Shirō Toyoda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shirō Toyoda
Description de cette image, également commentée ci-après
Shirō Toyoda en 1938
Naissance
Kyoto, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 71 ans)
Tokyo, Japon
Profession Réalisateur
Films notables Les Oies sauvages
La Relation matrimoniale
Le Printemps des petites îles

Shirō Toyoda (豊田 四郎, Toyoda Shirō?, )[1] est un réalisateur japonais.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à Kyoto, Toyoda s'installe à Tokyo dès l'adolescence où il se familiarise avec le cinéma sur les conseils du réalisateur pionnier Eizō Tanaka[2]. Il rejoint les studios Shōchiku en 1924 et travaille comme assistant-réalisateur avec Yasujirō Shimazu[3],[2]. Il réalise son premier film en 1929 et collabore avec le studio indépendant Tokyo Hassei à partir de 1935 pour lequel il tourne le succès Les Jeunes gens. Il acquiert la réputation de tourner des adaptations littéraires avec talent[2]. Après la Seconde Guerre mondiale, il devient un illustre nom de la Toho, réputé pour ses adaptations signées Yasunari Kawabata, Kafū Nagai, Naoya Shiga, Jun'ichirō Tanizaki, Masuji Ibuse, ou Ango Sakaguchi[2],[3]. Il est connu pour ses portraits d'hommes faibles et de femmes fortes avec un sens certain de la dérision, tel que dans le film La Relation matrimoniale (1955)[2]. Il a tourné plus de 60 films entre 1929 et 1976[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire, les titres en français se basent sur la filmographie de Shirō Toyoda dans l'ouvrage Le Cinéma japonais de Tadao Satō[5] .

Shizue Natsukawa dans Le Printemps des petites îles (1940)
  • 1929 : Lèvres peintes (彩られる唇, Irodorareru kuchibiru?)
  • 1929 : La Femme qui nage en ville (都会を泳ぐ女, Tokai o oyogu onna?)
  • 1930 : Mariage d'amour (友愛結婚, Yūai kekkon?)
  • 1930 : La Femme arrogante (心驕れる女, Kokoro ogoreru onna?)
  • 1935 : Trois femmes (三人の女性, Sannin no josei?)
  • 1936 : Aller et retour entre Tokyo et Osaka (東京-大阪特ダネ往来, Tōkyō-Ōsaka tokudane ōrai?)
  • 1936 : Le Jeune et le vieux commis (Obanto kobanto?)
  • 1936 : Vent d'inconstance dans le port (港は浮気風, Minato wa uwakikaze?)
  • 1937 : Une jeune fille (若い人, Wakai hito?)[6]
  • 1938 : Le Petit Pleurnichard (泣蟲小僧, Nakimushi kozo?)
  • 1938 : Une auberge en hiver (冬の宿, Fuyu no yado?)
  • 1938 : Le Rossignol (, Uguisu?)
  • 1938 : Feux croisés (十字砲火, Juji hoka?)
  • 1940 : Le Printemps des petites îles (小島の春, Kojima no haru?)[7]
  • 1940 : Ioko Okumura (奥村五百子, Okumura Ioko?)
  • 1940 : Le Village d'Ohinata (大日向村, Ohinata mura?)
  • 1941 : Récit de notre amour (わが愛の記, Waga ai no ki?)
  • 1943 : La Jeunesse (若き姿, Wakaki sugata?)
  • 1946 : Scène en cyprès (檜舞台, Hinoki Butai?)
  • 1947 : Quatre histoires d'amour (四つの恋の物語 第一話 初恋, Yottsu no koi no monogatari?) - 1er segment
  • 1948 : Mon amour de l'autre côté de la montagne (わが愛は山の彼方に, Waga ai wa yama no kanata ni?)
  • 1949 : Les Cygnes ne sont pas tristes, n'est-ce pas ? (白鳥は悲しからずや, Hakucho wa kanashi karazuya?)
  • 1950 : Les Quatre saisons de la femme (女の四季, Onna no shiki?)
  • 1951 : Avec Eriko I (えりことともに 第一部, Eriko to tomoni - Dai ichi-bu?)
  • 1951 : Avec Eriko II (えりことともに 第二部, Eriko to tomoni - Dai ni-bu?)
  • 1951 : Le Chant de la bergeronnette (せきれいの曲, Sekirei no kyoku?)
  • 1952 : Le Vent, encore (風ふたゝび, Kaze futatabi?)
  • 1952 : Murmure du printemps (春の囁き, Haru no sasayaki?)
  • 1953 : Les Oies sauvages (, Gan?)
  • 1954 : Une femme (或る女, Aru onna?)
  • 1955 : Le Blé vert (麦笛, Mugibue?)
  • 1955 : La Relation matrimoniale (夫婦善哉, Meoto zenzai?)
  • 1956 : L'Étrange amour de la femme blanche (白夫人の妖恋, Byaku fujin no yoren?)
  • 1956 : Le Chat, Shozo et ses deux maitresses (猫と庄造と二人のをんな, Neko to Shozo to futari no onna?)
  • 1957 : Pays de neige (雪国, Yukiguni?)
  • 1957 : Le Calme du soir (夕凪, Yūnagi?)
  • 1958 : Je ne perdrai pas jusqu'à ce que je gagne (負ケラレセン勝マデハ, Makeraremasen katsumadewa?)
  • 1958 : L'Auberge de la gare (喜劇 駅前旅館, Kigeki ekimae ryokan?)[8]
  • 1959 : La Tenture de fleurs (花のれん, Hana noren?)
  • 1959 : Méthode d'élevage des hommes (男性飼育法, Dansei shiikuhō?)
  • 1959 : Pèlerinage nocturne (暗夜行路, Anyakōro?)
  • 1960 : L'Antiquaire (珍品堂主人, Chinpindō shujin?)
  • 1960 : Histoire singulière à l'est du fleuve (東綺譚, Bokuto kidan?)
  • 1961 : Histoire du Tokyo nocturne (東京夜話, Tokyo yawa?)
  • 1962 : Tant qu'il y a demain (明日ある限り, Ashita aru kagiri?)
  • 1962 : Sous une multitude d'étoiles (如何なる星の下に, Ika naru hoshi no moto ni?)
  • 1963 : Madame Aki (憂愁平野, Yushu heiya?)
  • 1963 : La Paix de la cuisine (台所太平記, Daidokoro taiheiki?)
  • 1963 : Nouvelle relation matrimoniale (新・夫婦善哉, Shin meoto zenzai?)
  • 1964 : La Veuve joyeuse (喜劇 陽気な未亡人, Kigeki yōki-na mibōjin?)
  • 1964 : Sueur douce (甘い汗, Amai ase?)
  • 1965 : L'Ombre des vagues (波影, Nami kage?)
  • 1965 : Fantômes japonais (四谷怪談, Yotsuya kaidan?)
  • 1965 : Un charpentier pacifique (大工太平記, Daiku taiheki?)
  • 1967 : Poésie lyrique de la Chikuma (千曲川絶唱, Chikumagawa zesshō?)
  • 1967 : Cent ans devant la gare (喜劇 駅前百年, Kigeki ekimae hyakku-nen?)
  • 1968 : Coup de chance devant la gare (喜劇 駅前開運, Kigeki ekimae kaiun?)
  • 1969 : Figures infernales[9] ou Figures de l'enfer[10] (地獄変, Jigoku-hen?)
  • 1973 : Un homme en extase (地獄変, Kōkotsu no hito?)
  • 1976 : Entre l'épouse et la femme (妻と女の間, Tsuma to onna no aida?), coréalisé avec Kon Ichikawa

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shiro Toyoda, Internet Movie Database, consulté le 13 janvier 2009
  2. a, b, c, d et e (ja) « Seitan hyakunen tokushū: Eiga kantoku Toyoda Shirō », National Film Center, The National Museum of Modern Art, Tokyo, (consulté le 22 décembre 2010)
  3. a et b (ja) « Toyoda Shirō », Nihon jinmei daijiten + Plus, Kōdansha (consulté le 22 décembre 2010)
  4. (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 4 février 2018)
  5. Tadao Satō, Le Cinéma japonais (tome II), Éditions du Centre Pompidou, , 324 p. (ISBN 2-85850-930-1), p. 288-289
  6. Une jeune fille : titre français du film lors de la rétrospective "Tōhō, le rêve américain" du 21 février au 31 mars 2011 à la MCJP
  7. Le Printemps des petites îles : titre français du film lors de la rétrospective "Tōhō, le rêve américain" du 21 février au 31 mars 2011 à la MCJP
  8. L'Auberge de la gare : titre français du film lors de la rétrospective "Tōhō, le rêve américain" du 21 février au 31 mars 2011 à la MCJP
  9. Figures infernales : titre français du film lors de la rétrospective "Rencontre avec Tatsuya Nakadai" du 17 mai au 29 juin 2013 à la MCJP
  10. Figures de l'enfer : titre français du film lors de la rétrospective "Le Cinéma japonais au surnaturel : les spectres de la Japan Horror" du 6 mai au 1 juin 2011 à la MCJP

Liens externes[modifier | modifier le code]