Société royale belge d'études orientales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Société royale.

Société royale belge d'études orientales (SRBÉO)
Image illustrative de l’article Société royale belge d'études orientales
Fondation
Discipline Orientalisme scientifique
Objectifs « La SRBEO accueille en son sein tous les chercheurs spécialistes des diverses disciplines de l'orientalisme tout en étant également ouverte aux simples amateurs passionnés par les choses de l'Orient ancien et moderne »
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue Français / néerlandais / anglais
Fondateur Mgr Paulin Ladeuze
Président Christian Cannuyer
Publications Acta Orientalia Belgica / Acta Orientalia Subsidia
Site web http://www.orientalists.be

La Société royale belge d'études orientales (SRBÉO) est une société qui vise à promouvoir les études orientales en Belgique et qui rassemble en son sein tous les chercheurs spécialistes des diverses disciplines de l'orientalisme tout en étant également ouverte aux simples amateurs passionnés par les choses de l'Orient ancien et moderne. Son activité est donc à la fois savante, pluridisciplinaire et tournée vers le grand public cultivé.

En 1921 et à l'initiative de Mgr Paulin Ladeuze (1870-1940), recteur de l'université de Louvain, les orientalistes de Belgique ont créé la « Société belge d'études orientales », qui a eu comme premier président l'indianiste Louis de La Vallée-Poussin (1869-1938) et comme premier vice-président l'égyptologue Jean Capart (1877-1947). Il s’agissait de donner aux orientalistes belges le moyen de promouvoir leurs sciences mais aussi de se rencontrer et d'échanger les fruits de leurs recherches[1].

À la présidence, se sont ensuite succédé le bollandiste et spécialiste de l'Orient chrétien Paul Peeters (1870-1950), l'historien et égyptologue Jacques Pirenne (1891-1972), l'islamologue Armand Abel (1903-1973), l'égyptologue Aristide Théodoridès (1911-1994) et, depuis 1995, l'égyptologue Christian Cannuyer (Université catholique de Lille), assisté de deux vice-présidents, l'islamologue Daniel de Smet (Katholieke Universiteit Leuven, C.N.R.S. Villejuif – France) et le hittitologue René Lebrun (Professeur émérite de l'Université catholique de Louvain).

En février 2017, la « Société belge d'études orientales » a reçu le brevet du titre de « royal » que le roi Philippe a daigné accorder à l'association.

« Journées orientalistes »[modifier | modifier le code]

En 1962, Armand Abel commença à organiser les « Journées » annuelles qui réunissent les membres d’un thème intéressant toutes les disciplines de l’orientalisme : égyptologie, assyriologie, études bibliques, islamologie, indianologie, études extrême-orientales, slavistique, etc.

Ces journées sont accueillies tous les ans dans des institutions différentes.

Acta Orientalia Belgica[modifier | modifier le code]

La revue Acta Orientalia Belgica (AOB) publie les communications scientifiques des « Journées ».

  • Acta Orientalia Belgica XX (2007), Dissidences et Incroyances en Orient. Jacques Ryckmans in memoriam. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXI (2008), Interprétation. Mythes, croyances et images au risque de la réalité. Roland Tefnin in memoriam. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXII (2009), Vin, bière et ivresse dans les civilisations orientales. Entre plaisir et interdit. René Lebrun in honorem. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXIII (2010), Varia aegyptiaca et orientalia. Luc Limme in honorem. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXIV (2011), Décrire, nommer ou rêver les lieux en Orient. Géographie et toponymie entre réalité et fiction. Jean-Marie Kruchten in memoriam. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXV (2012), Regards sur l'orientalisme belge. Suivis d'études égyptologiques et orientales. Claude Vandersleyen in honorem. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXVI (2013), L'île, regards orientaux. Varia orientalia, biblica et antiqua. Hans Hauben in honorem. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXVII (2014), Mélanges d'orientalisme offerts à Janine et à Jean Ch. Balty. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXVIII (2015), Les naissances merveilleuses en Orient. Jacques Vermeulen (1942-2014) in memoriam. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXIX (2016), Entre Orient et Occident. Circulation des hommes, porosité des héritages. Rika Gyselen in honorem. Sommaire
  • Acta Orientalia Belgica XXX (2017), Dieux, génies, anges et démons dans les cultures orientales & florilegium indiae orientalis. Jean-Marie Verpoorten in honorem. Sommaire

Acta Orientalia Subsidia[modifier | modifier le code]

  • Acta Orientalia Subsidia I (1995), Vivre de Maât. Travaux sur le droit égyptien ancien (Première partie). Sommaire
  • Acta Orientalia Subsidia II (1995), Vivre de Maât. Travaux sur le droit égyptien ancien (Deuxième partie). Sommaire
  • Acta Orientalia Subsidia III (2004), Al-Kitâb. La sacralité du texte dans le monde de l'Islam. Actes du Symposium International tenu à Leuven et Louvain-la-Neuve du 29 mai au 1 juin 2002. Sommaire
  • Acta Orientalia Subsidia IV (2010), La girafe dans l'Égypte ancienne et le verbe sr. Étude de lexicographie et de symbolique animalière. Sommaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Vielle, « La naissance de la Société Belge d'Études Orientales. Note à propos d'une lettre de Louis de la Vallée Poussin à Franz Cumont », Acta Orientalia Belgica XXVIII,‎ , p. 23-40 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]