Seven Nation Army

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Seven Nation Army

Single de The White Stripes
extrait de l'album Elephant
Face B Good to Me
Sortie 7 mars 2003 (États-Unis)
12 mars 2003 (Royaume-Uni)
Enregistré avril 2002
Studios Toe Rag Londres
Durée 3:52
Genre Rock alternatif, garage rock revival
Format CD Single, 7" Single
Auteur Jack White
Producteur Jack White
Label XL Recordings
V2 Records (CD Radio promo)

Singles de The White Stripes

Pistes de Elephant

Seven Nation Army est une chanson du groupe de rock américain The White Stripes sortie en 2003 sous le label XL Recordings. Extrait de leur 4e album studio Elephant, ce titre a été écrit et produit par le musicien américain Jack White. Le riff de guitare est devenu particulièrement célèbre. En effet, sa mélodie est fréquemment fredonnée par les supporters à l'occasion d'évènements sportifs.

En 2021, le magazine américain Rolling Stone classe la chanson en 36e position dans sa liste des « 500 plus grandes chansons de tous les temps »[1].

Genèse[modifier | modifier le code]

La mélodie du riff — mi - mi - sol - mi - ré - do - si — rappelle un motif de la symphonie n°5 d'Anton Bruckner, sans que rien n’indique qu’il y ait dans cette ressemblance plus qu’une simple coïncidence[2]. Jack White avait à l'origine mis cette composition de côté en prévision du cas où on ferait appel à lui pour le générique d'un film de James Bond. Il jugeait cependant une telle offre improbable et, lassé d'attendre, il finit par utiliser cette musique pour l'un des titres du quatrième album du groupe. Ironie du sort, il a bien été choisi en 2008 pour composer la chanson du générique de Quantum of Solace, Another Way to Die, interprétée en duo avec Alicia Keys[3].

Le titre de la chanson est inspiré de la façon qu'avait Jack White, enfant, de prononcer The Salvation Army (l'Armée du salut, une organisation caritative protestante)[4]. Contrairement à ce que ce titre pourrait laisser entendre, il n'est donc pas question de morale guerrière : l’histoire est celle d’un homme de retour dans sa ville natale, où il est la proie des quolibets et des ragots[3].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Single
  1. Seven Nation Army (Jack White)
  2. Good to Me (Brendan Benson/Jason Falkner)
  3. Black Jack Davey (Traditional)


Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2003–2008) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts[5] 17
Drapeau de l'Autriche Autriche Classement single[5] 18
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Media Control Charts[6] 4
Drapeau de l'Italie Italie Classement single[5] 3
Drapeau de l'Irlande Irlande Irish Singles Chart[5] 22
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Dutch Mega Top 50[5] 22
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni UK Singles Chart[5] 7
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot 100 76
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot Mainstream Rock Tracks 12
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot Modern Rock Tracks 1

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement annuel (2008) Rang
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control Charts)[7] 57

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certifications
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (IFPI)[8] Disque d'or Or

Hymne de stade[modifier | modifier le code]

L'arrivée dans les stades de ce riff remonte à , date à laquelle les supporters du Club de Bruges l'entonnèrent une première fois lors d'une rencontre UEFA en Italie contre l'AC Milan, après l'avoir entendu et chanté quelques heures auparavant dans un café, et sans jamais l'abandonner depuis[9].

L'air a été depuis repris à de nombreuses occasions lors de manifestations sportives depuis la victoire de l'équipe d'Italie de football contre l'équipe française au Mondial de 2006 avec les mots «Siamo campioni del mondo». Il est depuis repris un peu partout et même dans les enceintes de football américain[10]. Son succès ne se dément pas puisqu'il est entendu à chaque but marqué lors du championnat d'Europe de football 2012[11].

L'entrée des équipes nationales, lors de toutes les coupes du monde FIFA (masculine, féminine, U20, U17), se fait désormais accompagnée par cet air.

Seven Nation Army fait son entrée en 2006[12] dans les stades nord-américains lorsque, inspirés par la Coupe du monde de football 2006, les supporteurs des Nittany Lions de l'université d'État de Pennsylvanie l'adoptent lors des matchs de football universitaire américain au Beaver Stadium[13]. La chanson est adoptée par les fans des Ravens de Baltimore de la National Football League à partir de la saison 2011[14],[15]. Le succès des White Stripes a aussi envahi les stades de baseball et est prisé, entre autres, par les supporteurs des Orioles de Baltimore[16].

Reprises[modifier | modifier le code]

Reprise de Punk Division[modifier | modifier le code]

Seven Nation Army

Single de Punk Division
Sortie juin 2004
Durée 3:45
Genre Dance
Format CD Single
Auteur Jack White
Producteur Punk Division
Label Sony

Singles de Punk Division

En 2004, Punk Division reprend la chanson en juin. Le single sort sous le major Sony Music Entertainment et se classe 27e dans le hit-parade single en France. Un clip vidéo est tourné pour cette version[17].

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2004) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[18] 27

Reprise de Tomer G[modifier | modifier le code]

Seven Nation Army

Single de Tomer G
Sortie 20 juin 2008
Enregistré 2008
Durée 3:29 (Tomer G Radio Edit)
Genre electro house
Format CD Single
Radio
Téléchargement digital
Auteur-compositeur Jack White
Producteur Tomer G
Label Warner

Singles de Tomer G

En 2008, le DJ israélien Tomer G reprend la chanson, en version electro house. Le single sort le en France sous le label Warner. Cette reprise entre dans le top 10 en France. La chanson a été écrite par Jack White et produite par Tomer G.


Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo tourné aux États-Unis, dure 3 minutes et 31 secondes. On y voit le DJ distribuer des flyers en vue d'une soirée qu'il organise sur un bateau[19].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

CD-Single Warner
  1. Seven Nation Army (Tomer G Radio Edit) - 3:29
  2. Seven Nation Army (Stadium Radio Edit) - 3:31
  3. Seven Nation Army (Tomer G Extended Club Mix) - 6:27

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2008) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[20] 10
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[21] 67
Drapeau de la France France (Club 40)[22] 4

Reprise de Ben L'Oncle Soul[modifier | modifier le code]

Seven Nation Army

Single de Ben l'Oncle Soul
extrait de l'album Ben l'Oncle Soul
Sortie mai 2009
Enregistré 2009
Durée 2:57
Genre Pop
Format Téléchargement digital, CD Single
Auteur Jack White
Producteur Guillaume Poncelet, Gabin Lesieur
Label UMG

Singles de Ben l'Oncle Soul

Pistes de Ben l'Oncle Soul

En , le chanteur français Ben l'Oncle Soul reprend la chanson en version pop. 1er single extrait de son album studio Ben l'Oncle Soul. Sortie sous le label Universal Music Group, la chanson a été produite par Guillaume Poncelet et Gabin Lesieur.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Promo - CD-Single Motown - UMG
  1. Seven Nation Army - 2:57

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2010) Meilleure
position
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[23] 57
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[24] 54
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[25] 16

Reprise de Marcus Collins[modifier | modifier le code]

Seven Nation Army

Single de Marcus Collins
extrait de l'album Marcus Collins
Face B Break These Chains
Sortie 4 mars 2012
Enregistré 2011-2012
Durée 2:56
Genre Pop
Format Téléchargement digital, CD SIngle
Auteur Jack White
Producteur Matt Furmidge, Alex Smith, Brian Rawling
Label RCA Records

Singles de Marcus Collins

Pistes de Marcus Collins

En 2012, le participant de l'émission britannique The X Factor Marcus Collins reprend la chanson. Il s'agit de son premier single basé sur le style pop de Ben l'Oncle Soul. Le single sort le et se classe dans le top 10 au Royaume-Uni et en Écosse. Cette version est extrait du premier album studio éponyme du chanteur Marcus Collins (2012) sous le label RCA Records.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Seven Nation Army 2:56
2. Break These Chains 2:27

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2012) Meilleure
position
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[26] 9
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[27] 9

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format Label
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni [28],[29] Téléchargement digital, CD single RCA Records

Autres reprises[modifier | modifier le code]

Cette chanson a été reprise par de nombreux autres artistes, parmi lesquels :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 500 Greatest Songs of All Time », sur Rolling Stone, (consulté le ).
  2. « Anton Bruckner et le chant de stade le plus célèbre du monde », sur Radio France, (consulté le )
  3. a et b Woodbrass Team, « Le riff « Seven Nation Army » des White Stripes », sur La Musique est à tout le monde !,
  4. Samuel Degasne, « "Une chanson, l'addition" », sur YouTube,
  5. a b c d e et f classement par pays
  6. (en) musicline.de / PhonoNet GmbH, « Die ganze Musik im Internet: Charts, News, Neuerscheinungen, Tickets, Genres, Genresuche, Genrelexikon, Künstler-Suche, Musik-Suche, Track-Suche, Ticket-Suche », musicline.de (consulté le )
  7. « http://www.mtv.de/charts/Jahrescharts2008 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  8. certification allemande
  9. « Comment «Seven Nation Army» a conquis le monde du sport », sur Slate.fr, (consulté le )
  10. Le riff repris sur un stade de football américain
  11. Les White Stripes stars des tribunes de l'euro 2012
  12. (en) Penn State football making important changes, Josh Moyer, The Daily Collegian (en) / CBS Sports Network, 21 juillet 2006.
  13. (en) How The Song "Seven Nation Army" Conquered The Sports World, Alan Siegel, Deadspin, 13 janvier 2012.
  14. (en) Ravens Players Digging In-Game Chant, Mike Duffy, site des Ravens de Baltimore, 8 septembre 2011.
  15. (en) How ‘Seven Nation Army’ Became The Ravens Pump-Up Song…And The 4 Songs They Almost Played Instead, CBS, 6 février 2013.
  16. (en) Players Jazz Up Game With Walk-Up Tunes, Conor Glassey, Baseball America, 11 mars 2014.
  17. clip de Punk Division
  18. Lescharts.com – Punk Division – Seven Nation Army. SNEP. Hung Medien.
  19. clip vidéo
  20. Lescharts.com – Tomer G – Seven Nation Army. SNEP. Hung Medien.
  21. (en) Swisscharts.com – Tomer G – Seven Nation Army. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  22. Club40.dj. Club 40 - Classement officiel des meilleures diffusions musicales en Clubs. Club 40.
  23. (nl) Nederlandse Top 40 – Ben L'Oncle Soul search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  24. (en) Swisscharts.com – Ben L'Oncle Soul – Seven Nation Army. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  25. Ultratop.be – Ben L'Oncle Soul – Seven Nation Army. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  26. (en) Archive Chart. Scottish Singles Top 40. The Official Charts Company.
  27. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.
  28. Seven Nation Army: Marcus Collins: Amazon.co.uk: MP3 Downloads
  29. iTunes - Music - Seven Nation Army - Single by Marcus Collins

Liens externes[modifier | modifier le code]