
  • Agnès Callu La réunion des musées nationaux, 1870-1940 Librairie Droz, 1994 (ISBN 2900791111)
  • Comment fut créée la Société des amis du Louvre, dans Grande Galerie. Le Journal du Louvre, septembre 2010, no 13, p. 100-101

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]