Meg White

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Meg White
Description de l'image Meg_White_1.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Megan Martha White
Naissance (47 ans)
Grosse Pointe Farms, Michigan
Activité principale Batteuse
Genre musical Garage rock, punk blues
Instruments Batterie, marimba, piano, clavier, synthetiseur, orgue
Années actives 1997-2009 (2011 officiellement)
Labels XL Recordings

Megan Martha « Meg » White, née le à Grosse Pointe Farms (Michigan), est une musicienne américaine, connue pour avoir été la batteuse et chanteuse du groupe The White Stripes, dans lequel elle jouait avec Jack White. Ils ont été mariés en 1996 et ont divorcé en 2000.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sur certaines chansons, comme In The Cold, Cold Night de l'album Elephant ou Passive Manipulation sur Get Behind Me Satan, ainsi que dans St. Andrew (The Battle Is in The Air) sur Icky Thump, Meg occupe le rôle de chanteuse.

Meg White est apparue avec Jack dans le film Coffee and Cigarettes (2003) de Jim Jarmusch[1].

En 2007, le rythme de tournée et la surexposition suivant la sortie de l'album Icky Thump nuisent beaucoup à Meg White qui est atteinte de stress aigu. Le duo annule les concerts de la tournée, venant même à poser la question de la poursuite de leur carrière.[réf. nécessaire] La batteuse n'arrive plus à rejouer par la suite (ce qui est encore vrai en 2021) et c'est d'un commun accord que le duo se sépare officiellement le 2 février 2011.[2][source détournée]

Discographie[modifier | modifier le code]

The White Stripes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Gorin, « Coffee and Cigarettes (2003) », sur Télérama, (consulté le ).
  2. Les White Stripes se séparent, Libération Next, le 3 février 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]