Sicle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Israël
Cet article est une ébauche concernant Israël.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Double sicle de Pharnabaze, satrape à Tarse, en Cilicie. Argent, 380–

Le sicle (akkadien: šiqlu ou siqlu, hébreu : שקל shekel) est une ancienne unité de poids ainsi qu’une devise monétaire en usage parmi plusieurs peuples du Levant dont les anciens Hébreux. Il semble avoir, à l’origine, fait référence à une unité de mesure équivalente à une certaine quantité d’orge qui a varié avec les lieux et les époques.

Argent sicle à l’époque de la 1re révolte des juifs contre Rome.

À l’époque de l’Israël antique, il était d’environ 180 grains, soit 11 grammes[1], mais la valeur de cette unité a beaucoup varié pouvant valoir aussi peu que 7 grammes, mais des valeurs d’environ 14 ou 17 grammes étaient assez courantes.[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Merril Tenney, The Zondervan Pictorial Encyclopedia of the Bible, vol. 5, Grand Rapids, Michigan, Zondervan (en), coll. « Weights and Measures », .
  2. (en) Michael Hewson Crawford, Coinage and Money under the Roman Republic : Italy and the Mediterranean Economy, Berkeley. Californie, Les Presses de l’Université de Californie, coll. « The Library of Numismatics », , 355 p. (ISBN 0-520-05506-3, lire en ligne).