Serge Bondartchouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serge Bondartchouk
Description de l'image Сергей Бондарчук в роли Бориса Годунова. Шапка Мономаха работы Юлии Маланчук.jpg.
Naissance
Bilozerka
Nationalité Drapeau de l'URSS Soviétique
Drapeau de la Russie Russe
Décès (à 74 ans)
Moscou
Russie
Profession Réalisateur et Acteur
Films notables Guerre et Paix
Waterloo

Serge Bondartchouk (en russe : Сергей Фёдорович Бондарчук, Sergueï Fiodorovitch Bondartchouk), né le à Bilozerka (aujourd'hui en Ukraine) et décédé le à Moscou (Russie), est un cinéaste et comédien soviétique et russe, d'origine bulgare et ukrainienne. Il est l'un des réalisateurs majeurs du cinéma russe et soviétique. Son monumental Guerre et Paix (Oscar du meilleur film étranger 1968) représente, du point de vue international, la synthèse du langage cinématographique du XXe siècle. Son influence a été considérable.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

L'enfance de Serge Bondartchouk est passée à Ieïsk et à Taganrog où il jouait dans le théâtre amateur. Pendant la Seconde Guerre mondiale il est appelé dans le corps de l'armée. En 1941-1942, il se produit sur scène du théâtre de l'armée rouge de Grozny. Revenu du front, il étudie dans la classe de maître de Sergueï Guerassimov à l'Institut national de la cinématographie de Moscou dont il est diplômé en 1949.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il devient acteur du Mosfilm et du Théâtre national d'acteur de cinéma. Son début sur scène a eu lieu dans le spectacle Molodaya gvardiya. En 1950, il obtient un rôle dans le film Chevallier d'étoile d'or, mais c'est sa performance dans le film Taras Chevtchenko (1952) qui lui apporte la reconnaissance et le titre d'Artiste du peuple de l'URSS à l'âge de 32 ans.

À partir de 1971, il enseigne à l'Institut national de la cinématographie, il y est nommé professeur en 1974 et dirige les classes de maître.

Après le V. Congres cinématographique de l'URSS il tombe en disgrâce auprès des autorités soviétiques.

Pendant plusieurs année, Bondartchuk avait l'idée d'adaptation du roman Le Don paisible. En 1990, il a enfin commencé le tournage, mais le film n'a pas pu être monté par manque de moyens, il fut finalisé par son fils Fiodor Bondartchouk seulement en 2006.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il s'est marié en secondes noces en 1959 avec l'actrice Irina Skobtseva, dont il a deux enfants : les acteurs Fiodor Bondartchouk (1967), et Elena Bondartchouk (1960).

Natalia Bondartchouk (1950), sa fille aînée d'un premier mariage avec l'actrice Inna Makarova, est également réalisatrice et actrice.

Il meurt d'une attaque cardiaque à Moscou. Il est enterré au cimetière de Novodevitchi, à Moscou.

Filmographie non exhaustive[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]