Sicle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Double sicle de Pharnabaze, satrape à Tarse, en Cilicie. Argent, 380–

Le sicle (akkadien: šiqlu ou siqlu, hébreu : שקל shekel) est une ancienne unité de poids ainsi qu’une devise monétaire en usage parmi plusieurs peuples du Levant dont les anciens Hébreux. Il semble avoir, à l’origine, fait référence à une unité de mesure équivalente à une certaine quantité d’orge qui a varié avec les lieux et les époques.

Argent sicle à l’époque de la 1re révolte des juifs contre Rome.

À l’époque de l’Israël antique, il était d’environ 180 grains, soit 11 grammes[1], mais la valeur de cette unité a beaucoup varié pouvant valoir aussi peu que 7 grammes, mais des valeurs d’environ 14 ou 17 grammes étaient assez courantes.[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bullion a produit en 2017 la reconstruction d'une ancienne pièce de monnaie juive « demi-shekel » qui a été présenté comme une taxe au Temple juif
Mots intégrés « Saint Jérusalem » sur la monnaie apportée par les Juifs au Temple juif

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Merril Tenney, The Zondervan Pictorial Encyclopedia of the Bible, vol. 5, Grand Rapids, Michigan, Zondervan (en), coll. « Weights and Measures », .
  2. (en) Michael Hewson Crawford, Coinage and Money under the Roman Republic : Italy and the Mediterranean Economy, Berkeley. Californie, Les Presses de l’Université de Californie, coll. « The Library of Numismatics », , 355 p. (ISBN 0-520-05506-3, lire en ligne).